Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

FPI : Communiqué de Presse : Relativement aux attaques armées de Bonoua et d'Azito

le Mardi 16 Octobre 2012 à 19:17 | Lu 667 fois



FPI : Communiqué de Presse : Relativement aux attaques armées de Bonoua et d'Azito
Le lundi 15 octobre 2012, la Direction du FPI a appris avec consternation - par voie de presse - que les forces de sécurité ont été attaquées (à nouveau) - dans la nuit du dimanche au lundi - à Bonoua et à Yopougon (Central thermique d’Azito), par des individus lourdement armés qui seraient « des soldats de notre armée ».

Selon le ministre délégué à la Défense, M. Paul Koffi Koffi « …ces attaques n'ont pas fait de victimes dans les rangs de l'armée, même s'il est vrai que les installations de la centrale thermique d'Azito ont été sérieusement endommagées… »
Deux mois avant cette énième poussée de violence, le lundi 6 août 2012, le camp militaire d’Akouédo a été attaqué par des individus – à ce jour - non identifiés lourdement armés. Selon le porte-parole du ministre de la Défense, « …l’attaque du 1er Bataillon d’Infanterie d’Akouédo a fait 7 morts, 5 blessés et d’importants dégâts matériels… »

La veille, dans la nuit du 4 au 5 août 2012, deux attaques similaires avaient eu pour cibles un commissariat de police et un poste de contrôle militaire à Yopougon, à l’autre bout de la ville d’Abidjan, faisant au total 5 morts et plusieurs blessés.
Le jeudi 20 septembre 2012 « deux (2) commissariats à Port-Bouët et une (1) brigade de gendarmerie à Vridi ont été attaqués presque simultanément par des individus – à ce jour - non identifiés ». Selon la presse, si ces attaques n’ont fait aucun mort ou blessé, « il reste que des armes et munitions ont été emportées par les assaillants, qui se sont volatilisés avant l’arrivée des renforts de l’armée… ».

Le lendemain, alors que l’on pensait à un acte isolé - perpétré la veille et vite circonscrit par les forces de l’ordre - l'on a appris que la ville frontière ivoirienne de Noé « a été attaquée dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 septembre 2012 et, au total, 7 personnes ont perdu la vie, suite à cette nouvelle poussée violence ».
La Direction du FPI, profondément choquée et indignée par ces attaques armées à répétition, condamne avec la plus grande fermeté cette autre vague de violence qui en ajoute au climat d’insécurité généralisée qu’elle n’a eu de cesse de dénoncer depuis 2011.

Au nom du Front Populaire Ivoirien, la Direction du Parti exhorte le Gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires, afin de garantir la sécurité des biens et des personnes vivant en Côte d’Ivoire, à défaut de pouvoir leur procurer la santé économique à laquelle elles ont légitimement droit. C’est un minimum que notre pays attend depuis le 11 avril 2011.

Fait à Abidjan, le 16 Octobre 2012

Le Secrétaire Général & Porte-parole
Dr KODJO Richard

Mardi 16 Octobre 2012
Vu (s) 667 fois



1.Posté par Hermann N'da le 16/10/2012 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Amis du FPI, vous n'êtes obligé de produire des déclarations à chaque footing des guerriers invisibles. Si vous continuez sur cette lancée, vous ne pourrez pas tenir le rythme car bientôt, nous attaquerons sur tous les fronts à travers tout le pays jusqu'à dégager morts ou vivants Drame le Burkinabé et ses suiveurs et envahisseurs de la CEDEAO.
Dr KODJO, ne vous fatiguez-plus. Si Drame le veut, qu'il vous accuse de ne pas avoir condamné les attaques. Qu'ils vous envoient en prison. Vous y trouverez AKOUN Laurent, DOUATY Alphonse et tous les autres. Mais vous retrouverez l'air libre de façon immanquable.
Pourquoi sa bande d'étrangers du RDR ne produit-il pas de déclaration? et les autres partis politiques? Je crois qu'il y en a plus de deux cents en CI
Dieu veille sur vous Dr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !