Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Duékoué: Le violeur de bébés activement recherché

L'Afrique en mouvement - Source : Notre voie le Dimanche 21 Août 2011 à 09:57 | Lu 326 fois



La représentation des Frci, la brigade de gendarmerie et le détachement des forces de l’Onuci de Duékoué sont toutes aux trousses du violeur de bébés qui sévit en toute impunité dans cette ville déjà traumatisée par les violences postélectorales. Toutes ces forces conjugueraient leurs efforts pour mettre le sinistre criminel hors d’état de nuire. Les enquêteurs sont confortés dans leur mission par la plainte de deux dames, mamans de deux bébés violés.

Mais à la brigade de gendarmerie de Duékoué où les plaintes ont été enregistrées, les enquêteurs ont été informés, sans confirmation pour le moment, qu’un troisième bébé violé aurait succombé à cet acte criminel.
Ces informations nous ont été communiquées, hier, par le nouveau service de sécurité publique de l’état-major des armées logé au camp Galiéni, au Plateau. Confirmation a été faite que l’âge des bébés violés par le forcené varie d’un à deux ans. Deux de ces bébés violés sont hospitalisés à l’hôtel général de Duékoué.

A en croire les autorités militaires en charge de ce dossier, l’auteur de ces actes, non encore appréhendé, agirait comme « un malade souffrant de troubles psychiques ou d’origine mystique ». D’après ces mêmes autorités militaires, « il est trop tôt pour affirmer ou non que le criminel est un ex-combattant des Frci ». Toujours est-il qu’il s’agit d’un individu armé, qui semble bien connaître ses victimes (femmes vivant seules avec leurs bébés, et donc vulnérables) qu’il maîtrise sous la menace de son arme pour sévir.

C’est le mardi 16 août dernier que Notre Voie, votre quotidien préféré, a donné l’information selon laquelle « des ex-combattants Frci violent deux bébés à Duékoué ». Le lendemain, à l’invitation de l’état-major des armées, le Directeur de publication, César Etou et son Rédacteur en chef intérimaire, Abdoulaye Villard Sanogo, ont été « invités pour une séance de travail » sur le sujet. Ils ont été accueillis à l’état-major par des autorités militaires scandalisés et en colère, croyant à une « invention de Notre Voie pour salir les Frci».

Au bout de 24h de recherches, avec les informations fournies sur les victimes par nos deux responsables, l’état-major a pu établir que l’information du viol de bébés est malheureusement vraie ! Pis, ce sont plutôt trois bébés qui auraient été violés. Reste à établir à présent l’identité du violeur armé qui sévit dans cette ville aux mains des Frci depuis mars 2011. Affaire à suivre.


Djè Abel

Source : Notre voie
Dimanche 21 Août 2011
Vu (s) 326 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !