Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Éléphants : Rebondissement l'affaire du détournement des primes

L'Afrique en mouvement - L’Éléphant Déchaîne le Lundi 22 Juin 2015 à 13:08 | Lu 1133 fois



Pendant des semaines, au plus fort de l’affaire de ce qu’il convient d’appeler à présent « le détournement » des primes des joueurs de l’équipe nationale de football, victorieuse de la dernière Coupe d’Afrique des Nations en Guinée Equatoriale, pays où sévit le grand démocrate Obiang Nguema Mbasogo.

En effet, l’ex-ministre et son ex-chef de Cabinet, l’insulteur public Beugrefoh Fulbert, lequel fait d’ailleurs en ce moment l’objet de poursuites judiciaires pour diffamation, insultes publiques et autres menaces de mort, avaient réclamé à cor et à cri, le relevé bancaire du compte sur lequel avaient roupillés pendant quelques jours, les 3,5 milliards mis à la disposition de la Fédération Ivoirienne de Football pour la CAN et dans lesquels l’ex-ministre et ses collaborateurs, au motif de recevoir leurs délégations « non sportives », s’étaient servis à profusion jusqu’à atteindre la rondelette somme de 333 millions de FCF.

Viré sèchement du Gouvernement sur la base de «choses concrètes » mises à la disposition du Chef de l’Etat selon le porte-voix du Gouvernement Koné Bruno, l’ex-ministre des Sports avait promis porter plainte, on ne sait contre qui.

On ne sait pas pour le moment si sa plainte a été portée mais «L’Eléphant » sait aujourd’hui que l’Etat lui, après avoir mis la main dans les poches des Ivoiriens pour trouver près de 800 millions pour repayer les primes des joueurs, a du mal à avaler la pilule. Une pilule si amère qu’il vient de décider de porter l’affaire devant la Justice pour comprendre un certain nombre de choses, d’autant plus que l’enquête administrative menée par l’Inspection Générale du Trésor sur instruction de son dégé Koné Adama avait situé des responsabilités si claires qu’il aurait été presque criminel de la part des dirigeants, de ne pas donner une suite judiciaire à cette affaire.

Aussi, l’agent judiciaire du Trésor qui a la responsabilité première de s’occuper des affaires où il est question de l’argent public, a reçu le rapport de l’Inspection Générale du Trésor, accompagné de certains détails croustillants piqués dans les colonnes d’un certain « Eléphant Déchaîné », surtout sur l’identité de ses responsables d’entreprises de fournitures de matériels de constructions et de matériels informatiques à qui, du 29 décembre 2014 à mars 2015, plus de 300 millions de Fcfa ont été versés à partir du budget de la CAN sans que personne ne sache la nature des prestations qu’ils ont effectuées pour le bénéfice du ministère ou de la Fif.

Le dossier, après avoir un peu roupillé dans les bureaux de l’Agent Judiciaire du Trésor, vient d’être transmis au Parquet d’Abidjan. Lequel, après l’avoir parcouru, a identifié un nombre incroyable d’infractions pénales. Résultat, il a transmis le dossier, en fin de semaine dernière, aux fins limiers de la police économique. Lesquels se frottent en ce moment les mains tant ils étaient impatients de recevoir des instructions pour mener une enquête complète sur cette affaire dans laquelle certains ont utilisé de l’argent destiné à payer des primes de matchs, pour organiser des cérémonies de présentation de vœux et des funérailles en se faisant verser d’importantes sommes par l’ex-régisseur en signant de simples décharges accompagnées de la photocopie de leur passeport ou de leur carte nationale d’identité.

Selon les sources de « L’Eléphant », il s’agit de faire une enquête complète à la suite de laquelle, notre Président qui a consacré son premier mandant à construire des ouvrages qui valent un second mandat selon le « jeune » Bédié, donnera le signal de ce que serait son second et dernier mandat s’il était réélu à l’issue de la future élection présidentielle. La lutte sans merci contre les « momonseurs» (voleurs de l’argent public) et la corruption. Ainsi, cette enquête devrait s’étendre à l’ensemble de toutes les personnes, qu’elles soient à la FIF ou au ministère des Sports, dans le milieu de la presse, à l’Assemblée nationale, etc. qui ont reçu d’une manière ou une autre, une partie de l’argent détourné. Histoire pour chacun d’apporter la preuve de l’usage qu’il a fait de la part de l’argent qui lui a été remise alors qu’il n’est pas joueur. Il s’agira aussi, pour ces gens qui ont reçu de l’argent, de dire s’ils ont signé un document portant justification de cette remise et entre les mains de qui se trouve en ce moment ce document.

Sur 75 millions remis en liquide à l’ex-chef Cab et dont il dit avec le soutien de son ex-patron qu’il l’a utilisé pour le bonheur de la délégation « non sportive », il faudra apporter tous les justificatifs. A la date du 16 mars, selon un courrier de l’ex-régisseur dont « L’Eléphant » a déjà publié une copie, aucun justificatif de l’utilisation de cette somme n’avait été déposé par ce dernier. Finalement, seule l’utilisation de huit millions sur cette somme aurait trouvé une justification acceptable.

Les enquêteurs devraient aussi s’intéresser à la FIF où ils procéderont à des vérifications de l’usage de certaines sorties dont elle a bénéficié dans le cadre de la compétition.

Voilà qui devrait rassurer l’ex-ministre des Sports qui n’a cessé de pointer un doigt accusateur sur les dirigeants de la FIF en promettant tout mettre en œuvre pour obtenir l’accord de la FIFA afin de pouvoir auditer les comptes de cette organisation.

Mais ça, c’était avant les révélations de « L’Eléphant » et « les choses concrètes reçues » par le Chef de l’Etat. C’était aussi avant le scandale de corruption qui secoue en ce moment la FIFA et qui a entraîné la démission de son président, pourtant brillamment réélu il y a à peine deux semaines pour un cinquième mandat.

C’est vraiment pas de chance…

L’Éléphant Déchaîne
Lundi 22 Juin 2015
Vu (s) 1133 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !