Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Front populaire ivoirien / Koulibaly Mamadou veut effacer les traces de Gbagbo : « Il faut changer le nom du parti »

le Jeudi 23 Juin 2011 à 07:57 | Lu 648 fois



Front populaire ivoirien / Koulibaly Mamadou veut effacer les traces de Gbagbo : « Il faut changer le nom du parti »
Et revoilà Koulibaly Mamadou…l’iconoclaste, président par intérim du Front populaire ivoirien (Fpi), ex-parti au pouvoir ( octobre 2000- avril 2011). Il vient de remettre le couvert de ses sorties fracassantes contre sa propre famille politique. Il travaille à « désinfecter » le parti des idées que son fondateur lui a imprimées, depuis sa création en 1988 dans un village du département de Dabou. Après son interview, Cf Jeune Afrique N° 2630, du 5 juin 2011, qui a pris à rebrousse-poil tous les « camarades », et qui continue de faire des vagues dans les rangs des militants de l’ex-parti au pouvoir, Koulibaly Mamadou s’attaque maintenant à ce que le parti de Laurent Gbagbo a de fondamental. Son identité et sa doctrine. Se confiant à l’hebdomadaire panafricain où il avait, une semaine plus tôt, dénoncé « les dérives » de son parti liées, entre autres « au clientélisme, à la corruption et au népotisme », l’agrégé des sciences économiques revient à la charge, dans un entre-filet publié cette semaine par le même organe, dans la rubrique « Confidentiel », J.A N° 2632 du 19 au 25 juin 2011.

Sur la question, du reste, opportune, de la création de son propre parti, Koulibaly Mamadou lance qu’il n’a pas les moyens nécessaires de le faire. « Je n’ai pas d’argent pour le faire », affirme-t-il. A-t-on forcément besoin des milliards pour créer un parti politique ? S’interroge un observateur. Un parti n’est-il pas d’abord, des hommes, des idées, des textes, un leader pour incarner l’idéologie et une ambition pour ce leader de servir son pays et ses concitoyens au plus haut niveau de l’Etat ?

On est donc tenté de croire que le professeur Koulibaly Mamadou dont le « socialisme » est sujet à caution, ne va franchir, d’ici peu, le rubicon, en créant son propre parti, aux couleurs « du libéralisme », comme le Rassemblement des Républicains ( Rdr), du président Alassane Ouattara. « J’ai simplement dit à Miaka Oureto, le secrétaire général du parti, que si les cadres du Fpi souhaitent continuer comme avant, j’arrêterai la politique pour me consacrer à l’enseignement et à la recherche. Mais que, s’ils souhaitent faire évoluer le parti, je suis prêt à les aider. Il faut moderniser nos structures, changer de nom et repenser notre idéologie », soutient Koulibaly Mamadou. Il réclame donc, la « refondation » totale et une mise à plat sans complaisance des structures du parti.

Il veut, pour ainsi dire, refaçonner le parti à son image, et, pourquoi pas, à sa taille. Un réformisme qui aura du mal à passer au Fpi. Une approche qui a amené le confrère ( J.A) à se poser une question sur les intentions réelles du président de l’Assemblée nationale et à ouvrir cette brèche : « Et si Koulibaly arrêtait tout » ? Pour sa part, Lazare Koffi Koffi, ancien ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, dans le gouvernement Aké N’Gbo, dans une interview qu’il nous a accordée ( Cf Soir-Info du 5027 du mardi 21 juin 2011), indique la porte de sortie à Koulibaly Mamadou.

« C’est son droit et il ne sera pas le premier. Seulement, s’il veut partir, qu’il le fasse dans l’élégance et non donner l’impression qu’il a eu mission de mains noires de « tuer » le Fpi. Il ne réussira pas. Il ne faut pas qu’il donne de lui, dans l’opinion l’image d’un homme inconstant qui a abandonné ses camarades et surtout Gbagbo et Simone qui l’ont fait, dans les geôles de Ouattara dont il est devenu l’admirateur attitré. S’il part, il ne nous reste qu’à lui souhaiter bonne chance. En toute camaraderie », a déclaré le ministre Koffi Koffi Lazare.. Pour effacer les traces de Laurent Gbagbo à la tête du Front populaire ivoirien ou alors créer son propre parti, Koulibaly Mamadou ne tiendra pas un discours qui se détache de ce qu’il vient de dire à J.A.

Armand B. DEPEYLA

Source : Soir Info : Dernière Mise à jour : 22/06/2011 (Auteur : Armand B. Depeyla)

Jeudi 23 Juin 2011
Vu (s) 648 fois



1.Posté par FLANTINTIN le 23/06/2011 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que reproche-t-on réellement à KOULIBALI?Chers militants du FPI n'ayez pas la mémoire éphémère, car si le FPI existe aujourd'hui c'est bien grâce à la modération et clairevoyance de KOULIBALI.Sinon, ce que vous ne savez pas autant les hommes forts actuels d'Abidjan veulent décapiter le PDCI autant ils veulent éteindre le FPI pour réinstaurer la pensée unique.C'est dans cette ambiance unipartiste qu'ils ont été formés.Alors, s'il vousplaît laisser faire KOULIBALI et on verra le résultat avec le temps.

2.Posté par afr le 24/06/2011 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
attention koulibaly et un agent double , il est au service des usa

donc de la cia tout comme ouattara et sa femme qui est une espione de la mossad,
il devrait se taire une fois pour toutes!

3.Posté par Noche le 24/06/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Koulibaly est intègre laissons le en paix. Savez vous qui le pouvoir actuel craint en l'absence du Président Gbagbo? c'est bien Mamadou Koulibaly laissons le travailler

4.Posté par John le 24/06/2011 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'il reste et travail nous verrons bien
kelke fois il faut faire semblant pour infiltrer et mieux frapper

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !