Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Enseignement supérieur/ Augmentation des frais d’inscription L’Association Générale des Elèves et Etudiants s’oppose à Cissé Bacongo

le Samedi 3 Septembre 2011 à 08:57 | Lu 431 fois



L’Intelligent d’Abidjan-3/9/2011

L’augmentation des frais d’inscription à l’Université inquiète les étudiants. Ainsi, l’AGEECI (Association Générale des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire) a décidé de mettre les pieds dans le plat, en dénonçant la surenchère. Ci –dessous la déclaration complète.

Il nous a été rapporté par la presse la tenue d’un séminaire sur le « management des universités et des grandes écoles de Côte d’Ivoire » à l’initiative du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Les résolutions de ce ‘’ huis clos’’ entre « universitaires » sans la participation du moindre étudiant portent essentiellement sur des réformes structurelles en vue, dit-on, de réussir la mise en œuvre du système Licence Master Doctorat (LMD), en passant, entre autres, par l’augmentation vertigineuse des frais d’inscription. Bien qu’étant au stade de simples propositions, il faut prendre au sérieux le projet d’augmentation des frais d’inscription qui semble tenir particulièrement à cœur au ministre Cissé Bacongo vu l’insistance de son département sur cette question. Il nous paraît donc indispensable d’interpeller les autorités compétentes, de prendre à témoin, l’opinion quant à la menace que peuvent constituer certaines de ces résolutions pour les étudiants et les conséquences fâcheuses qui pourraient en découler. Deux aspects du séminaire méritent d’être soulignés.

1) La non participation
des étudiants à l’adoption
des résolutions
Nous relevons là l’expression de la volonté du ministère de mettre les étudiants devant le fait accompli alors qu’il nous paraissait indispensable d’être associés à la conception de telles réformes vu qu’il nous appartiendra et à nous essentiellement, de les supporter. La correction d’une telle injustice est encore possible, il suffira au ministre Cissé de le vouloir en réalisant que les étudiants y tiennent.

2) L’augmentation surréaliste des frais d’inscription

Nous tenons à rappeler que cette mesure n’est pas nouvelle. Sous l’ancien régime de Laurent Gbagbo, nous en avions déjà eu écho. Bien entendu, nous avions dit non ! Nous avions relevé le caractère irréaliste et impopulaire de cette mesure vu la proportion de l’augmentation : le passage de 6000 à 50.000 FCFA et plus soit plus de 700 % d’augmentation alors que le pouvoir d’achat des Ivoiriens n’a fait que se détériorer depuis plus d’une décennie. Le ministre Cissé justifie sa mesure par le fait que selon lui, des Ivoiriens se paient les crèches, jardins d’enfants et universités privées à hauteur de 100, 200 mille voire plus du million de FCFA.

Il ne voit donc pas de problème pour que les parents d’élèves paient des frais d’inscription dans les universités publiques à 50 mille voire 100 mille FCFA. Le ministre croit ainsi possible d’imposer aux millions d’enfants de pauvres le luxe que se paient l’infime minorité de nantis. Le ministre feint d’oublier que le taux de pauvreté absolue au sein de la population est de 50% au moins, que le taux de chômage est d’environ 30% de la population active. Le ministre Cissé projette simplement d’exclure la plus grande partie des enfants de Côte d’Ivoire de l’Enseignement supérieur. Nous ne v oulons d’aucune manière de cette augmentation. Nous appelons les étudiants à se mobiliser contre cette menace qui se profile à l’horizon, à dénoncer partout où besoin sera ladite mesure, mais surtout à garder leur sérénité et à prévoir les 6000 francs habituels pour leurs inscriptions prochaines.

Abidjan le 30 Août 2011
Pour le Bureau Exécutif National
Le Secrétaire Général
SEKA JULES

Samedi 3 Septembre 2011
Vu (s) 431 fois



1.Posté par soro Bango le 03/09/2011 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est la solution non. Vous n'avez rien vu encore. Le président Gbagbo a tout fait pour éviter que cela arrive. Mais vous dites que vous ne voulez pas, vous voulez la solution parce que lui c'est le problème. Au moment de payer les 50 000, on ne va pas demander les cartes de partis, tout le monde paye. AH AH AH. Rira bien qui rira le dernier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !