Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En Côte d’Ivoire, des proches de Gbagbo réclament sa libération

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Mardi 10 Mai 2011 à 11:06 | Lu 729 fois



“A l’adresse Alassane Dramane Ouattara, je demande, au nom du Cnrd, la libération de M. et Mme Gbagbo et de leurs collaborateurs détenus’’, a requis à Abidjan son président, l’écrivain Bernard Binlin Dadié.

Ils demandent également au nouveau régime “de faire arrêter la chasse à l’homme, de faire cesser les violations et les pillages des domiciles privés, des villages et campements’’.

Selon le Cnrd les nouvelles autorités du pays doivent “créer un climat de sécurité propice au retour de chaque Ivoirien à sa résidence habituelle et à l’amorce d’un dialogue national’’.

Il fait allégeance cependant, “prenant acte de la situation nouvelle, reconnaissant M. Alassane Dramane Ouattara, comme le président de la République de Côte d’Ivoire’’ et “lance en toute responsabilité, un appel solennel à toutes les 49 organisations membres et à toutes celles de la majorité présidentielle, en les invitant d’accepter, sans équivoque, la nouvelle donne politique’’.

Mis en place le 2 mars 2006 à l’initiative de Laurent Gbagbo, le Cnrd est la fonte de deux camps, l’un sa famille politique le Front Populaire Ivoirien (FPI) et l’autre les “patriotes’’ et autres transfuges des partis politiques nationaux.

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Mardi 10 Mai 2011
Vu (s) 729 fois



1.Posté par Giba le 10/05/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que gardez "Gbagbo" et "Simone" en prison ou cherchez à l'humilier n'est vraiment pas la meilleure solution pour la paix en Cote d'Ivoire. Ceux qui sont au pouvoir maintenant sont passés par la rébellion quand Gbabo avait un pouvoir légale et légitme. Les ivoiriens justes gardent encore ça dans leur esprit ... Peu importe celui qui est au pouvoir, la solution de la Cote d'ivoire se trouve sur un table de négociation et d'harmonisation. J'encourage Le Président Ouattarra à aller dans ce sens et à se mettre au dessus des intérêts égoistes de certains leaders. Bonne chance à la Cote d'Ivoire.


2.Posté par Kouêgbeu le 10/05/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que Ouattara a un serieux problème. Celui de la clarté, de la confiance et de la discipline d'une armée republicaine autour de lui.
Ouattara est un Président sans poid réel si ce n'est les rebelles, donc de l'informel et le PDCI son allié. Y'a un flou qui ne permet pas aujourd'hui à Ouattara de liberer dans la nature, un Gbagbo dont il sait la force politique.
Ouattara ancien fonctionnaire FMI et Soro chef rebelle reconnu donnent une image negative au yeux de la dite communauté internationale.
Il faut donc des atouts à Ouattara. Il cherche donc ces atouts mais il faudra bien regler de manière politique et galante, le cas Gbagbo après s'être debarassé d'une rebellion qui l'a porté au pouvoir.
Difficile equation car être bon économiste ne veut pas dire bon politicien. On attend de voir les premières briques de Ouattara au pied de ce mur qu'il a tant cherché à construire. En tout cas, la fondation de ce mur est bein fragile étant bati sur autant de cadavres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !