Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

FPI-EUROPE : Déclaration suite aux massacres de Duékoué

le Jeudi 26 Juillet 2012 à 13:29 | Lu 521 fois



FPI-EUROPE : Déclaration suite aux massacres de Duékoué
Encouragés par la complicité active dont ils jouissent de la part de certains acteurs de la Communauté internationale et convaincus que la justice ne peut avoir pour cibles que le Président Laurent Gbagbo et ses partisans, les bandes armées d’Alassane Dramane Ouattara que sont les Frci, les dozos, les milices du RDR et les mercenaires burkinabés, viennent encore une fois de semer la mort et la désolation à Duékoué, une ville martyre déjà atrocement meurtrie par les divers évènements sanglants qui s’y sont succédé depuis l’éclatement de la crise ivoirienne en 2002.

Le vendredi 20 Juillet 2012, le camp des réfugiés Wê de Nahibly qui abritait plus de 5.000 personnes et était gardé par les Casques bleus de l’Onuci a été attaqué, détruit et incendié. Alors que les Autorités ivoiriennes du moment évaluent cyniquement le nombre des morts à quelques personnes, les investigations et le décompte en cours font aujourd’hui état de plus de 200 victimes Wê, criblées de balles, égorgées, brûlées vives ou découpées à la machette, tandis que les blessés, les mutilés et les portés disparus se comptent par centaines.

Après ces massacres d’un autre âge, les tueurs se sont adonnés à des parades macabres à travers les quartiers de la ville, chantant et dansant, exhibant des machettes et des couteaux encore dégoulinant de sang, pourchassant et exécutant les survivants. Des corps ont été jetés sans ménagement dans des fosses communes ou dans des puits tandis que la psychose d'imminentes attaques contre des villages Wê ne cesse d'amplifier l'angoisse et le traumatisme des populations.

S’il est vrai que, contrairement à ce qui s’est toujours passé, diverses réactions ont été cette fois signalées ici et là au sein de la Communauté internationale, force est cependant de reconnaître que le doute persiste encore quant à une volonté réelle de celle-ci de s'attaquer aux vraies causes du mal ivoirien en mettant définitivement fin à la folie meurtrière et aux dérives totalitaristes d’Alassane Dramane Ouattara.

Le FPI-Europe assure le vaillant peuple Wê de tout son soutien, s’incline devant la mémoire de tous les morts et se tient aux côtés de toutes les victimes de cette ignoble barbarie.

Le FPI-Europe condamne très fermement ce génocide planifié, appelle l’Onuci et la Licorne à jouer enfin un rôle de véritables forces impartiales d'interposition pour protéger la vie et la quiétude des innocentes populations civiles livrées aux instincts sanguinaires d’Alassane Dramane Ouattara.

Le FPI-Europe exige que la lumière soit faite sur les odieuses tueries de Nahibly et sur tous les crimes commis par Alassane Dramane Ouattara et ses partisans depuis leur sanglant coup d’état de 2002 dont l’échec a donné naissance à la rébellion.

Le FPI-Europe invite la communauté internationale à prendre conscience du danger mortel que représente aujourd’hui Alassane Dramane Ouattara pour la paix, la cohésion sociale et la stabilité en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.
 
Le FPI-Europe fait remarquer que dans l'état actuel des choses en Côte D'Ivoire, tout indique qu'aucune réconciliation nationale ne pourra réellement être possible entre les Ivoiriens et un tyran si avide du sang et des larmes des populations !
Fait à Paris le 25 Juillet 2012

Pour le Conseil des Représentants FPI-Europe

Brigitte KUYO

Représentante du FPI en France

Présidente du Conseil des Représentants FPI-Europe
 
Tél : (0033)7 51 53 54 32

E-mail : fpi_france@live.fr

Jeudi 26 Juillet 2012
Vu (s) 521 fois



1.Posté par Florence DIÉ le 26/07/2012 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paix aux âmes de mes parents. Reposez en paix. Dieu a vu ce qui s'est passé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !