Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Espace aéroportuaire- Litige foncier: Près de 700 familles sur le pied de guerre

le Mardi 14 Mai 2013 à 03:09 | Lu 485 fois

Le Collectif des habitants de l’extension de l’aéroport international d’Abidjan/ Port-Bouet, précisément ceux des quartiers de Jean Folly et de Gonzagueville sont sur le pied de guerre en ce moment.



Le lundi 13 mai 2013, ces populations ont fait le pied de grue, de 6h du matin jusqu’à la tombée du soleil, en présence des hommes en tenue chargés de veiller sur les lieux, pour s’opposer à la mise en valeur de cet espace qu’elles disent appartenir à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Pour elles, seule l’Etat peut les contraindre à quitter définitivement les lieux. Selon Mme Kady, présidente dudit collectif, il est urgent que le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, vienne à leur aide. Surtout qu’à les en croire, ce sont plus de 670 familles démunies et dépourvues de tout soutien qui auraient vu leurs maisons détruites après la crise postélectorale par une personne, qui revendiquerait la propriété dudit terrain ( plus de 60 ha). « Nous sommes fatigués. Nous n’accepterons pas que des personnes viennent nous présenter de faux papiers pour récupérer notre espace », a-t-elle clamé sous des approbations de ses partisans. Aussi, a-t-elle affirmé : « c’est parce que nous sommes faibles qu’ils s’en prennent à nous. Que le président Ouattara, légaliste et respectueux de son peuple, dise un mot pour nous délivrer ».

Diarra Karamoko, président du quartier de la cité verte de cette zone a fait la genèse de l’occupation du terrain par ces populations. A l'en croire, conformément à la législation ivoirienne et des enquêtes menées çà et là par ce collectif, cette zone ne peut appartenir à personne. « C’est dommage. Nous n’avons pas les moyens d’habiter dans les quartiers huppés, mais nous attendons l’Etat ivoirien pour qu’il nous dédommage et nous partirons. En attendant, nous veillerons jour et nuit pour nous opposer à la barbarie », a-t-il mis en garde. Des conseils allant dans le sens de l’apaisement ont été également donnés aux habitants déguerpis des lieux depuis 2010.

Séverin DJAHA
Soir Info

Mardi 14 Mai 2013
Vu (s) 485 fois



1.Posté par kouame noel le 14/05/2013 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Maires n'aident vraiment pas l'Etat, Eux qui connaissent mieux leur localité et en tant que premiers administrateurs, par leurs services techniques devraient cesser d’être complaisants et veiller a ce que les occupations anarchiques de terrains cessent. Cela éviterait ce cortège de conflits récurrents en Cote d'Ivoire.

2.Posté par WALACE le 14/05/2013 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui la faute
c'est le travail de GBAGBO en 10 ans de pouvoirs , tout ce faisait par clientélisme politique
en voilà aujourd'hui les résultats
que Dieu sauve la côte d'ivoire
amine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !