Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

FPI-LMP : Pourquoi la Candidature de Sylla Mamadou aux Législatives n'est pas une trahison ?

le Jeudi 24 Novembre 2011 à 17:43 | Lu 783 fois



Dans sa parution du Lundi 14 Novembre 2011, le Quotidien ivoirien L'intelligent d'Abidjan a publié sous la plume d'un certain Jean-Paul ORO (?) un article cousu d'accusations et d'insinuations critiquant très violemment la candidature aux prochaines Élections législatives de Monsieur Sylla Mamadou, époux de Madame Brigitte Kuyo, Représentante du FPI en France et Présidente du Conseil des Représentants du FPI en Europe.

A la lecture de cet article que l'on pourrait juger assez polémique, les réactions ont été nombreuses et l'attention de beaucoup d'entre nous a surtout été attirée par certains commentaires qui ont été faits au sein de la Diaspora ivoirienne, plus particulièrement en France, tout portant à croire que beaucoup ne savent réellement pas comment les choses se présentent . D'où la nécessité de faire un éclairage pour ramener la sérénité chez les uns et chez les autres.

La première chose que nous savons tous est que Monsieur Sylla Mamadou est militant du PDCI, un parti membre du RHDP. Cependant, très attaché aux valeurs démocratiques et républicaines, Monsieur Sylla Mamadou a apporté un soutien constant à l'action du Président Laurent Gbagbo tout au long de la crise . Même si de mauvaise foi certains continuent de décrier sa gestion à la tête de la CEI en France lors des Présidentielles ivoiriennes de 2010, l'honnêteté invite à reconnaître le rôle déterminant qu'il a joué pour faire barrage aux fraudes massives, à la manipulation du vote et à la dénaturation des résultats .

En quoi alors la candidature d'un tel démocrate confirmé serait-elle donc une trahison sachant qu'il n'est pas militant du FPI et n'est pas politiquement tenu de respecter le mot d'ordre de boycott lancé par ce parti ? Le document remis à Alassane Ouattara le 29 Septembre 2011 et dans lequel le CNRD a présenté les conditions de sa participation aux législatives ne portait pas la signature du PDCI, parti de Monsieur Sylla Mamadou. Les personnes physiques et morales de divers bords politiques qui ont soutenu le Président Laurent Gbagbo n'ont pas renoncé à leurs partis d'origine et à leurs libertés citoyennes de choix et de décision . Pour des démocrates comme les membres LMP et CNRD, ce sont des choses qui n'invitent à aucun débat .

Il n'était non plus pas possible de faire un parallèle avec les actes posés par Mamadou Koulibaly et accuser la première Responsable du FPI en France de faire deux poids, deux mesures. Non, car Mamadou Koulibaly était Troisième Vice-Président du FPI, Président de l'Assemblée nationale et deuxième personnalité de l'État . Ses responsabilités étaient donc très grandes et la ligne du FPI s'imposait à lui sous tous les angles.

Certaines réactions en ont aussi profité pour critiquer le soutien apporté par Madame Brigitte Kuyo au Candidat socialiste François Hollande, ignorant que ce Candidat reste jusqu'à preuve du contraire le seul capable de battre Nicolas Sarkozy aux Élections présidentielles françaises d'Avril-Mai 2012 . Et ce n'est pas seulement Madame Brigitte Kuyo qui en est convaincue, c'est l'immense majorité des françaises et des français qui aspirent à une gouvernance plus humaine et plus attentive aux problèmes des citoyens.

Tous les ivoiriens et africains épris de démocratie, de paix, de justice et de liberté devraient donc accompagner massivement ce mouvement porteur qui pourrait sans conteste avoir des répercussions positives à divers niveaux avec la promesse du Candidat socialiste d'une redéfination claire des relations franco-africaines .

Les membres de la Galaxie patriotique gagneraient donc aujourd'hui à taire les querelles internes inutiles dans leurs rangs pour renforcer leur cohésion et continuer de se mobiliser face aux grands défis auxquels les peuples africains se trouvent confrontés depuis la colonisation et surtout depuis les indépendances.
 
Océane YACÉ
Monaco ( France)
oyace84@yahoo.fr
 

Jeudi 24 Novembre 2011
Vu (s) 783 fois



1.Posté par Ali Drame le 26/11/2011 03:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDCI reste le port d'attache pour un bon nombre de ceux qui ont pris position à un moment donné de leur vie politique, en faveur des valeurs patriotiques défendues par le Président GBAGBO . En d'autres termes, ils n'ont pas coupé l'amarre avec le PDCI, du moins officiellement, puisqu'ils n'ont pas rendu leur carte.

Cependant, il faut se demander dans quel état sont leurs rapports avec les dirigeants actuels du PDCI? Sont - ils en odeur sainteté avec eux? Vont - ils s"inscrire sur les listes électorales au nom du vieux parti? Le PDCI considère ces derniers qui agit en fonction de la conjoncture politique comme des traitres car ayant pris position pour leur ennemi politique, le FPI de Laurent GBAGBO. Peuvent - ils encore sur les plans moral et politique se réclamer du PDCI?

Les valeurs incarnées par le Président Laurent GBAGBO n'ont pas fini d'être défendues. Le combat continue. C'est le sens des marches en France notamment à Paris. Nous pensons que Mr Sylla Mamadou a donné sa poitrine pour défendre celles - ci (contre le gré de son parti d'origine), aux côtés de son épouse. Mais si des membres du FPI sont tentés par cette aventure législative, pourquoi pas lui? Dans ce cas, il serait honorable que Mr Sylla Mamadou fusse un candidat indépendant. S'il était élu, le PDCI se l'arracherait alors et son honneur vilipendée pour ses positions serait restauré. C'est en tout cas notre souhait.

Mais il reste à savoir ce qu'en pense son épouse?


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !