Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

En 1978, la France de Giscard sauve Mobutu à Kolwezi …et en 2011 ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Vendredi 7 Janvier 2011 à 15:48 | Lu 489 fois



En 1978, la France de Giscard sauve Mobutu à Kolwezi …et en 2011 ?
Alain Juppé le Ministre d’État français a déclaré que Paris interviendrait en Côte d’Ivoire si ses 15 000 ressortissants sont menacés ! Dans la foulée, Alassane Ouattara, le « Président élu », s’exprimant sur la chaîne France 24, s’est dit opposé à un « embrasement » de son pays.

Il suffirait, selon le chef du Nord ivoirien, d’une « opération militaire chirurgicale » visant la Présidence de la République ivoirienne. C’est que le temps joue contre le « Président élu » de l’Hôtel du Golfe d’Abidjan. Les pays voisins ne veulent pas intervenir militairement (le Ghana, la Guinée, le Libéria … le Burkina ?) et le Nigéria a ses propres problèmes ethnico-religieux. Quant à Laurent Gbagbo, il n’a pas commis l’erreur des Gendarmes Katangais (Ex-Zaïre) qui s’en était pris aux Européens dans leur lutte contre le dictateur Mobutu. Pas encore ?

DES RIVES DU CONGO AUX PLAGES D’ABIDJAN ? En mai 1978, la province orientale du Shaba (dans l’ex-Zaïre) est envahie par des gendarmes katangais. La France de Giscard d’Estaing va rétablir le dictateur Mobutu sur son trône chancelant. Les parachutistes du 2e R.E.P. du colonel Erulin vont réaliser sur Kolwezi une spectaculaire opération de « sauvetage » de quelque 3 000 expatriés européens travaillant sur le complexe minier. Le 13 mai 1978 à l’aube, le rebelle anti-Mobutu Nathanaël N’Bumba avait attaqué et occupé la ville minière de Kolwezi, après avoir mis en fuite l’Armée du Maréchal.

La France va organiser en quelques jours, à la demande du Maître de Kinshasa, une opération aéroportée qui va sauver le régime du dictateur. Le pari du Président français de l’époque, était qu’avec une faible force on pourrait à la fois « sauver des vies françaises » et éviter une dérive cubaine de l’ex-Zaïre. Au soir du 18 mai 1978 Nathanaël N’Bumba menaçant d’exterminer les Européens de Kolwézi, l’ambassadeur André Ross et le colonel Gras décidèrent donnèrent l’ordre du départ de l’intervention aéroportée. Dans les heures qui suivirent, l’escadre aérienne du tandem Gras-Erulin fonçait sur Kolwezi.

VICTOIRE EN TROIS HEURES Aussi étonnant que cela puisse paraître, à la tombée de la nuit suivante, vers 18 heures, alors que les paras français avaient sauté vers 15 h 30, ils contrôlaient déjà l’ensemble de l’ancienne cité européenne de Kowézi. Les Français étaient partout et il n’y avait plus un rebelle katangais à la manœuvre, alors que ces hommes s’étaient longtemps battus en Angola, y compris contre l’UNITA de Jonas Savimbi.

On a beaucoup épilogué sur les massacres des Européens à Kolwézi, notamment celui du quartier P 2, dans une villa où les légionnaires du 2e R.E.P. ont découvert un véritable charnier. Mais, l’enquête commencée après la libération de la ville a été interrompue ; car il est vite apparu que la cité minière avait été mise à sac par les propres soldats de Mobutu. Tous les témoignages ont montré comment, ivres et drogués aux plantes hallucinogènes, les Forces Armées Zaïroises (FAZ) se sont livrées à des actes de brigandage, pillant, rançonnant et tuant.

(Voir à propos du Gabon un témoignage à propos des exactions dont peuvent se rendre coupables des forces de sécurité dans un pays exangue : http://www.youtube.com/watch v=cv9PhPFKaGo&feature=email&email=comment_received )

MAIS OU SONT PASSES LES DROITS DE L’HOMME ? Le Colonel Erulin devait quitter Kolwézi par la route d’ailleurs à la demande de Paris, alors que le problème n’était pas réglé là-bas. Il a laissé la ville entre les mains des pillards de l’Armée ragaillardie de Mobutu, gardant sur place une compagnie militaire et des mortiers à titre de dissuasion. Il est évident que si les Français ne voulaient pas mener « l’opération sauvetage » jusqu’au bout, il était inutile de l’entreprendre.

Le Président Giscard d’Estaing visiblement soulagé, a adressé aux Français un bulletin de victoire et justifié, surtout, les raisons de l’usage de la force. Intervention humanitaire, bien entendu, pour sauver les trois mille Européens qui vivaient à Kolwézi, mais aux yeux des Zaïrois écrasés de misère, le résultat était autre : le Président Giscard avait remis en selle le dictateur Mobutu qui avait senti le vent du boulet des Katangais. Et c’est tout le mystère de la Ve République Française.

Comment expliquer aux Africains qu’une Nation dont les divers Hommes politiques se sont imposés dans le monde, depuis deux siècles, comme d’ardents défenseurs des droits humains, puisse se renier, engager une opération militaire dont le résultat est de maintenir sur son tas de diamants l’un des dictateurs les plus sanguinaires de la planète ?

Le Maréchal Mobutu ! Mais enfin … « l’opération de sauvetage » des Européens de Kolwézi réalisée, les soldats du colonel Erulin, mettant l’arme au pied, pouvaient fort bien laisser les Gendarmes Katangais poursuivre leur marche. La dictature aurait été abrégée de dix-huit ans !...

Bruno Ben MOUBAMBA Vice-Président de l’Union Nationale (Gabon)

bruno@moubamba.com

Afrik53 - Media Libre pour tous
Vendredi 7 Janvier 2011
Vu (s) 489 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !