Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Duékoué – 340 millions volés dans une embuscade, le chef de la gendarmerie aux arrêts

le Jeudi 27 Décembre 2012 à 06:44 | Lu 1250 fois



Duékoué – 340 millions volés dans une embuscade, le chef de la gendarmerie aux arrêts
Sept braqueurs ont emporté récemment 340 millions de Fcfa. C’était non loin de la rivière la Lobo située à équidistance de Daloa-Guessabo. Le commandant de la brigade de gendarmerie de Duékoué, l’adjudant Mededji Souron, a été mis aux arrêts et conduit à Daloa. Selon des informations reçues, le gendarme n’a pas informé sa hiérarchie du convoyage des fonds et n’a pas respecté les consignes. Les bandits ont tendu une embuscade, dans la matinée de ce jour-là, sur une partie de la voie dégradée. Un véhicule de type 4X4 en provenance de Daloa et à destination de Duékoué est pris pour cible et criblé de balles. Si Antay, collaborateur du commerçant qui a effectué le retrait à Daloa, se trouvait à bord du véhicule sans son patron.

Les braqueurs surgissent de la brousse et tiennent en respect les occupants blessés. L’un des deux gendarmes qui assuraient le convoyage des fonds a été blessé, ainsi que deux civils. Le second, lui, a pris la clé des champs. Après avoir pris l’argent appartenant à un Libanais et un commerçant nommé Dimba, les malfaiteurs se sont évanouis dans la nature. A en croire d’autres sources, les gendarmes et leur chef n’étaient pas informés du montant de l’argent convoyé. Au lendemain de ce braquage, des dozos ont été sollicités pour traquer les malfrats, mais aussi pour retrouver les fonds. Selon des témoignages, un dozo et trois malfrats sont morts dans des échanges de tirs. Cependant, les 340 millions n’ont toujours pas encore été retrouvés. Des recherches sont en cours.

Jeudi 27 Décembre 2012
Vu (s) 1250 fois



1.Posté par Mèh le 28/12/2012 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du Calme, la force spéciale dozo, "bien entrainée pour les situations difficiles" fera le travail.

2.Posté par Lea le 28/12/2012 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis loooool. N'importe quoi

3.Posté par Emmanuel le 29/12/2012 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce commandant de la brigade de gendarmerie de Duékoué a toujours eu cette mauvaise habitude de livrer en pâture ses agents, pour des miettes.Cent vingt mille (120 000) francs,c'est le montant de la commission qu'il a reçue pour livrer des gendarmes sans armes à une mort qui les a ratés.Mais pourquoi donc pour un aussi colossal montant, le convoyage n'a-t-il pas été confié professionnels, spécialistes de ce genre de transfert de fond? La "gourmandise" de l'opérateur économique DEMBA et de l'adjudant MEDEDJI Sourou Raphaël renvoie à la dangereuse cupidité qui fait de certains de nos semblables des vauriens.Ceci n'est même pas une injure,c'est un triste constat.

4.Posté par bolkotch le 29/12/2012 00:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah les dozos meurent aussi ok ... dermane ta force spéciale n est plus spéciale il ne restera plus un dozo sur notre terre on attends....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !