Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-FAITS DIVERS: Il se tue mystérieusement dans un accident de la route.

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Mercredi 26 Janvier 2011 à 15:32 | Lu 4067 fois

Samuel Obiang, ancien agent de Gabon télécom, s’est vraisemblablement tué le lundi 24 janvier 2011.



Le drame s’est produit dans la mi journée du lundi 24 janvier 2011 aux environs de 12 heures, alors que Samuel Obiang, pourtant lucide au volant d’une Toyota Runner immatriculée 5418 G 9 B, aborde à une vitesse normale le virage permettant de sortir de l’hypermarché Mbolo pour la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, BEAC. La mésaventure commence lorsque Samuel Obiang est soudainement piqué par un malaise qui lui fait perdre le contrôle de ses sens et partant du véhicule, et lui donne de finir une course incontrôlée de quelques mètres, quasiment dans l’enceinte du centre culturel français, situé à proximité, en cassant une partie du portail de cet institut culturel. Dans cette course folle au mobile inexpliqué, le conducteur a buté deux vendeuses de kiosques installés en bordure de route.

Les deux vendeuses ont été projetées par le choc, l’une d’elles, s’en sort avec de graves fractures sur l’un des pieds, l’empêchant après le choc de pouvoir faire le moindre mouvement et l’immobilisant au sol, dans la douleur.

Pendant ce temps, Samuel Obiang était toujours inconscient au volant du véhicule qu’il contrôlait quelques heures auparavant. En tentant de voler au secours des accidentés, de personnes de bonne foi ont forcé les portières du véhicule pour apporter assistance au conducteur en détresse, qui respirait à peine, avant un arrêt complet des battements du cœur, quelques vingt minutes plus tard. Un état qui a fait suite à des appels sans succès, des services compétents, notamment les hôpitaux, les sapeurs pompier et le Samu.

Ce n’est qu’après ce constat accablant que Samuel Obiang, a été transporté vers la fondation Jean Ebori, un hôpital para public, idem pour les deux jeunes filles victime de l’accident.

A la lumière de documents contenus dans le véhicule accidenté, il s’agit d’une Toyota dont le propriétaire est un ancien maire adjoint de la commune d’Oyem, capitale provinciale du Woleu Ntem, dans le nord du Gabon, sieur Obame Ondo Emmanuel, propriétaire par ailleurs dans cette même ville d’Oyem, d’un complexe hôtelier ‘’La Victoria’’.

Au corps médical d’éclairer la lanterne des parents , amis et connaissances sur les mobiles de cet accident de la route, somme toute mystérieux. Au mieux, de sauver Samuel Obiang de cette mauvaise passe, si l’irréparable peut être rectifié.

Source : www.mazleck.info

Afrik53 - News
Mercredi 26 Janvier 2011
Vu (s) 4067 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !