Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En Côte d’Ivoire des bandes armées attaquent des convois de députés dans le nord

le Jeudi 16 Janvier 2014 à 06:51 | Lu 942 fois



Plusieurs autorités dont un député sont tombées dans des embuscades tendues par des bandes armées dans la zone de Kong (nord), a appris Xinhua mercredi de source sécuritaire.
Lors d’un déplacement dans la région, les convois du parlementaire et des responsables de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) ont été la cible d’individus armés qui ont stoppé ces autorités dans leur progression.

Ceux-ci ont été délestés de leurs appareils de télécommunication, de matériels de travail et de biens divers, par les quidams puissamment armés.
La Côte d’Ivoire sort de manière progressive d’une crise post- électorale aiguë qui a secoué le pays cinq mois durant, faisant au moins 3 000 morts.

La crise a accentué la circulation et la prolifération illicite d’armes qui ont occasionné l’insécurité dans plusieurs régions dont notamment le nord, l’ouest, le centre et le sud du pays.
Les individus puissamment armés communément appelés « coupeurs de route » tendent des embuscades sur des routes et les attaques perpétrées par ceux-ci ont déjà fait plusieurs morts.
Face aux actions récurrentes de ces bandes armées, les autorités du pays ont tiré la sonnette d’alarme et tentent de prendre les dispositions idoines.

Dans le cadre d’une opération baptisée « Téré », l’armée se déploie de manière progressive dans les régions pour juguler le fléau.

Lors d’une tournée d’Etat dans le nord du pays, le président ivoirien Alassane Ouattara avait lui même annoncé des mesures vigoureuses contre les bandes armées qui sévissent sur les routes. Fin

Source: Agence de presse Xinhua

Jeudi 16 Janvier 2014
Vu (s) 942 fois



1.Posté par ALLEHAHIN le 19/01/2014 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensez vous que ce burkinabé a conscience de la situation d'insécurité qu'il a créé et entretenu pendant plus de 10 ans. Restez toujours naïf de la même manière les pluies de milliards vous ont été promis, de la même manière il vous promettra la sécurité. Tout est promesse avec lui. Jamais du concret. C'est du tonneau vide. Pour les jeunes générations, sachez qu'il était à la tête d'un comité interministériel à la fin des années 90 pour redresser l'économie ivoirienne: Résultat = 0. Nommé premier ministre peu après, il s'est illustré par son incapacité de redresser quoi que ce soit. C'est la suite que vous voyez. Rien n'est surprenant. Même le PHD obtenu aux Etats unis que la communauté internationale nous brandit pour justifier ces prédispositions à redresser une économies ne laisse sur ma soif. Car de nombreux éléments me confortent dans ma position.
Donc chers compatriotes, armez vous de courage et patience pour les jours à venir car la situation sécuritaire ne pourra aller que dans le sens de l'aggravation.
Ses ado-rateurs n'auront que leurs yeux pour pleurer.
HAMED Bakayoko est un loubard né et donc rien ne peut poindre de ce côté, il en est de même pour celui qui ose justifier son état de rebelle, je nomme soro.
Que Dieu nous garde. Bon dimanche à la RP

2.Posté par ALLEHAHIN le 19/01/2014 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'oubliais, n'est ce pas sur les conseils de débarqué à la tête du comité interministériel que le blocage des salaires des fonctionnaires a été opéré en 1988. 16 ans après vient nous annoncer le déblocage. Hummm...
Nous te regardons.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !