Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En visite d’Etat à l’Ouest du pays: Ouattara ignore les problèmes fonciers

le Dimanche 5 Mai 2013 à 07:07 | Lu 609 fois



En visite d’Etat à l’Ouest du pays: Ouattara ignore les problèmes fonciers
Le conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenu hier à Man (Ouest du pays) a accouché d’une souris. Il n’y a eu ni mesures spécifiques, ni mesures bouleversantes, comme l’avait promis, la veille, le ministre Albert Mabri Toikeusse.
Des mesures générales aux projets de loi, en passant par les communications, le conseil extraordinaire des ministres qui s’est déroulé, le jeudi 2 mai 2013 à Man, au sein des locaux de la préfecture de ladite ville, est resté dans le train-train quotidien. Aucune mesure d’éclat n’a été prise comme l’avait promis, à la presse, la veille, le ministre d’Etat, Albert Mabri Toikeusse, président du comité d’organisation de la visite d’Alassane Dramane Ouattara à l’Ouest.

Alors que les populations autochtones Wê et Dan s’attendaient à des mesures concrètes sur la question cruciale du foncier rural. Surtout que le chef de l’Etat avait promis en avril 2012 au stade Léon Robert de Man que « la justice allait régler tous les conflits fonciers et qu’aucun Ivoirien ne sera lésé ». Un an après, Ouattara abandonne non seulement sa propre démarche, mais il banalise presque le conflit du foncier rural dont il reconnait cependant l’ampleur nationale. « La question du foncier rural est nationale. Parce qu’il y a des problèmes démographiques. C’est complexe.

La Côte d’Ivoire est mosaïque. L’Etat doit avoir une attitude prudente. C’est pourquoi l’Etat prendre son temps pour ne pas diviser davantage. L’Etat doit prendre des décisions qui arrangent tout le monde. Les litiges fonciers ne datent pas de maintenant », a déclaré, hier, à la presse, Koné Bruno, porte-parole du gouvernement, tout juste après le conseil des ministres. Le ministre de la poste et des TIC ne fera aucune allusion à la loi sur le foncier rural de 1998. Encore moins l’invasion accrue d’individus venus de l’extérieur intervenue après la crise postélectorale. Et à la base de l’occupation des terres des autochtones, engendrant de graves conflits, partout en Côte d’Ivoire, mais particulièrement dans l’ouest du pays.

Le conseil des ministres, qui annoncé la réduction du prix du litre du super à la pompe, est resté évasif sur la réalisation de la plupart des nombreuses promesses faite par Alassane Dramane Ouattara. Présent dans la région du Tonkpi pour, dit-il, évaluer le niveau de mise en œuvre de ses promesses, M. Ouattara a réitéré celles-ci et a pris de nouveaux engagements, toujours dans le domaine d’infrastructures économiques. Comme ce fut le cas hier après-midi à Biankouma.

Où il a soutenu que le FPI a participé aux récentes élections locales couplées et que le parti de Laurent Gbagbo en a remporté 15 communes. Une déclaration infondée qui a surpris plus d’un habitant de la région. D’autant que le boycott lancé par le Fpi a été largement suivi dans l’Ouest du pays.

Félix Teha Dessrait Envoyé spécial à Man
Notrevoie

Dimanche 5 Mai 2013
Vu (s) 609 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !