Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En cadeau de fin d’année, Ouattara appelé à libérer les prisonniers pro-Gbagbo

le Lundi 9 Décembre 2013 à 04:47 | Lu 1260 fois

Des leaders de jeunesse ont appelé le Président Alassane Ouattara à libérer les prisonniers pro-Gbagbo en guise de cadeau de fin de l’année 2013.



Zadi Djédjé, président de la Coalition des Jeunes Patriotes pour la Paix et la Réconciliation (CJPPR) et Ebi Maxime, secrétaire général de la Génération Blé Goudé, ont formulé ce vœu le samedi 7 décembre 2013. Depuis Abobo, bastion du parti au pouvoir, le Rassemblement des Républicains (RDR), où la crise postélectorale de 2010 a laissé des souvenirs amers, ces jeunes issus de la galaxie patriotique que dirigeait Blé Goudé ont invité le Président Alassane Ouattara à libérer les prisonniers politiques.

« Monsieur le Président, c’est vrai que vous dites que l’avenir appartient à la jeunesse. Nous jeunes de Côte d’Ivoire, nous avons décidé de saisir cet avenir. Père, nous souhaiterons comme meilleur cadeau à la jeunesse pro-gbagbo aujourd’hui, que tu fasses sortir Charles Blé Goudé de prison, notre mère Simone Gbagbo de prison. Nous implorons ton pardon. Peut-être que par nos actes, nous avons causé du tort aux uns et aux autres. Nous demandons pardon. Tu es le chef de l’État, le Président de la République, ma main dans la main, libère tes frères afin que nous puissions fêter 2014 dans la paix », a déclaré Ébi Maxime.

Dans le même élan, Zadi Djédjé s’est aussi inscrit. « Je demande aux dirigeants politiques de prôner l’amour. Je voudrais dire au pouvoir qu’en cette fin d’année, la jeunesse pro-Gbagbo que nous sommes, nous voulons demander pardon au Président de la république de libérer les prisonniers, nos camarades qui sont en prison, au nom de la paix et de la réconciliation ». Ils animaient un meeting organisé par l’Association pour la Paix et la Réconciliation en Côte d’Ivoire (APRE-CI).

La présidente de cette structure, Ziao tiénougo, ancienne secrétaire de l’Offpi de Boundiali, a renchéri en demandant pardon aux Ivoiriens pour tout le mal qui leur a été causé pendant la crise postélectorale. Elle a souhaité que « les tous les fils de ce pays se retrouvent pour qu’ensemble on trouve une solution afin que plus jamais, ce qu’on a vécu n’arrive en Côte d’Ivoire ».

Ces leaders ont expliqué le choix d’Abobo par le fait que les populations de cette commune ont souffert de la crise. « Abobo a vécu un grand traumatisme. Que tu sois du FPI, PDCI ou RDR, en un mot, les Ivoiriens d’Abobo ont vécu un traumatisme. C’est pourquoi au nom de la génération Blé Goudé, au nom des patriotes, je lance un message à l’endroit de la jeunesse de Cote d’Ivoire de garder espoir, l’heure où on dira aux jeunes d’aller prendre les armes est terminée », a indiqué Zadi Djédjé.


Lundi 9 Décembre 2013
Vu (s) 1260 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !