Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

FPI-Maroc : Quand l'inexpérence et la méconnaissance des textes du parti retardent la nomination d'un représentant

le Mercredi 23 Octobre 2013 à 00:00 | Lu 519 fois



FPI-Maroc : Quand l'inexpérence et la méconnaissance des textes du parti retardent  la nomination d'un représentant
Dans le nº907 du quotidien Le Nouveau Courrier paru le samedi 19 octobre 2013, et sous le titre "la Représentation FPI-Maroc en ordre de bataille ", un article signé à la page 2 par un certain B.S. nous dresse une sorte de bilan des activités qu’aurait réalisées le FPI-Maroc.Selon l’article, “ à l’instar de leurs frères de la Diaspora en Europe, les Ivoiriens du Maroc se mobilisent pour la démocratie en Côte d’Ivoire”.

C’est ainsi l’historique du FPI-Maroc qui veut nous être retracé.Ainsi apprenons-nous que la Représentation FPI-Maroc aurait vu le jour le 15 juin 2013 et serait actuellement dirigée par un “président” nommé Opondji Boni Omer.Selon B.S., le “président”Opondji serait à l’oeuvre depuis belle lurette et le FPI-Maroc s’activerait pour “participer à la vie du parti, contribuer au retour du président Laurent Gbagbo, à la libération des prisonniers politiques, au retour des exilés et au dégel de leurs avoirs”.Nous apprenons aussi que les responsables (?) se réuniraient régulièrement et iraient “à la rencontre de leurs compatriotes pour les rallier à la cause de la justice et de la démocratie en Côte d’Ivoire” et que des sections du FPI auraient été créées ou seraient en cours de création à Rabat,Casablanca 1 et 2, Fès, Marakech, Mohamedia.

Disons-le tout de suite: Pour tous les militants et sympathisants du FPI à l’extérieur, avoir une Représentation du parti dans leur pays de résidence est un souhait et une nécessité. Mais tous savent que le FPI reste avant tout un parti sérieux et organisé.La création d’une Représentation à l’extérieur se fait toujours conformément aux normes qui régissent le parti.Qui a donc confirmé la véracité des activités et des intentions que le nommé B.S. évoque dans sa dissertation politique publiée par Le Nouveau Courrier?

Ni aucun militant ou sympathisant du FPI au Maroc, ni Brigitte Kuyo, la toute nouvelle Secrétaire nationale chargée de la Diaspora et des Représentations à l’extérieur.Celle-ci avait d’ailleurs envoyé le vendredi 4 octobre 2013 un message sans équivoque aux militants FPI du Maroc pour leur dire ceci:

<< Camarades, en entendant la lettre de mission qui consacrera la prise de fonction officielle du Secrétariat National FPI-Diaspora, toute demande relative à la création d'une représentation FPI devra être envoyée au camarade Guy Patrick VERMONT (0034654669668), représentant FPI Espagne et membre dudit cabinet >>.

Ce membre du cabinet de Brigitte Kuyo avait ensuite pris contact avec un proche de Opondji au Maroc, un certain Serge, pour lui dire que suite au message de Brigitte Kuyo dont il avait reçu ampliation, il attendait le Rapport d’activités du FPI-Maroc pour le communiquer à celle-ci afin que sur cette base, elle sollicite au Président du FPI, la nomination d’un Représentant au Maroc.L’article 62 des Statuts stipule en effet : ‘’A l’étranger, le FPI existe sous la forme d’une Représentation et de sections.Le Représentant, responsable de la Représentation, est nommé par le Président du parti.Il constitue un bureau qu’il soumet au Secrétariat Général pour avis ’’.

D’où vient donc que le nommé B.S. proclame le nommé Opondji Boni Omer président ou Représentant du FPI au Maroc alors qu’aucun Représentant du parti n’a encore été nommé dans ce pays ? Pourquoi le nommé B.S. et ses compagnons, Opondji y compris, n’ont pas suivi le schéma tracé par la haute responsable chargée de la Diaspora et du FPI à l’extérieur ? Pourquoi n’ont-ils pas soumis leur projet au camarade nommé par Brigitte Kuyo et ont-ils préféré dresser ce curieux Rapport d’activités dans la presse?

Veulent-ils tenter de prendre l’opinion public au dépourvu, empêcher qu’une visite du Secrétariat national sur le terrain ne révèle au grand jour les insuffisances structurelles et politiques, les profondes divisions et les graves querelles de Leadership qui minent le FPI au Royaume chérifien? Avec les récents réaménagements intervenus au sein de la Direction nationale du Parti depuis le 07 septembre 2013, il va sans dire que c’est désormais sur proposition du Secrétariat national chargé de la Diaspora et des Représentations à l’extérieur que le président du FPI nommera les Représentants dans les différents pays encore en attente.

Le Maroc a besoin d’une Représentation du FPI.Celle-ci doit être installée dans les règles de l’art, dans le respect des textes, des principes et des étapes prévues.La Représentation du FPI ne se décrète pas, elle s’octroie au vu du travail effectué sur le terrain et des perspectives stratégiques.Le Représentant ne se proclame pas, il est dûment nommé par le Président du parti sur proposition du Responsable compétent.Les militants du FPI au Maroc devraient comprendre cela.L’on peut comprendre qu’en attendant d’être érigé en Représentation, le FPI-Maroc s’organise en sections avec l’élection de Secrétaires généraux sans qu’un militant s’autoproclame Représentant. A moins que le véritable objectif de ceux qui s’agitent ne soit de faire de la diversion, de la fausse propagande et de continuer dans le faux par inexpérience et méconnaissance des textes du parti.

Charles Zézé, militant du FPI
charleszez@yahoo.fr

Mercredi 23 Octobre 2013
Vu (s) 519 fois



1.Posté par africa le 24/10/2013 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous les gars du fpi la pourquoi vous comme ca meme. quelqu'un est entrain de travailler pourle bien du parti encourage le non! c'est discours. s'il n'est pas dans le droit appelez-le et aidez le a etre dans le droit plutot que de vous etaler dans les journaux. je vais vous dire votre ennemi numero un au fpi c'est vous meme et votre bouche!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !