L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Elections : Coup de chapeau au Niger

News en temps réel - Mahamane le Dimanche 28 Février 2016 à 00:00 | Lu 622 fois



Si Issoufou, le Président sortant, n’a pas obtenu son ‘’Coup KO’’ comme il l’avait annoncé, il met groggy ses adversaires dans la légalité et la transparence absolue.
Nous sommes habitués à vivre des élections trafiquées dans une grande partie de l’Afrique, depuis des décennies, la surprise arrive à point à qui sait observer.
Il est de notoriété publique que les équipes des Présidents en place, ont la fâcheuse habitude de trafiquer les listes électorales dès le début du premier mandat, et de préparer pendant les années qui le précédents le résultat, favorable à coup sur, du mandat suivant.
Les Ministres de l’intérieur chargés du dossier des élections, sont dans la majorité des cas, les plus proches amis du Président.
Plusieurs méthodes s’appliquent en fonction de la force de l’opposition et de la faculté des observateurs internationaux à fermer les yeux plus ou moins fort , suivant leur humeur ou la qualité de l’accueil et des cadeaux qu’on leur a réservé dans le pays à observer, ou tout simplement des consignes reçues avant de partir par ceux qui leur permettent d’arrondir leurs fins de mois .
Du découpage administratif à l’attribution ciblée des cartes d’électeurs en passant par le bourrage, voire par le doublement des urnes, le résultat peut parfois changer de plusieurs dizaines de pour cents et atteindre, dans les pays les plus folkloriques, des résultats proches de 100%.
La période des élections est très souvent une période faste pour tous ceux qui touchent d’assez près le comptage et la gestion des résultats car le pouvoir en place est plus que jamais disposé à venir en aide à ces acteurs occasionnels, moyennant une promesse ou une enveloppe ponctuelle.
(Dans un des pays phare de l’Afrique, ou tout est informatisé, la magouille était tellement bien orchestrée que les résultats affichaient 112 %. On a vite rectifié et ramené à 83 % pour donner le change)
On est parfois surpris de compter plus de suffrages que d’électeurs, mais cette tradition a certainement été prise en exemple sur le vieux continent dans lequel , il y a un demi siècle les résultats truqués étaient assez courants et on arrivait parfois à faire voter certains électeurs dans trois communes en même temps ,ou bien à faire s’exprimer les morts…
La création de Commissions Electorales Indépendantes dans certains pays d’Afrique, n’a d’indépendant que le nom et il n’est pas surprenant que les membres soient choisis pour leur facilité à pencher du coté du plus fort, quand on ne trouve pas un lien de parenté avec le président ou un membre de son premier cercle.



La surprise est donc venue du Niger, ou la CENI qui s’est dans un premier temps ridiculisée par sa cadence insupportable à distiller les résultats à la vitesse de la tortue, a montré son indépendance et sa maitrise en donnant, certes, au compte goute des résultats partiels, mais justes.
La deuxième surprise, et elle est de taille, prouve la véritable transparence et l’absence de tripatouillages du candidat -président Issoufou.
Comment peut-on imaginer un seul instant que pour quelques milliers de voix, il ait pu prendre le risque d’aller au second tour ?
Si, comme ses adversaires le laissaient supposer, il avait usé de son pouvoir et de ses relations pour influer sur les résultats, pourquoi ne pas se faire élire par 51% et prendre le risque de se mettre en difficultés.
Ce seul constat laisse penser que le Niger n’est pas un pays ou les élections se passent comme ailleurs. Les Nigériens ont une avance considérable sur les autres pays dans lesquels les résultats officiels sont décidés dans le bureau du Président en exercice.
Laisser à l’ancien Président de l’Assemblée Nationale Hama Amadou la possibilité de se présenter, même si il l’a fait depuis la prison ou il est incarcéré pour une affaire de droit commun, révèle, là aussi, la non ingérence du pouvoir en place dans les affaires de justice. On peut citer plus de trente opposants de poids qui n’ont pas eu cette chance lors des élections récentes dans les pays de la sous région, qui croupissent en prison et n’ont pas eu la chance de pouvoir mesurer leur véritable poids politique à travers les urnes.
Malgré l’image de martyr que les membres de son parti lui ont fait endosser et qui lui a fait gagner quelques pour cents des nigériens attendris, il n’atteint pas la barre des 20% et doit assumer aujourd’hui la dure réalité.
Dans d’autres pays, l’invalidation des candidatures, tient parfois à un certificat médical ou à une cause futile pour écarter les gêneurs qui ne représenteront à l’issue du scrutin que quelques pour cents, mais auront dénaturé la compétition entre les véritables leaders.
Au Niger tous les candidats ont pu entrer en compétition.

Rien n’est toujours parfait, mais dans un pays dans lequel le contexte sécuritaire, les grandes distances, les moyens de communications, la mosaïque ethnique pourraient favoriser le désordre, on assiste à un match arbitré dans la transparence et l’équité.
Chapeau, les Nigériens !

Mahamane

Mahamane
Dimanche 28 Février 2016
Vu (s) 622 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Tribune Ivoirienne | Débat / Reflexion | Blog Marc Micael | Tribune Libre | G.Mboumba | Farid Mnebhi | Blog Mondelibre




Bien Vivre en Bonne Santé



Les Articles les plus lus

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mine d’or d’Ity : Voici ce que gagne Didier Drogba

0 Commentaire - 24/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Le stealthing, pratique sexuelle risquée qui se multiplie

0 Commentaire - 30/04/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Si vous avez du wifi à la maison ou au travail, lisez ceci !

0 Commentaire - 13/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !