Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Erreur de droit à la Cpi: Me Altit attaque la Chambre préliminaire

le Jeudi 27 Février 2014 à 11:26 | Lu 2475 fois



Le 14 février dernier, deux juges sur trois de la chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (Cpi) ont autorisé le procureur à modifier les charges retenues contre le président Gbagbo. Une manœuvre que dénonce la défense du Laurent Gbagbo qui compte saisir la chambre d’appel.

La défense du président Gbagbo ne veut pas s’en laisser conter. Le 3 juin 2013, la Chambre préliminaire I avait demandé au procureur d’apporter de nouveaux éléments de preuve au soutien des charges qu’il avait retenues contre le président Gbagbo. Sept mois plus tard, Fatou Bensouda, incapable d’apporter les preuves supplémentaires exigées, s’est plutôt présentée avec de nouvelles charges. En modifiant profondément son nouveau document contenant les charges (Dcc).

La défense du président Gbagbo conduite par Maître Emmanuel Altit a dénoncé cette façon de faire et demandé que le nouveau Dcc de Fatou Bensouda soit déclaré irrecevable parce qu’il ne respecte pas les instructions des juges dans leur décision du 3 juin. Et pourtant, dans une décision rendue le 14 février, la Chambre, à la majorité de deux juges sur trois, (un juge ayant joint une opinion dissidente) a rejeté la requête de Me Altit estimant que la modification des charges par le procureur était dans «les intérêts de la justice ».

Mais Maître Altit n’est pas convaincu par cet argument. Aussi, depuis le 24 février, il a demandé l’autorisation de saisir la Chambre d’appel pour contester la décision du 14 février.
« Dans sa requête en irrecevabilité, la défense notait que le Procureur avait, dans son DCC modifié, profondément transformé la base factuelle des éléments contextuels des crimes contre l’humanité. Plus particulièrement, le Procureur, pour tenter de prouver la réalité d’une attaque contre la population civile, s’est livré à un jeu de substitution, a abandonné près de la moitié des incidents sur lesquels il s’était fondé dans son DCC de janvier 2013 pour les remplacer par 16 nouveaux incidents », fait remarquer Me Altit.

L’avocat du président Gbagbo estime donc qu’en autorisant le procureur à modifier les charges, la Chambre préliminaire I a commis une erreur de droit dans sa décision du 14 février dernier. Puisque le 3 juin 2013, en ajournant l’audience de confirmation des charges, la Chambre avait clairement ordonné au procureur de n’agir que dans le cadre de l’article 61-7-c-i. qui dit ceci : La Chambre…« ajourne l’audience et demande au Procureur d’envisager : i) D’apporter des éléments de preuve supplémentaires ou de procéder à de nouvelles enquêtes relativement à une charge particulière ».
Il n’est nullement question de modification des charges initialement retenues.
Et c’est cette erreur que Me Altit voudrait inviter la Chambre d’appel à sanctionner s’il obtenait l’autorisation de faire appel.

Mais il y a plus. Me Altit estime toujours nécessaire l’organisation d’une audience orale de confirmation des charges. Ce que la Chambre préliminaire I refuse obstinément. Celle-ci estime que les parties et participants ont déjà eu l’occasion de s’exprimer complètement lors de l’audience de février 2013.

Or, Me Altit soutient qu’une nouvelle audience orale serait l’occasion d’aller plus en profondeur des questions abordées. Surtout que le procureur a ajouté de nouveaux modes de responsabilité qui n’existaient pas en février 2013.


Augustin Kouyo
Notrevoie

Jeudi 27 Février 2014
Vu (s) 2475 fois



1.Posté par Jean claude AKOUN le 27/02/2014 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ça ses pour amuser la galerie et gagner du parce que LG est innocent

2.Posté par Fatim le 27/02/2014 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maitre continue de te battre comme tu peux. Sinon ces juges qui sont en face de toi, ont ete pris en otage comme le PR GBAGBO. Ils ne diront jamais le droit. Ils attendent l ordre des gens qui se prennent pour les maitres du monde.
Ce dont je suis sure, le PR sera libere. Dieu est au controle. Courage Maitre!

3.Posté par romain koue bi le 27/02/2014 16:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'ils arretent de nous disstraire, ceux qui ont provoque la guerre sont connu de tous.

4.Posté par Kpao le 27/02/2014 18:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L europ es infecte par la frans ki es1 virus donc si tu as problem avec virus mem ca la ya droi dedan mai com le woudy es en mission divine a la cpi regardons ki savai ceki ce passai a la cpi kan le woudy es arive la ba la lumiere a eclere les tenebres ils son nu et aveugle

5.Posté par Miaou le 28/02/2014 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui il y a eu la lumière sur la cpi depuis que le Président est là bas, par contre ce qui est important c'est que les juges ne sont pas en train de s'affronter avec la bensouda bouche de con de vache, mais avec les avocats du Président donc arrêtons de nous satisfaire du néant ou si peu.
Par ailleurs, je pose une question: vous n'auriez pas remarqué la disparition de l'image du Président depuis quelque semaines pour s'acoquiner celle de la bouche tordue génocidaire? On dit:
Loin des yeux, loin du cœur. Alors, je prie tous ceux des nôtres qui sont sur Facebook d'interpeller les journaux bleus sur leurs pages afin qu'ils recommencent à retitrer sur le Président et reafficher son image au lieu de nous bassiner de fausses infos sur ouatra qui nous chauffent le cœur. Voyez comment cette info de la demande d'appel est passée inaperçue...Ce n'est pas normal!!!

6.Posté par Odile le 28/02/2014 01:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est vrai c q di Miaou j avai moi oci pensé à ça tt cela c pr détourner notr attention sur le +important soit la lutte pr la libération de notr PRÉSI LG et son procès Alors mes frères é sœurs laissons ce môgôchi et centrons ns sur l essentiel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !