Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Français brûlé vif à Madagascar : reprise du procès

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 6 Octobre 2015 à 08:20 | Lu 704 fois

Le procès de 37 personnes poursuivies pour le lynchage de trois hommes : un Français, un Italien et un Malgache en 2013 à Madagascar, reprend ce lundi à Antananarivo.



Toute la lumière va-t-elle être faite sur le lynchage de trois personnes en 2013 à Madagascar ? C’est du moins ce qu’attend les familles des victimes. Ce lundi, le procès des 37 personnes poursuivies pour le lynchage de trois hommes, un Français, un Italien et un Malgache accusés à tort du meurtre d’un enfant en 2013 et de pratiques pédophiles, reprend à Antananarivo.

Initialement prévu le 8 septembre dernier, le procès avait été reporté sur demande du parquet, qui souhaitait la convocation de deux gendarmes accusés de non-assistance à personnes en danger. Une demande qui satisfait le père d’une des victimes. « Il n’y a aucun doute, la gendarmerie a une certaine part de responsabilité par sa passivité, ils sont comme les autres impliqués dans ce procès », affirme-t-il.

Avant le lynchage, l’un des gendarmes accusés avait été appelé à cinq reprises par un témoin qui lui demandait de l’aide, mais il n’avait pas réagi. Christian Raoelina, l’avocat de la gendarmerie, va faire valoir que les gendarmes auraient risqué leur vie en intervenant. La veille des lynchages, la foule avait pris d’assaut et saccagé la brigade. Les émeutiers accusaient les gendarmes de cacher l’oncle de l’enfant, soupçonné de l’avoir enlevé.

Le 3 octobre 2013, sur l’île touristique de Nosy Be, dans le nord de Madagascar, un touriste français, Sébastien Judalet, et un résident franco-italien, Roberto Gianfalla, avaient été tabassés à coups de rondins et brûlés par une foule, après avoir été soupçonnés d’avoir tué un enfant et de pratiques pédophiles. Quelques heures plus tard, l’oncle malgache du jeune garçon avait également été tabassé à mort pour le même motif.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 6 Octobre 2015
Vu (s) 704 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Novembre 2016 - 09:09 Bannissons en nous la peur et le fanatisme !

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !