Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GNAGNE Akpa Germain : Bénédiction prophétique de mon pays et de son peuple opprimé prononcée et revélation

L'Afrique en mouvement - GNAGNE Akpa Germain le Dimanche 19 Janvier 2014 à 11:00 | Lu 2579 fois

En effet, si cette bénédiction prophétique a été prononcée et si cette révélation a été faite par moi, ce n’est pas qu’il y ait en moi une intelligence supérieure à celle de tous mes compatriotes et de mes contemporains, mais c’est afin que je donne instruction et avertissement à beaucoup, c’est afin que notre pays mette sa confiance en l’Éternel, que son peuple ne cesse de prendre garde à l’Éternel et que son chef fasse toujours ce qui est droit et bien aux yeux de l’Éternel, en ne méprisant pas la parole de l’Éternel ; car en ces temps d’angoisse et d’affliction, c’est l’Éternel qui combat pour nous et qui nous délivrera de la gueule du lion et de toute œuvre mauvaise pour nous faire prendre véritablement possession de notre pays. A lui la gloire aux siècles des siècles ! Amen !
Quand ce Document aura été lu par vous, faites en sorte qu’il soit aussi lu par vos amis et vos connaissances, à cause de l’excellence de cette bénédiction prophétique et de cette révélation.



A l’an 2007, la septième année du règne de Laurent GBAGBO, chef de l’État de Côte d’Ivoire, à Yopougon, dans la banlieue populaire d’Abidjan, après que j’aie fait un rêve au cours de la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 octobre 2004, moi, j’ai eu à cœur de comprendre et de m’humilier devant l’Éternel par rapport à tout ce qui arrive à mon pays. Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, par le jeûne. Je prononçai cette bénédiction prophétique et fis cette révélation :

Éternel, mon Dieu ! Qu’en son temps, que dans le cours des années de grande abondance, mon pays ait la pleine sécurité dans sa demeure et jusqu’à ses frontières ! C’est-à-dire lorsque les temps difficiles seront passés et accomplis, car tout dépend du temps et des circonstances.
Que mon pays soit tranquille pendant plusieurs années !
Que mon pays mette sa confiance en l’Éternel !
Que la Parole du Seigneur Jésus-Christ se répande efficacement dans le pays tout entier !
Que mon pays soit appelé un pays de vérité !

Que les habitants de mon pays, les autochtones comme les étrangers, ne cessent de prendre garde à l’Éternel ! Qu’ils pratiquent le droit et la justice ! Qu’ils aiment la loyauté et la miséricorde ! Et qu’ils marchent humblement et fidèlement avec Dieu ! Qu’ils craignent l’Éternel ! Qu’ils l’aiment et le servent en vérité, de tout leur cœur ! Et qu’ils aient de la reconnaissance envers Dieu ! Qu’ils soient attentifs à la parole de Dieu et aux avertissements que l’Éternel leur adresserait, afin qu’ils ne soient pas dans une grande détresse !

Que les juges et les magistrats de mon pays écoutent leurs compatriotes et qu’ils jugent chacun selon la justice dans ses rapports avec son compatriote ou avec l’étranger ! Qu’ils n’aient pas égard à l’apparence des personnes dans leurs jugements ! Qu’ils écoutent le petit comme le grand, qu’ils ne craignent aucun homme, car c’est à Dieu qu’appartient le jugement !

Que les agents des impôts et des douanes n’exigent rien au-delà de ce qui leur a été ordonné !
Que les soldats ne fassent violence à personne, et qu’ils ne dénoncent personne à tort mais qu’ils se contentent de leur solde !

Que la paix soit sur mon pays restauré, rétabli et reconstruit, mon pays béni de l’Éternel, mon pays dont l’Éternel prend soin; mon pays délivré de toute invasion des ennemis, de toute invasion étrangère et de l’emprise de tout chef de toute puissance politique étrangère dominatrice, avec une politique perfide ;

Son peuple courageux et travailleur comme des fourmis, un peuple plein d’ardeur et plein d’espérance, un peuple qui, au jour du bonheur et au jour du malheur, fait bien pour son pays ce qu’il doit, partout où il se trouve, un peuple qui est toujours debout comme un seul homme, pour son héritage, c’est-à-dire son pays, un peuple humble et fort, un peuple soudé et solidaire, un peuple acquis et bien disposé, un peuple à part et déterminé, un peuple pacifique et très capable, un peuple saint pour l’Éternel, un peuple que tous les peuples de la terre craignent, un peuple heureux, sauvé par l’Éternel, un peuple sauvé de sa déchéance morale qui avait atteint son comble, son paroxysme, car l’Éternel a trouvé dans le pays plusieurs justes au milieu du peuple, il a pardonné à tout le pays, à cause d’eux, car de même qu’un seul homme attire le malheur sur un peuple, à cause de son pêché, aussi Dieu accorde à un seul homme la grâce du peuple, à cause de sa justice, comme il a été avantageux pour toute l’humanité qu’un seul homme, Jésus-Christ de Nazareth, meure pour tous les peuples et que toutes les nations ne périssent pas ;

Un peuple délivré de la main de tous ses oppresseurs, de tous ses persécuteurs, de tous ses agresseurs, de tous ses déstabilisateurs, de tous ses assaillants, de tous ses exploiteurs, de tous ses pilleurs, de tous ses pillards et de tous ses cupides, dès maintenant et à toujours !
Que mon pays soit un pays indépendant politiquement, diplomatiquement, militairement, administrativement, financièrement et économiquement ; un pays solide, fort et très puissant ; une grande nation sainte et glorieuse ; une patrie meilleure ; un bon et beau pays ; un pays pittoresque ; un pays prospère et réellement libre ; un pays fertile ; un pays de délices et de merveilles ; un pays découlant de lait et de miel d’excellente qualité comme le pays de Canaan, comme le jardin d’Eden, un jardin de l’Éternel ! Cultivé et gardé par :

- Un libérateur choisi par Dieu selon que son temps soit venu et selon les circonstances que Dieu voudra, un grand chef selon l’ordre de Melchisédek, un gouverneur, un bâtisseur intelligent et sage, ayant en lui l’esprit de Dieu, qui sera une porte par qui on entrera et sortira et trouvera de verts pâturages, et auprès de qui, de tous les pays on arrivera dans mon pays, la terre de l’espérance promise à l’humanité, pour acheter des vivres, pour y séjourner, pour y investir, pour demander son secours au sujet de certains besoins vitaux et certaines préoccupations de la vie, pour l’interviewer, pour le questionner et l’interroger sur plusieurs sujets qui réclament de la sagesse et de l’intelligence ; on sera surpris, étonné de son intelligence et de ses réponses, et on admirera les paroles de grâce qui sortiront de sa bouche, car l’Éternel sera avec sa bouche, et il lui enseignera ce qu’il aura à dire et à faire, car il sera puissant en paroles et en œuvres ;

- Un leader providentiel, un homme de haute naissance, un homme habile dans tout travail manuel et intellectuel, qui est, qui était l’objet de vive affection de son père surtout, qui est issu d’une famille pauvre, qui avait été renié et haï par ses frères, ses concitoyens, jaloux de lui, et qui a souffert de leur part ; rejeté par ses compatriotes, il s’était rendu auprès des colons, des païens ; durant son exil, il avait été instruit dans toute la sagesse des colons, une épouse lui avait été donnée, il était revenu en libérateur auprès de ses compatriotes et il avait été enfin agrée ; il sortira de prison pour régner, il sera naziréen de Dieu, un type de Jésus-Christ comme Libérateur, Chef, Prophète, Avocat et Intercesseur ;

Il sera un signe qui provoquera la contradiction, il sera un signe pour ses compatriotes, il sera pour eux le signe que c’est l’Éternel qui appauvrit et qui enrichit, c’est lui qui abaisse et qui élève, c’est lui qui, de la poussière, redresse l’indigent, et qui, du fumier, relève le pauvre, pour les faire siéger avec les notables ; et c’est lui qui leur donne en héritage un trône de gloire ; car c’est à lui que sont les colonnes de la terre, et c’est sur elles qu’il a posé le monde ;

Ce sera lui qui, par la puissance de la main de l’Éternel à laquelle personne ne peut résister, fera sortir ses compatriotes de la tutelle nauséabonde de la métropole, un pays impérialiste, avec son hégémonie, avec ses méthodes subversives, ses actions déshonorantes, ses machinations et ses crimes dévastateurs ; avec un chef impudent et artificieux qui fait ce qu’il veut, avec ses gens qui sont fort mauvais et pécheurs envers l’Éternel, et avec son peuple colonisateur, moqueur et traître comme le vin ; en opérant des prodiges et des signes au pays, son pays qui appartiendra à ses descendants, pendant sept ans ; afin qu’après le temps marqué, ses compatriotes prennent véritablement possession de leur pays, qu’ils héritent le pays, qu’ils prospèrent dans le pays et que Dieu soit glorifié, car l’Éternel a vu leur détresse et il a entendu leurs cris, car l’Éternel a pitié de leurs gémissements devant ceux qui les oppriment avec violence et les tourmentent et il a pris la décision de les délivrer de la gueule du lion et de les sauver pour les faire posséder leur pays, car le temps de leur faire grâce, le moment fixé est arrivé, car l’Éternel sait avec quelle audace leurs oppresseurs les traitent ;

Ce ne sera pas une plaisanterie pour lui de faire cela ; il sera sans crainte et sans effroi devant la métropole, car l’Éternel sera lui-même avec lui ; il n’y en aura point comme lui dans tout le peuple ; parmi ses adversaires politiques rejetés par Dieu, car ils ont été pesés dans la balance et ils ont été trouvés légers ; il ne s’en trouvera aucun comme lui, il les dépassera tous de la tête ; il sera accompagné par des hommes de valeur, qui allègeront sa charge, qui crieront : Vive le chef ! Et dont Dieu aurait touché le cœur ;

Il y aura toutefois des vauriens, un ramassis de gens qui se trouvera au milieu de ses compatriotes et qui sera rempli de convoitise, qui le mépriseront ; et des compatriotes qui ne l’écouteront pas quand il leur parlera, à cause de leur impatience, de leur misère, de leurs douleurs et de leur dure servitude ;
Certains murmureront contre lui ; d’autres se soulèveront contre lui et crieront : A mort !

Il sera déshonoré, non pas par des ennemis, car il les supportera ; non pas par ceux qui le haïront et qui s’élèveront contre lui, car il se cachera d’eux ; mais par des hommes comme lui, ses confidents qu’il connaîtra bien ! ceux-là même avec qui il sera en paix, qui auront sa confiance et qui mangeront son pain ; ils lèveront le talon contre lui ; et il pleurera, car ils ne comprendront pas le sens de son combat, un combat juste et noble, qui vient de Dieu, pour lequel il perdra des compagnons de lutte qui ont exposé leur tête pour sauver sa vie, et dont ils seront les bénéficiaires ; car ils ne connaîtront pas qu’il est un don de Dieu, un envoyé de Dieu, le sauveur du pays, un pays de l’hospitalité ;

Beaucoup seront châtiés, purifiés, blanchis, épurés, réconciliés avec lui, réhabilités et honorés ;
Il sera l’exécuteur de la parole de Dieu, parole de vie, de grâce, de paix, de la vérité et de justice, afin que Dieu punisse le chef de la métropole pour la destruction qui est dans son cœur, fruit de son cœur orgueilleux, et pour l’arrogance de ses regards hautains, car l’Éternel tourne sa face contre ceux qui font le mal ; afin que Dieu donne à ses compatriotes un avenir meilleur fait d’espérance, car quand les justes crient, l’Éternel entend, et il les arrache à toutes leurs détresses ;

Et alors ce sera la chute de la métropole, un pays abaissé, et la délivrance de sa colonie, un pays élevé, avec un peuple délivré de la servitude, car l’Éternel accomplira ce qu’il a déclaré ; il commencera et il achèvera ; cet empire s’écroulera ;

Que celui qui a des oreilles entende !

En son temps, ses compatriotes vont entendre parler de guerre et de bruits de guerre ; qu’ils se gardent de s’alarmer car cela doit arriver. Mais ce ne sera pas encore la chute de la métropole. Avec son chef, un tyran, exaspéré, qui est au zénith de sa puissance, et avec sa grande armée, la métropole qui ne permettra pas que sa colonie soit réellement libre, s’élèvera contre sa colonie, mais elle sera vaincue, car l’Éternel combattra pour la colonie ; l’obstination de son chef sera vaincue, son entêtement le perdra ; son chef ne réussira pas dans ses malheureuses entreprises ; puis il arrivera à sa fin, sans que personne lui soit en aide ; Dieu sera glorifié, et la métropole reconnaîtra que Dieu a sa main puissante sur ladite colonie, car le pays est la propriété de l’Éternel. Après quoi cette colonie-là sera réellement libre. Alors viendra la chute de la métropole ;

Le pays sera tranquille pendant plusieurs années durant la vie de ce chef-là ; il mourra après une heureuse vieillesse ;

Que celui qui peut comprendre comprenne !

- Un vaillant héros avec ses vaillants hommes, un grand et puissant guerrier parmi ses guerriers, à la tête d’une grande et très puissante armée, parlant bien ; un fin stratège qui conduira son peuple à la victoire, un bel homme fort avec qui l’Éternel est ; l’Éternel, le Dieu Très-Haut, mènera tout à bonne fin pour lui ;

Si une armée se campait contre lui, son cœur n’aurait aucune crainte ;
Si une guerre s’élevait contre lui, il serait malgré cela plein de confiance, car l’Éternel l’élèvera toujours au-dessus de ses adversaires.

Il dominera sur tous ceux qui se dresseront contre lui et les vaincra par ses bonnes directives, dispositions et actions. Des personnes dignes, des chefs de puissances alliées, des alliés solides seront avec lui ; l’Éternel sera avec lui, et avec un conseil et de la force, il battra toute puissance ennemie, toute coalition de nations étrangères en mettant en fuite leurs armées, tout rassemblement de politicards et d’hommes destructeurs, tout ramassis de personnes odieuses et hypocrites, et tout peuple qui s’obstinera à faire la guerre contre son pays, comme un seul homme.

Quiconque se liguera contre lui tombera ; nul ne tiendra devant lui, tous les jours de sa vie, car c’est l’Éternel qui lui a donné l’onction comme chef sur tout le pays, sur le peuple de l’Éternel ; qui l’a élevé du milieu du peuple, et qui l’a établi conducteur et capitaine, sur son peuple en affermissant son pouvoir ; et il achèvera la mission que l’Éternel lui a donnée à accomplir, il aura du succès, il réussira à tous égards, car sa nourriture sera d’honorer et de faire la volonté de l’Éternel qui l’a envoyé ; Il fera ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, il sera intègre et il ne s’écartera pas de tout ce que l’Éternel lui commandera pendant tous les jours de sa vie, il marchera devant la face de l’Éternel avec fidélité et intégrité de cœur, et il fera ce qui est bien aux yeux de l’Éternel, en ne méprisant pas sa parole, car tout chef infidèle, tout chef qui méprise la parole de l’Éternel, qui fait ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, qui ne suit pas pleinement la voie de l’Éternel, qui oublie l’Éternel ; tout chef qui détourne son cœur de l’Éternel, qui se livre à des péchés, qui fait pécher son pays, qui irrite l’Éternel, tout chef qui rejette la parole de l’Éternel, l’Éternel le rejette aussi comme chef, la colère de l’Éternel s’enflamme contre lui et contre son pays, l’Éternel fait venir un malheur sur lui, l’Éternel suscite un malheur contre lui, l’Éternel met fin à son règne, l’Éternel le balaie, pour qu’un autre chef règne à sa place ;

Je prie l’Éternel de choisir après lui un autre autochtone digne et intègre du milieu de ses concitoyens et non un immigrant, pour lui succéder sur le trône, un de ses proches, qui sera meilleur que lui ; un bâtisseur qui fera ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, une personne chaleureuse et remplie d’amour, un technocrate qui marchera dans la voie de son prédécesseur, et qui ne s’en écartera ni à droite ni à gauche ; car son prédécesseur, un patriote que Dieu a délivré de la main de son prédécesseur, car rien ne pouvait empêcher l’accomplissement du plan souverain de Dieu pour lui, a succédé à son prédécesseur, un envoyé de Dieu, qui s’est détourné de l’Éternel et qui n’a pas exécuté les paroles de l’Éternel ;

Ce sera lui qui bâtira avec succès le pays ; Qu’il ne fasse pas retourner ses compatriotes à leur esclavage ; qu’il ne les livre pas entre les mains de leurs pillards et de leurs adversaires, pour qu’ils les pillent et pour qu’ils les dominent ; qu’il ne les vende pas entre les mains de leurs oppresseurs et de leurs ennemis, pour qu’ils les oppriment, pour qu’ils les traitent à leur gré, pour qu’ils soient dépossédés de leur pays, pour qu’ils leur soient assujettis et pour qu’ils soient esclaves sur la terre de leurs ancêtres ;

- Un dirigeant qui, en temps de guerre, mènera la nation au combat, et qui, en temps de paix, gouvernera la nation ; un dirigeant au cœur généreux, sensible à la misère d’autrui ; compatissant, reconnaissant, ami du bien et aimant Dieu de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa force et de toute sa pensée plus que son plaisir ; un dirigeant qui n’a pas un grand nombre de femmes ; au mieux, un dirigeant qui est mari d’une seule femme, afin qu’il ne détourne pas son cœur de l’Éternel ; un dirigeant qui n’a pas de grands biens et de grandes richesses, un dirigeant qu’a de la haine pour le gain illicite, et donc qui prolonge ses jours, et non un dirigeant lâche, hautain, obscurantiste, mauvais et coléreux ; un dirigeant incrédule, arrogant, inique, méchant et furieux ; un dirigeant orgueilleux, stupide, pervers et violent ; un dirigeant insensé qui ne sait pas se contrôler, un dirigeant qui s’adonne au vin, un dirigeant qui est âpre au gain, un dirigeant qui manque d’intelligence, et donc qui multiplie les actes d’oppression, car Dieu abaisse toujours un tel dirigeant, il le punit sévèrement, il l’humilie et lui résiste ;

- Un homme de paix ; un homme de bien qui est doux comme du miel et humble de cœur comme un petit enfant ; un oint de l’Éternel ; un grand politique qui est au zénith de sa carrière politique ; un génie politique respecté et respectable ; un président légitime charismatique et atypique ; un grand et brave homme politique qui a parcouru tout le pays, toutes les villes et les villages pour expliquer sa politique et pour dire ce qu’il veut faire pour son pays et pour ses compatriotes ; un vrai social-démocrate, versé dans la constitution de mon pays ; un homme de douleur et habitué à la souffrance ; un politicien érudit et averti ; un grand homme chez qui, on trouvera la faculté d’enseigner, de gouverner, de prophétiser, de supporter et de résoudre les questions difficiles ; qui, quand il est faible, c’est alors qu’il est fort ; et qui resplendira comme la splendeur de l’étendue céleste ;

- Un autochtone qui sera pris du milieu de ses compatriotes et qui discernera parmi tout le peuple des gens de bien, qui ont fait leurs preuves, et de qui l’on rende un bon témoignage ; des hommes de valeur, craignant Dieu, des hommes attachés à la vérité et qui haïssent le gain malhonnête, des femmes distinguées et des hommes estimés, des personnes responsables, connaisseuses, compétentes et éloquentes ; Il les choisira, et il les établira à la tête du peuple ; ils l’assisteront dans sa tâche trop lourde et ils contribueront ainsi au succès et au renom du pays ; ils seront ses hauts fonctionnaires puissants, ses conseillers.

Toute une multitude du peuple le mettra sur un piédestal, car il sera adulé et aimé par ladite multitude, et elle lui sera soumise ; il sera populaire ; il écoutera le peuple, et le peuple l’écoutera ; il connaîtra ses compatriotes, et ses compatriotes le connaîtront, car on connaît l’arbre bon ou mauvais à son fruit ;

Sa femme, une femme intelligente et sage, une femme remplie du Saint-Esprit, une femme considérée et considérable, une femme vertueuse, une grande femme, une femme de valeur, une vaillante héroïne, une source de bénédiction, sera une aide fidèle et véritable pour lui ;

Quand il sera arrivé à la tête de son pays, il règlera à la racine et non aux branches, les questions liées à la pauvreté de ses concitoyens, à la paix dans son pays, et bien d’autres questions ; il apportera sa contribution en faveur du développement durable, et en ce qui concernera les questions relatives aux changements climatiques ; il recherchera le bien de son peuple ; il réalisera l’idéal de son peuple, il combattra avec intrépidité, le bon, grand et douloureux combat glorieux de la dignité, de la liberté, de l’égalité et de la souveraineté de son peuple, afin que ledit peuple mène une vie paisible et tranquille, en toute piété et dignité ; et il parlera pour l’avantage de toute sa race, une race bénie de l’éternel, une race de Dieu, une race élue, partout où il ira. Il sera l’homme de la situation dans l’état actuel des choses de ses compatriotes.

En son temps, les peuples de sa race qui ont été pillés par les hommes hautains, les derniers, à cause de la violence faite à leurs pays et à tous ses habitants, seront les premiers, car l’Éternel entendra leurs cris à cause de leurs oppresseurs et il les délivrera, et les premiers, les hommes hautains, seront les derniers. Ainsi ayant eu les maux pendant plusieurs années, ils seront consolés, ils seront dans l’abondance et de même ceux qui avaient reçu des biens, seront dans la souffrance. Les hommes injustes ne recommenceront plus à les humilier comme autrefois.

Il relèvera des défis majeurs, il fera des grandes et bonnes œuvres et des réformes dans l’administration publique ; il réalisera des réformes sociales ; garant de l’unité nationale, il veillera au respect des lois et sur les institutions de la république ; il défendra la constitution et l’intégrité de son pays ; il rétablira toutes choses. Il aura la garde des grandes ressources et des produits abondants de son pays, et sous son autorité, il fera faire par des fonctionnaires qu’il nommera sur le pays, des réserves de richesses pendant les temps d’abondance.

Ces richesses seront en dépôt pour le pays en vue des temps de sécheresse financière, de récession économique, afin que le pays ne tombe pas. Tous ceux qui ne voudront pas éviter qu’on les blâme au sujet de ces abondantes richesses dont ils auront la charge et tous les transgresseurs de lois et de règlements seront placés sous la stricte discipline de la loi dont la fonction consistera à leur imposer une discipline coercitive et corrective qui sera leur sauvegarde pour leur propre bien. Il se réjouira avec ceux qui se réjouiront au jour du bonheur, et il pleurera avec ceux qui pleureront au jour du malheur ; il les assistera et il les fortifiera.

Au jour du bonheur, il jouira du bonheur, et au jour du malheur, il réfléchira. Il recevra grandeur, honneur et gloire de Dieu le Très-Haut qui établit les rois et qui renverse les rois, qui domine sur toute royauté humaine, qui la donne à qui il lui plait, qui y place celui qu’il veut, et qui y élève le dernier des hommes.

- Un rameau d’olivier qui sortira du tronc du pays ;
- Un jeune lion.
La justice sera la ceinture de ses reins et la fidélité la ceinture de ses hanches. Il relèvera le droit selon la vérité.

Les méchants et imposteurs lui feront subir le mal et aucun des méchants ne comprendra qu’il est un oint de l’Éternel que l’Éternel garde de tout mal, mais ceux qui auront de l’intelligence comprendront et vivront ; et ceux à qui il manquera la connaissance auront leur cœur endurci jusqu’à l’arrogance et périront, car ceux qui poursuivent le mal trouvent la mort, mais la justice conduit à la vie ; car il y a un avenir pour l’homme de paix, mais les rebelles sont tous détruits, les méchants sont retranchés; l’avenir des méchants est retranché.

Il sera la lumière des nations, un prédicateur de la justice qui sera véridique et qui enseignera la justice en toute vérité à une multitude des nations, sans redouter personne, car il ne regardera pas à l’apparence des hommes ; Il sera un artisan de la paix, l’éducateur de ceux qui sont ingénieux au mal et hypocrites, afin que le salut de l’Eternel soit manifesté jusqu’aux extrémités de la terre ; il resplendira comme une étoile. Il bouleversera le monde entier et l’ordre préétabli par l’organisation politique mondiale, afin qu’un nouvel ordre s’établisse. Il attirera tous les hommes à lui. Il sera l’homme important de cette époque-ci.

A son temps, on verra la destruction du système politique mondial, la fin de la domination mondiale par les puissances politiques étrangères ennemies de Dieu, la fin de l’époque où l’autorité mondiale demeurait entre les mains des nations païennes, se produire ; et elle précèdera l’établissement effectif du règne du Dieu des cieux sur la terre, la domination universelle et éternelle du Très-Haut, la victoire finale de la justice sur la terre.

Il sera l’instrument de cette destruction, l’instrument de la fureur de Dieu que Dieu utilisera contre la puissance mondiale des nations. Le gigantesque édifice de la domination mondiale s’écroulera ; la puissance mondiale s’écroulera, car ce qui est résolu s’accomplira.
Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !

G.A.G

GNAGNE Akpa Germain
Dimanche 19 Janvier 2014
Vu (s) 2579 fois



1.Posté par doriane le 19/01/2014 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci serviteur de Dieu. Que seule la volonté de Dieu tout puissant l'Eternel de armées s'accomplisse. Nous croyons que Dieu n'est pas menteur et il agira.
Signé: doriane, la vraie

2.Posté par RENNAISSANCE le 01/02/2014 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Car les ténèbres ne domineront pas éternellement. Et le règne du TOUT PUISSANT s’établira pour donner gloire à notre seigneur JÉSUS CHRIST. AINSI soit-il. Amen.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !