Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En détention au Nord: Les personnalités pro-Gbagbo seront transférées

le Samedi 30 Juin 2012 à 10:19 | Lu 647 fois



Les personnalités proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, détenues depuis plus d’un an dans les prisons de Boundiali, Bouna, Katiola et Korhogo, pourraient être transférées à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).


L’information n’est certes pas officielle, mais court de bouche à oreille. La possibilité que ces prisonniers changent de lieu de détention serait en ce moment envisagée. Selon nos sources, une raison pourrait expliquer cette probable décision. « On a constaté que ces prisonniers tombent très souvent malade. Certains d’entre eux ont une santé précaire parce que supportant difficilement l’univers carcéral. On se rappelle que Philippe Henry Dakoury Tabley, l’ex-gouverneur de la Bceao et Michel Gbagbo, fils de Laurent Gbagbo, ex-chef d’Etat ivoirien, détenus au Nord du pays, avaient été évacués sur Abidjan pour soins intensifs.

On pense alors qu’il serait mieux indiqué que tous ces détenus soient transférés à la Maca, de sorte que, quand surviendra des ennuis de santé, les évacuations vers les grandes cliniques d’Abidjan soient plus faciles à gérer ». Voilà ce que nous a rapporté une source bien informée sur le dossier des prisonniers Lmp.

Une chose est claire, il appartient aux autorités judiciaires d’en décider, après justement les auditions des détenus. « Si l’autorité judiciaire estime, après les auditions, qu’il y a lieu de garder ces personnalités de l’ancien régime dans leurs lieux de détention initiaux ou de les transférer à Abidjan, il fera connaître sa décision. Pour l’instant, nous n’en sommes pas à cette étape », précise notre informateur.

Il faut noter que depuis quelques jours, ces cadres proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, sont, à tour de rôle, auditionnés. L’ex-premier ministre Aké N’Gbo ; les ministres Désiré Dallo, Christine Adjobi, Alcide Djédjé ; le syndicaliste Mahan Gahé Basile, le journaliste Gnahoua Zibrabi et bien d’autres continuent de répondre aux questions et autres interrogations des juges instructeurs dans la ville où ils sont tenus prisonniers. Il pèse sur eux des chefs d’accusations suivant :atteinte à la défense nationale, atteinte ou complot contre l’autorité de l’Etat, constitution de bandes armées, participation à un mouvement insurrectionnel, atteinte à l’ordre public, rébellion, usurpation de fonction, tribalisme et xénophobie.



Alain BOUABRE
Soir Info

Samedi 30 Juin 2012
Vu (s) 647 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !