Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Discours de l’ancien président de la Cour suprême à Biankouma : Les raisons cachées de la sortie de Tia Koné

le Mardi 12 Février 2013 à 03:14 | Lu 1308 fois

Treize (13) ans après, l’ancien président de la Cour suprême de Côte d’Ivoire, Tia Koné, a vidé son sac de confidences ! A Gbangbégouiné (S/P de Man), lors d’une cérémonie à laquelle il a été invité le samedi 9 février 2013, le haut magistrat a libéré sa conscience.



Discours de l’ancien président de la Cour suprême à Biankouma : Les raisons cachées de la sortie de Tia Koné
C’est un bouquet de repentances mêlées de regrets et d’excuses qu’il a présenté à cette occasion, à propos de l’arrêt rendu par la chambre administrative de la Cour suprême en 2000 à l'occasion de l'élection présidentielle.

Le tout premier constat frappant, c’est que Tia Koné a choisi de porter seul l’entière responsabilité de cet arrêt qui, a-t-il avoué, a causé du tort au chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Mais en fait, quelles peuvent être les raisons inavouées qui justifient cette sortie de ce praticien respecté du droit ? Devoir de vérité du haut magistrat à la retraite ? Soit ! Cependant, une analyse rigoureuse laisse apparaître des cheveux sur la soupe de l’intervention inattendue de Tia Koné bien décidé ce jour-là, à tout dire ! La présence du ministre des Affaires présidentielles, frère cadet du président ide la République, Ibrahim Ouattara, dit « photocopie » à cette cérémonie a davantage motivé l’ancien procureur général.

Qui mieux que le frère cadet du président ivoirien pourrait lui traduire fidèlement ses propos, à défaut pour Tia Koné de parler directement au chef de l’Etat ? Deux hypothèses, en tous cas, s’affrontent derrière la sortie de Tia Koné abondamment relayée par la presse, selon diverses sources que nous avons sondées. La première, c’est que Tia Koné, depuis la prise du pouvoir par Alassane Ouattara a senti monter à sa gorge, l’arrêt qu’il a rendu en 2000, écartant le président Ouattara de la course au pouvoir. Comment avaler désormais cette décision, avec le sentiment que depuis lors, le nouvel homme fort du pays lui tiendrait, sans doute, rigueur ?

Comment vivre donc avec ce sentiment quand l’ancien patron de la Cour suprême traverse des moments difficiles, ses comptes étant gelés ? Regretter sincèrement ( ?) tout ce qu’il a posé comme actes quand il occupait le fauteuil le plus important de la plus haute juridiction du pays, souscrire et contribuer au processus de réconciliation nationale. Cela éviterait à Tia Koné de répondre, sait-on jamais, devant les tribunaux pour cet arrêt et de voir ses comptes dégelés, de circuler librement et de vivre sa retraite sans être inquiété.

La seconde hypothèse, elle, revêt un caractère purement politique, même si elle est prise avec des pincettes. Et la présence du ministre des Affaires présidentielles, Ibrahim Ouattara, répondrait à cette logique. Cette hypothèse, avance, en effet, que Tia Koné a pu être approché afin qu’il se dédise sur cet arrêt, qu’il le remette en cause dans un élan de réhabilitation du président Alassane Ouattara dont la nationalité ivoirienne et son attachement à la Côte d’Ivoire ont été mis en doute.

Cette sortie de Tia Koné donnerait donc les coudées franches au chef de l’Etat pour élaguer l’article 35 de la constitution. L’ancien président de la Cour suprême n’a-t-il pas demandé pardon au président de la République au point de se faire l’Avocat des partisans de tous ceux qui contestent cette disposition de la Loi fondamentale et qui militent pour son retrait ou sa modification ? Vrai ou faux ? Le discours de l’ancien procureur général et ancien président de la Cour suprême viserait un intérêt certain.

A.BOUABRE
Soir Info

Mardi 12 Février 2013
Vu (s) 1308 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 12/02/2013 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bible déclare que toutes choses concurrents au bien de ceux qui aiment Dieu. C'est certes douloureux que satan utilise à fond Dramane OUATTARA pour faire souffrir le martyr au paisible peuple de C.I, mais cette épreuve permet au fur à mesure que l'Eternel permet qu'elle dure dure de dévoiler la face longtemps cachée de certaines personnalités qui ont, à un certain moment participé au modelage de cette nation.

Ici vient de se déculotter un Monsieur que plusieur milliers d'ivoiriens ne connaissaient pas bien, admiraient.

Mais pour ceux qui connaissent bien l'homme, TIA Koné n'est que le prototype parfait des gens sans scrupules, sur tous les plans.

AU PLAN MORAL :
Dans le milieu Judiciaire, c'est un secret de polichinelle que ce Monsieur est le plus corrompu des magistrats en C.I.

Qui ne se souvient pas encore de sa récusation, en tant que Président de la Cour Suprlême dans l'affaire CENTAURES ROUTIERS?

Vous interrogerez n'importe quel magistrat qu'il vous fera de la main : " Parlons d'autres choses..." TIA KONE a vendu son âme depuis l'aube des temps pour le matériel.

Souvenez-vous, sous Houphouët, et alors que des magistrats intègres comme les YANON Yapo s'apprêtaient à faire leur travail, il sortit de sa poche une certaine suspiscion légitime. C'est un tel homme qu'il s'agit.

AU PLAN PROFESSIONNEL :

Le métier de magistrat étant une mission sacerdotale, c'est-à-dire que divine, l'homme qui doit juger ses semblables doit se tromper involontairement. Mais 'il le fait délibrérément pour des raisons diverses, il ne peut être professionnellement distingué.

Quant au cas TIA KONE qui prétend n'avoir pas déclaré Dramane OUATTARA non ivoirien, du point de vue de l'organisation judiciaire, il n'a pas tort.

En effet, M. TIA Koné, fut-il Président de la Cour Suprême, sait lui-même qu'il nvait pas les pouvoirs de déclarer M. DRAMANE OUATTARA non ivoirien, en rejetant ses candidatures successivement à la Pprésidentielle et aux législatives. C'est élémentaire comme règle de fonctionnement de l'organisation judiciaire.

Mais ce qui est mensonger, c''est lorsque son ventre qui crie famine inclinera sieur TIA KONE à tenter vainement de faire croire que lInstitution qu'il dirigeait n'a jamais constaté que Dramane OUATTARA n'est pas ivoirien. Cela, il ne le réussira jamais quelles ques soient les gymnastiques auxquelles il se livrera.

En effet, selon la CONSTITUTION ivoirienne et l'organisation judiciaire ivoirienne, la Chambre Constitutionnelle qui est le démembrement de la Cour Suprême, est compétente pour statuer, à défaut de la mise en place du Conseil Constitutionnel, sur les recours contre des candidatures à la Présidentielle et aux législatives.

La composition et le fonctionnement de cette chambre constitutionnelle de la Cour Suprême sont réglés par les lois organiques de ladite C.S.

Il suit de cela que TIA KONE, en tant qu'individu n'a jamais pris , et ne pouvait prendre de décision contre Dramane OUATTARA.

Qu'en se déshabillant publiquement, sieur TIA KONE fasse un peu attention aux règles élémentaires portant organisation et fonctionnement des institutions judiciaires suprêmes qu'il a eu à diriger.

Ce n'est pas parce qu'il était Président de la Cour Suprême que sieur TIA KONE va tenter de s'abuser en s'octroyant la paternité de cette décision. Si ce que je suis en train de développer est faux, que sieur TIA me prenne à défaut.
Non, Monsieur TIA KOné, yako, tu as tellement faim que tu ne sais à quelle porte frapper, de sorte que tu présentes ta nauséabonde nudité au peuple ivoirien.

Oui, contrairement à tes incantations, M. TIA KONE, la chambre constitutionnelle de COte d'Ivoire, aux décisions insusceptibles de recours ont éloquemment dit, qpar deux fois, que M. ALASSANE DRAMANE OUATTARA n'est pas un national ivoirien.

Tu as prononcé la décision en tant que Pprésident d'alors de l'Institution mais tu n'en était pas l'auteur. C'est de façon collégiale, et après un vote avec tes conseillers siégeant à cette chambre, que la fausseté de la nationalité de DRAMANE OUATTARA a été constaté.

Cette importante décision est dorénavant dans l'ordonnancement juridique de la C.I. Et sieur TIA KONE, quel que soit le dégré de sa faim n'y pourra rien.

Le débat est donc clos. Et bien clos.

N'eûrent été les armes des DRAMANE OUATTARA qui ont contrait le Président GBAGBO, pour offirr la paix au peuple ivoirien, . TIA KONE était vraiment sûr de perdre ainsi son latin, en s'attribuant de façon hérétique la paternité d'une décision.

Non, M; TIA KONE, tu laisses un palmarès nauséabond au plan de la moralité au niveau de la Justice. Mais de grâce, pour le peur de temps qui te reste à vivre, consacre-toi, travaille à redorer le blason.

Ne continue pas à t'enliser ainsi. Tu fais vraiment vomir.

Que voudras-tu qu'on retienne de toi si le droit que tu es censé avoir servi toute ton existence ne se reconnaîtra plus en toi.

Arrête ça. Il est temps que tu fasse le point de ta vie. Peut-être qu'il y sera trouvé quelques bonnes pages. Ne salis pas tout au soir de ta vie.

Tu es une grande honte pour ce noble corps qu'est la magistrature.

Tu as vé u inutile...

2.Posté par Fatim le 12/02/2013 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Papi, j ai honte......

3.Posté par yenonsonia le 12/02/2013 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut frère TCHEDJOUGOU,

je reprends simplement tes mots :"Tu es une grande honte pour ce noble corps qu'est la magistrature". Tia Koné est un lèche-botte comme le Sieur BLON Blaise.

4.Posté par gombo le 12/02/2013 10:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À ton âge tu ment comme ça.Toi aussi papi ! Tu n as pas honte?

5.Posté par Yuotam le 12/02/2013 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vraiment la honte pouvait tuer en Côte D'Ivoire, ya longtemps que notre boule bleu serait débarrassé de toute cette pollution, venue de chez les petits blancs, qui font fuir toute cette population du SAHEL par la poussée du désert, à force de bouffer des Crickets pèlerins, ce qui oblige tous ces fils de putes de venir envahir la Côte d'ivoire.

Tous ces apatrides où Bôhgnôrôdjans, au lieu de se tenir à carreaux, poussent leur arrogance jusqu’à lorgner notre fauteuil présidentiel, un long Trrrr à ce candidat de l’étranger, qui à passer le plus clair de son temps à Génocider les IVOIRIENS, et à les torturer par électrocution, en versant du plastique fondu sur le corps des suppliciés en les tuants par suffocation en plongeant leur tête dans des barriques d’eau de lagune jusqu’à ce que mort s’ensuive, ce fumier et sa pute JUIVE, cette salope qui à Jurer de liquider 100 000 Eburnéens.

Ils en sont à un peut plus de 700 000, avec l’embargo sur les médicaments pris de concert avec le parlement EUROPEEN, et de SARKOSI.

Et tout ça avec la complicité de l’ONU de BAN KI MOON, et surtout de l’armée d’occupation NAZIE franSSaise.

Coucou à toute la RP, TCHEDJOUGOU OUATTARA, tu as tout dit mon frère, ainsi que le CAMA Hermann N'DA, FATIM, Koné Côte d'’’’’Ivoire, Gombo, yenonsonia. Ainsi qu’à ce digne fils d’Afrique H.M. ya longtemps qu’on à plus de tes nouvelles.

6.Posté par Hermann N'da le 12/02/2013 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIRE UNE CHOSE, SOUTENIR LE CONTRAIRE, CE N'EST RIEN...

Se dire, se dédire etc....n'est qu’un simple jeu....Moi, sincèrement, ça ne m'étonne pas, pas du tout...........franchement........ Je n'en dirai pas plus.

C'est un langage codé. Je vous assure !

Salut à toute la RP et spécialement à YUOTAM et au Col. TCHEDJOUGOU

7.Posté par GILBERT KITA le 12/02/2013 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ventre affamé point d'oreilles. ce monsieur a faim très faim. comme
une personne qui se noie, il s'accroche à tout. ses biens gelés par
Ouattara le pousse au ridicule. comment vous croyez que les gens à
l’étranger vont qualifier notre justice?
la CI fait honte à cause d'une seule personne qui a décidée de faire
couler tous les cadres du pays

8.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 12/02/2013 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frère KITA, Dramane " coulera" les coulables. Le 11 avril 2011, GBAGBO Laurent, la tempe droite bousillée par les rebelles auxquels il avait été livré par Sarkozy, et à qui on exigeait toujours la reconnaissance d'une victoire frauduleuse de Ouattara pour être honoré après, a assumé : La phase militaire est terminée. Passons à la phase civile. Il ne s'est pas déculotté. Donc frère KITA, Dramane ne coulera que les coulables.

Aujourd'hui, Dramane va dans tous les sens mais, ses parrains d'hier n'ont cesse de lui dire ; : " Attention ! Nous t'avons livré GBAGBO des ivoiriens mais si tu ne fais pas bien, si tu ne passes pas à la phase civile dont il a parlé le 11 avril 2011, nous, on n'est pas dedans..."...

Pour dire qu'en C.I, il y a encore des hommes que le fils de Mossi Dramane ne parviendra jamais à couler.

Si frère KITA, tu suis le peu que j'ai dit sur l'homme, et que tu te donnes les moyens d'en savoir plus, ce TIA KONE là, c'est un vrai vaurien....Je ne veux même pas que dans un tel état on y mêle toute l'ethnie. Car, que dira-t-on des vaillants DOUATI ? Qui, alors qu'il est de Biankouma, sous la transition militaire, il n'a jamais voulu se rallier à son "frère" militaire GUEI au pouvoir. Ce qui lui avait valu la prison. Souvenons-nous.

Ne melangeons pas les Blon Blaise, les TIA Koné, les YAKE Evariste ...etc à tous mes Djontchê Yacouba.

La majorité de mes djontchê n'est pas versatile. Ne confondez pas tous les Yacouba avec ces vieux minables qui, au soir de leur vie,veulent qu'on parle toujours mal à côté de leurs cercueils.....

9.Posté par Fati le 12/02/2013 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vraiment maudit ce vieux con de lâche !

10.Posté par adjousso le 13/02/2013 19:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette vermine de Tia Kone croit naivement qu'il reussira a attendrir le coeur de Ouattara avec cette bave.le vin est déjà tire pour le sieur Tia,Dramane ne lui pardonnera jamais les humiliations du passe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !