Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Discours de cloture du Président Pascal AFFI NGUESSAN ,8e convention du FPI

le Dimanche 23 Février 2014 à 11:02 | Lu 875 fois



Camarade présidente du comité d’organisation, chers membres de la convention du Front Populaire Ivoirien ,
camarades delegués de la 8eme convention extraordinaire du Front Populaire Ivoirien,
camarades secretaires generaux de sections,
camarades secretaires generaux de federations,
camarades membres du comite central,
camarades membres du comité de contrôle,
camarades membres de l’organisation des femmes du Front Populaire Ivoirien, jeunessse du Front Populaire Ivoirien,

camarades responsables et membres des structures d’activités du parti,
camarades membres du secretariat general,
camarades membres du secretariat executif,
honorables invités, mesdames et messieurs,chers freres et sœurs,

au moment ou nos travaux prennent fin permettez qu’en votre nom a tous j’adresse mes sinceres felicitations a la presidente de la convention notre camarade Agnes Monnet ainsi qu’a tous les membres de son équipe pour leur disponibilité, leur engagement et la qualité du travail accompli, les presidents et membres des differentes commissions, les bureaux de séance et tous les experts qui ont elaboré les documents et dirigés les debats. Je salue le comité de contrôle qui a pleinement joué son role de nous rappeler en toute circonstance a nos obligations vis-à-vis des règles que nous nous sommes librement donné.

Les debats tres riches qui ont suivi la lecture de son rapport temoignent de l’attachement des militants a cette instance importante du Front Populaire Ivoirien.

C’est une mission delicate et stratégique qui requiert sagesse, hauteur de vue et sens de responsabilité dont les membres du comité de contrôle ont fait preuve au cours de ces assises.

Camarades militants, chers amis, cette convention est un succes, un grand succes.

Le premier succes nous le devons avant tout à la mobilisation des militants de base.

Aujourd’hui la quasi totalité des cadres du FPI ont perdu leurs postes ou leurs emplois, les comptes bancaires de ceux qui ont servi l’etat a des hauts postes de responsabilité sont gelés depuis bientôt 3 ans.

Cet etat de fait prive les coordinations des moyens qu’elles pourraient mettre a la disposition des militants, la situation dans les villages n’est pas meilleure, beaucoup de nos militants ont perdu leur outil de travail s’ils ne rentrent pas tous d’exil comme nos camarades des regions de l’ouest.

Malgré tout vous avez bravé la distance et la precarité, chacun de vous s’est acquitté de ses droits pour participer a cette convention.

La direction du parti vous en felicite. Oui vous venez de prouver encore une fois que rien, ni les armes, ni les intimidations de toutes sortes ne peuvent venir à bout des convictions et de la determination des militants du Front Populaire Ivoirien.

C’est une grande fierté pour moi, pour nous tous merci et felicitation a tous les delegués.

Le deuxieme succes c’est la qualité des communications et des débats. Chers camarades vous avez fait la demonstration que le Front Populaire Ivoirien a gardé intacte, sa capacité de reflexion et d’analyse comme en temoigne la pertinence des resolutions et des recommandations de cette convention.

Malgré l’oppression et les persecutions le FPI est resté egal à lui-même.

Que faut-il retenir en effet de nos travaux et du rapport general qui vient d’etre presenté ?

Je retiendrai pour ma part essentiellement trois choses,
la premiere chose c’est que dans les grands moments de leur histoire, les peuples s’identifient toujours a une figure qui incarne la lutte qu’il mene il s’agit d’une personne en qui tous se reconnaissent et se projettent a travers sa vision, sa pensée ses actions et son sort, ses souffrances deviennent ceux de tout un peuple.

Aujourd’hui en Cote d’Ivoire, nos aspirations, les aspirations du peuple Ivoirien ont un visage porté par un nom c’est le visage et le nom du president Laurent Gbagbo.

Une grande figure de combat pour les libertés democratiques en Afrique.

Notre camarade Aboudrahamane Sangaré le plus fidele de ses compagnons de lutte nous l’a rappelé dans son exposé d’orientation, la cause de Laurent Gbagbo est notre cause, la liberation de Laurent Gbagbo est celle de toute la Cote d’Ivoire.

Comme je l’ai affirmé à l’ occasion de la ceremonie de passation de charges le 07 septembre 2013, pour le FPI la liberation politique du president Laurent Gbagbo est un imperatif catégorique.

La deuxieme chose a retenir de cette convention, c’est que la situation actuelle de notre pays nous impose de lourdes responsabilités, la responsabilité d’incarner une nouvelle esperance, l’esperance de la restauration politique, économique et social de la Cote d’Ivoire, c’est pourquoi nous devons etre fort car c’est vers nous qu’aujourd’hui tous les regards sont tournés, c’est en nous que place leurs espoirs ces millions de jeunes au chômage, ces milliers de travailleurs au chômage victime de la politique de rattrapage, ces nombreuses familles qui vivent dans la precarité et l’insecurité, ces chefs d’entreprise ecraser par le harcelement fiscal, par le racket et la corruption.

Nos alliés et amis qui nous ont honoré de leur presence a la ceremonie d’ouverture et qui sont encore present cet après midi en ont largement temoignés dans leurs differentes interventions au nom du Front Populaire Ivoirien je voudrais les remercier de leur disponibilité et de leur soutien.

Nous ne devons pas les decevoir, nous ne decevrons pas le peuple de Cote d’Ivoire qui attend beaucoup de nous dans ces moments d’incertitudes.

La troisieme et derniere chose, c’est la certitude de notre victoire, nous allons gagner, le president Laurent Gbagbo sera liberé, la liberté et la democratie seront restaurées.

Bientôt tres bientôt le Front Populaire Ivoirien sera au pouvoir par la seule voie qu’il nous a enseigné, la voie de la transition pacifique à la democratie.

Il s’agit à partir de cette convention de construire cette victoire.

6 des 7 sous themes debattus dans les commissions ont été consacrés a ce programme de restauration et de reconquete du pouvoir d’etat.

Le premier sous theme consacré a l’organisation du parti et a la remobilisation des militants nous invite à renforcer nos capacités et a nous mettre debout pour marcher vers la victoire, car la victoire marche vers nous.

Nous devons etre prêt, nous sommes pret car l’alternance démocratique viendra plus vite que l’on ne croit.

Le deuxieme sous theme, la discipline dans le parti fait appelle à nos devoirs de militants. J’ai noté le grand interet que les delegués en particulier les responsables des structures de base federations et sections ont manifestés à juste titre vis-à-vis de ces questions.

En effet, c’est la discipline qui fait la force d’une organisation comme le Front Populaire Ivoirien dont le fonctionnement repose sur les libertés de choix et d’expression de ses militants, la liberté n’est pas incompatible avec la discipline, au contraire c’est dans la discipline, dans le respect des regles librement consentit que s’epanouit la liberté. Je salue l’esprit d’indulgence et de tolerance dont a fait preuve la convention en acceptant que le comité central examine au cas par cas la situation de nos camarades qui sont sous sanction, c’est le temoignage de notre attachement a la reconciliation et a la cohesion, faisons confiance a la direction du parti pour examiner toutes ces situations dans l’interet du parti. Pour construire notre victoire, nous devons d’abord compter sur nous-mêmes, c’est le sens des efforts financiers que le parti nous appelle a consentir c’est un devoir militant, une condition essentielle de la victoire.

Le devoir pour la direction du parti et vous l’avez si justement relevé, est de lutter egalement pour le retablissement du financement public des partis politiques, la formation d’une vaste alliance pour assurer la restauration du pays et operer l’alternance democratique qui est aujourd’hui une necessité pour la Cote d’Ivoire, la convention en a fait le constat et a instruit la direction du parti de saisir toutes les opportunités pour conclure des alliances avec les partis politiques et les organisations de la société civile desireux de servir la cause nationale, des libertés et de la democratie. Nous ne devons pas oublier l’alliance avec les forces sociales partager la lutte des travailleurs, marquer notre solidarité et notre proximité avec la société civile dans la defense des libertés des droits de l’homme devraient a la fois nous aider a servir notre idéal et de capter leur adhesion, servir notre idéal, c’est dans les circonstances actuel agir pour la liberté et notre conscience nationale. La convention nous invite à etre la force motrice d’un nouvel avenir pour le pays à rassembler toutes les forces de progres pour réussir la sortie de crise a travers les états généraux de la république.

Nos divisions sont en effet notre faiblesse, la faiblesse de notre pays, faiblesse de la republique, faiblesse economique, indigence sociale mais surtout faiblesse de nos institutions, affaiblissement de notre souveraineté, regression de notre dignité, baffouement de nos libertés.

La defense de la souveraineté nationale est en conséquence une lutte globale à laquelle nous invite la convention.

Chers camarades toutes les reflexions menées sur l’image du parti et sur son repositionnement international ne vise qu’un seul objectif faire la preuve aux yeux de l’opinion nationale comme internationale de notre capacité à proclamer la nouvelle esperance, un parti serieux et rigoureux proche du peuple, digne de confiance et apte a gouverner a nouveau.

C’est dans la modernisation de la pensée et de nos rapports aux médias, une plus grande sensibilité aux questions internationales de renforcement de la communication et de marketing politique, une plus grande efficacité de la presse du parti que nous reussirons a donner a l’opinion une image fidele et valorisante du parti.

Camarades, voila brievement passé en revue les points forts que j’ai pu noter de nos travaux.

Apres le meeting de demain à Yopougon auquel je vous invite de participer massivement nous allons-nous quitter.

Au dela du rapport de la convention, des resolutions des discours, je retiens de ces deux jours que nous venons de passer ensemble les images de la ferveur militante qui renait, qui ne s’est jamais d’ailleurs emoussé chez les militants du Front Populaire Ivoirien. Gardez dans vos cœurs et dans vos esprits les scenes de retrouvailles fraternelles entre les militants longtemps separés par la guerre, entre ceux qui rentrent d’exil, ceux qui sortent des prisons et leurs parents amis et camarades, n’oublions jamais ceux qui sont mort dans cette crise car ils sont nos martyrs.

Camarades militants, camarades militantes c’est en partageant ensemble sans haines sans rancunes le souvenir de nos blessures et de nos meurtrissures mais aussi l’esperance de la renaissance que je voudrais souhaiter a chacun et a chacune d’entre vous, un bon retour en famille en attendant de nous retrouver a nouveau.

Je declare close la convention 2014 du Front Populaire Ivoirien, je vous remercie.

Dimanche 23 Février 2014
Vu (s) 875 fois



1.Posté par Excellence le 23/02/2014 14:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mer6 bien camarade fpi pr lè parole d pardn recnciliation malgré tt ce ke
Ns avns vcu cela dmntr ke vs merité la cnfiance dè ivoirien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !