Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Front populaire ivoirien (Fpi): Et si on disait la vérité aux militants !

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 27 Décembre 2014 à 08:01 | Lu 774 fois



Depuis plusieurs mois, le Fpi vit une crise interne sans précédent où, en apparence, le dauphin tenterait de croiser le fer avec le fondateur. La réalité est pourtant toute autre. Elle est très loin d’un prétendu parricide. Du «fils» qui voudrait affronter le «père». Et si enfin, Notre Voie donnait aux militants Fpi et aux Ivoiriens, les raisons de cette crise qui date, en vérité, de 2011 ?

Affi N’Guessan veut-il tourner la page Gbagbo ? Est-il corrompu par Alassane Ouattara pour faire sombrer le Fpi ? A-t-il rencontré Ouattara depuis sa sortie de prison ? Gbagbo est-il candidat à la présidence du Fpi ? Pourquoi Affi a-t-il pris la décision de réaménagement du secrétariat général du Fpi datée du 4 juillet 2014 ? Pourquoi cette décision s’est-elle avérée impopulaire au sein des «barons» du parti ? Quels sont les protagonistes de la crise interne au Fpi ?

Que s’est-il passé en 2011 ?... Autant de questions qu’on pourrait se poser si l’on veut comprendre la genèse, les tenants et les aboutissants de la crise qui déchire le Front populaire ivoirien (Fpi), l’une des grandes formations politiques de la Côte d’Ivoire. Parti politique créé par un tout aussi grand leader de la vie politique ivoirienne, Laurent Gbagbo. Leader incontournable pour la réconciliation et la marche de la Côte d’Ivoire.

Un diplomate occidental en poste à Abidjan, nous avouait récemment, à ce propos : «Nous savons tous que Gbagbo est incontournable en Côte d’Ivoire et que sa libération est nécessaire pour la réconciliation dans votre pays». Avant d’ajouter : «Mais il appartient à une génération de leaders africains qui quittent progressivement la scène politique sur le continent. Notre préoccupation, c’est l’héritage politique que ces leaders laissent.

Il faut le moderniser et les successeurs ont cette lourde responsabilité. Avec la crise au Fpi et même au Pdci, on constate qu’il y a du chemin à faire». Ce diplomate a-t-il raison ? S’agit-il, pour le Fpi, d’une crise de modernisation ? Notre Voie, journal fondé par Laurent Gbagbo qui, en visionnaire avéré, avait très tôt compris que la communication constitue un adjuvant nécessaire à la politique, ne saurait être un instrument contre Gbagbo.

Cette vision politique de Gbagbo s’abreuve à la source de plusieurs réalités : la vérité, la transparence, le dialogue, la démocratie et la liberté. Notre Voie, parce qu’il se considère comme la «bible» des Ivoiriens, s’est toujours efforcé de livrer les informations vraies aux Ivoiriens. Pas de rumeurs, ni de propagande. Notre Voie sait que Gbagbo n’a pas d’adversaires politiques au sein du Fpi. Tous les cadres de son parti sont ses «héritiers» et les «disciples de son action politique».

C’est d’ailleurs à l’un de ses «héritiers» que Gbagbo a confié son parti depuis 2001 : Pascal Affi N’Guessan. Bataille des «héritiers» ? Le Pdci a connu la sienne. Le Fpi vit son ère. Notre Voie, sans ostracisme, sans parti pris, au nom de la vérité et du rassemblement, se propose à partir de la semaine prochaine d’exposer les faits dans leur nudité. Parce que les militants, les observateurs et les Ivoiriens méritent la vérité ; parce que Gbagbo a toujours enseigné la vérité ; et que le Fpi et Notre Voie sont les fruits de cette vérité.

Didier Depry didierdepri@yahoo.fr
notrevoie

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 27 Décembre 2014
Vu (s) 774 fois



1.Posté par Evelyne Dessaudes-nassogomo le 27/12/2014 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce sont les occidentaux qui ont cassé votre pays France et USA compris et vous jurnaliste de notre voie qui collaboré avec eux vous les soutenez grand est leur cynismie rien à faire eux de la cote d'ivoire les richesses d'abord

2.Posté par Sily Camara le 27/12/2014 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre Voie instrument de combat crée par le génie de Gbagbo, aujourd'hui kidnappé par le petit arriviste de Bongouanou, soutenu par de petits journalistes alimentaires qui sont entrain de crever sous le poids des invendus. Chacun d'entre eux paie le prix de la traitrise. Il n'y a donc pas de leçon à donner aux militants de la part de tous ces affamés dont attend l'heure du balayage, imminente d'ailleurs.

3.Posté par Moustapha Koné le 28/12/2014 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'action des politiques ne vaut que par la suivie de la ligne politique de leur organisation ou formation politique
La ligne politique ou règle "morale" d'un parti comme le FPI repose sur 4 piliers:
** La démocratie
** La souveraineté
** La transition pacifique au pouvoir et tout in instrument y afférant
** Humanisme
De ces quatre valeurs fondamentales sus citées sur lesquelles la vie du parti se régule, l'on est amené à faire cette analyse:
La démocratie, suppose que même quand vous avez raison et que vous êtes mis en minorité, vous vous soumettez, observez, vous vous battez à coup d’argumentations jusqu'à ce que ce point de vue prévale. Car toute action légitime trouve son sens dans l'acceptation par tous où de la majorité. Alors comment vous comprendre quand vous violer la ligne que vous êtes donnée vous même. A quoi obéit votre entrée à la CEI quand les militants à qui comme vous le dites devez la vérité sont contre?

La souveraineté suppose elle que l'on est jaloux de sa liberté de disposer de soi . Et cela commence déjà dans le parti avant que nous le réclamions une fois aux affaires aux états voisins. Il est aberrant que le FPI comprenne la nécessité de sa modernité que par la volonté afficher d'ambassadeur. Je tombe des nus quand j'entends un militant du FPI défenseur des idées de GBAGBO comme vous dites l'être, nous sortir ce canard. Vous êtes tout sauf honnête. C'est quoi un parti moderne? Éclairer moi!! Et vous êtes d'accord avec ce diplomate quand il vous dit que GBAGBO est un dinosaure et qu'on doit passer à une autre génération d'homme politique!! Je ne pense pas que ce oit lié à l'âge sinon ce diplomate comme je le suppose n’adoubera pas ouattara car plus âgé que LE PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO. Alors soyez plus clair et éclairez nous.

Humanisme, suppose elle que le Président du FPI doit être soucieux des conditions de vies des ivoiriens et de ces militants et donc sa priorité doit être dans la critique de tous les actions désastreuses et rendez-vous manqués du régime et proposer des solutions meilleures qui rassemblent et montrer que son parti peut être une alternative crédible pour le bonheur du peuple et non enter dans une CEI qui va entraîner beaucoup plus de morts bon Dieu!

En définitive ce que je pense c'est qu'en voulant vous justifier vous nous apprenez que vous êtes dans une logique du déni de soi et donc je vous conseillerai d'être honnête avec vous même et dire que vous faites un virage à 180° et l'on pourra vous comprendrais mieux.

De la part d'un militant convaincu du FPI et grand lecteur de "notre voie"; qui hélas depuis plus de trois mois à cesser de vous lire; car vous êtes tomber très bas. et je pense que votre journal lui même tiens car vous êtes corrompu.

4.Posté par Maestromano le 28/12/2014 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gbagbo est certainement d'une génération qui quitte progressivement la scène politique vu son âge. Mais les occidentaux doivent il décider de ce qu'un homme politique quitte la scène alors que son peuple le réclame encore?
C'est à nous peuple de décider de suivre qui nous voulons, conformément à nos textes; le peuple suit celui en qui il se reconnaît.
Arrêtons de regarder nos leaders dans le prisme des autres, des occidentaux.
De quelle modernisation parlez-vous? c'est une notion qui ne veut rien dire car un parti marche :
- selon ses textes qui évoluent avec l'évolution du contexte
- avec des hommes qui émergent progressivement en gagnant crédibilité et confiance auprès de militants
- selon une ligne politique définie par tous et non par un individu seul fut-il président

Reconnaissons-nous que Gbagbo est incontournable dans le paysage politique ? Oui.
Reconnaissons-nous que la stabilité du FPI ne peut être réalisée que par Gbagbo? Oui.
Reconnaissons-nous que Gbagbo est encore vivant ? Oui.
Reconnaissons-nous que Gbagbo se dit prêt à servir le FPI ? Oui.
Alors comment pourrait on qualifier ou traiter celui qui décide de:
- ne pas reconnaître les décision du ''conseil constitutionnel'' du FPI
- ne plus reconnaître la signature de Gbagbo
- ne pas se référer aux instances de son propre parti et se réfère à la justice pour une affaire interne.

MM de Notre voie, nous savons bien que le journal est sous le contrôle de Affi depuis qu'il a décidé de faire partir César; donc inutile de faire croire que vous jouez la carte de l'impartialité. Les militants ne sont pas dupes. Regardez bien la réalité du terrain politique au sein du FPI, à travers les différentes fédérations et faites le choix de la vérité. car vous risquez de le regretter amèrement demain...

Ne mettez pas votre main au feu pour le ...

5.Posté par KOBIEWOO le 29/12/2014 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le temps est à l'œuvre et cela est une bonne chose. Car la mauvaise herbe sera arrachée et brûlée. Tout que je souhaite à cette génération de cupide c'est qu'il puisse vivre pour constater les merveilles. Eviter de saboter le travail de toute une vie de lutte d'un homme qui vous a racheté par ses souffrances pour que vous puissiez vous exprimer librement. Quelle ingratitude à son égard? Pauvre de nous.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !