Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Extradition de Blé Goudé, Dibopieu, Abéhi John Dramani (pdt du Ghana) : « Ouattara nous a soumis une liste de personnes recherchées »

le Jeudi 30 Mai 2013 à 07:15 | Lu 1174 fois

John Dramani Mahama aurait eu des raisons solides l’ayant poussé à extrader vers Abidjan quelques personnalités ivoiriennes, civiles ou militaire, qui avaient trouvé refuge dans son pays après la meurtrière crise post-électorale de 2010 en Côte d’Ivoire.



Extradition de Blé Goudé, Dibopieu, Abéhi John Dramani (pdt du Ghana) : « Ouattara nous a soumis une liste de personnes recherchées »
En visite officielle à Paris, le président du Ghana s’est adressé à la presse, au sortir d’une rencontre, mardi 28 mai, avec François Hollande. Il a ainsi indiqué, s’agissant de la série d’extraditions d’Ivoiriens, intervenue en début d’année, que son homologue Alassane Ouattara lui avait fait parvenir une liste de personnes recherchées par la Côte d’Ivoire. « Le président Ouattara nous a soumis une liste de personnes recherchées, et nous avons extradé ceux pour qui nous avions reçu des preuves de leur implication », a fait valoir John D. Mahama dont les propos sont rapportés par Radio France internationale. Le successeur du défunt John Atta Mills s’est prononcé sur les cas de Charles Blé Goudé, Jean Noël Abéhi et Jean Yve Dibopieu, extradés entre la mi-janvier et début février. « Pour Charles Blé Goudé, il y avait un mandat d'arrêt, et pour les deux autres, une vidéo les montrant en train de faire un discours sur un coup d'Etat. C'était des preuves suffisantes et nous les avons extradés. Jusque-là, nous n'en avons pas d'autre, mais si des preuves nous sont fournies à l'encontre d'autres personnes, alors oui, nous les renverrons en Côte d'Ivoire », dixit John Mahama. Charles Blé Goudé, le leader de l’ex galaxie patriotique, a été extradé vers son pays, le 18 janvier 2013.

Jean Noël Abéhi, l’ancien commandant de l’escadron blindé d’Agban et Jean Yve Dbopieu, président de Solidarité africaine (Soaf) ont, pour leur part, été reconduits à Abidjan le mardi 5 février.

John Mahama a réaffirmé, à Paris, la tradition de terre d’hospitalité du Ghana. Il a, toutefois, assuré que son pays ne pouvait servir de base à quelque manœuvre déstabilisatrice contre son voisin. « Le Ghana a la réputation de bien accueillir les réfugiés, a soutenu John Dramani Mahama. Mais nos lois protègent les réfugiés tant qu'ils n'utilisent pas notre territoire pour déstabiliser leur pays. C'est ce que j'ai dit aux réfugiés ivoiriens : restez tant que vous voulez, à condition de ne pas vous servir du Ghana comme une base pour déstabiliser la Côte d'Ivoire ». Le numéro 1 ghanéen s’est voulu davantage précis : « Le Ghana a une longue tradition démocratique, et nous ne nous contenterons pas d'attraper quelqu'un et de le renvoyer vers une situation dangereuse sans preuve concrète à son encontre ».

La crise au Mali avait été largement évoquée par les présidents français et ghanéen. « Nous sommes tous d'accord sur le fait qu'il faut aider le Mali à organiser les élections pour ramener le pays à la normalité », a déclaré John D. Mahama.

L’hôte de François Hollande n’ignore pas que la menace islamiste est réelle et qu’elle concerne l’ensemble des pays de la région. « Au Sahel, certains groupes veulent maintenir leur implantation, et l'utiliser pour déstabiliser toute la sous-région (…) Il nous faut agir ensemble, avec nos partenaires internationaux, et la France a montré qu'elle en était un, pour empêcher ceux qui veulent déstabiliser nos pays de s'implanter au Sahel », s’est exprimé le président ghanéen.

Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Jeudi 30 Mai 2013
Vu (s) 1174 fois



1.Posté par paul le 30/05/2013 14:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup de ghaneens m ont dit qu il a assassine le president Atta Mills car il devrait rendre compte d un grand scandale financier.L ex president a voulu engager des poursuites judiciaires pour eclaircir l histoire.Dramani un autre wattara.

2.Posté par doriane le 30/05/2013 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un Dramane en vaut un autre! Les Ivoiriens au Ghana sont avertis.
Signé: doriane, la vraie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !