Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Discorde Ouattara – Soro: Des ex-rebelles menacent

le Jeudi 12 Janvier 2012 à 12:37 | Lu 1409 fois



Alassane Dramane Ouattara ne s’entend plus avec Guillaume Soro Kigbafory. «Je ne suis plus convaincu de pouvoir le maintenir» a confié le président à ses proches collaborateurs, selon la Lettre du Continent dans sa dernière livraison. Des éléments de Chérif Ousmane boudent les grades d’Adjudant octroyés par le chef d’Etat-major lors de la dernière cérémonie de grades. L’avenir s’annonce explosif.

L a lune de miel entre le pré- sident Alassane Dramane Ouattara et son premier ministre Guillaume Soro Kigbafory, pourrait prendre fin d’ici les semaines à venir. Si bien entendu les deux hommes qui partagent le pouvoir en Côte d’Ivoire n’arrivent pas à éteindre aussitôt les étincelles qui couvent la guerre à fleuret moucheté qu’ils se livrent sournoisement.

Selon la Lettre du continent du 5 janvier, « l’insécurité menace la lune de miel Ado – Soro ». Le bimensuel français d’informations confidentielles en provenance d’Afrique, Alassane Ouattara « inquiet par les comportements des anciens comzones, davantage concernés par les berlines de luxe que par l’uniforme, n’hésite plus à contourner son premier ministre Guillaume Soro ». Selon toujours le confrère, Ouattara a nommé, le 23 décembre 2011, Koné Djakaridja alias Zakaria à la tête de la nouvelle unité Police militaire en vue de traquer les Frci indélicats, sans en avertir son Premier ministre Soro qui en aurait pris la mouche.

Au-delà de l’insécurité, troublesommeil du pouvoir – les crimes des Frci à vavoua, les affrontements Frci-Populations à Sikensi et quasiment dans toutes les autres localités du pays où les forces pro-Ouattara n’inspirent plus confiances aux populations, il y a des questions d’argent qui en rajoutent à la guéguerre entre les deux hommes.

Le clivage enregistre un autre sillon, en profondeur avec la dotation de la Police militaire d’un milliard de Franc cfa. Ce fonds destiné à la primature de Guillaume Soro aurait été « détourné » vers les caisses de la nouvelle unité pour lui donner plus de moyen en termes d’efficacité. Et c’est le président Ouattara lui-même qui en décidé ainsi en donnant instructions fermes au Directeur général du trésor public, toujours à l’insu du premier ministre Soro.

« Autre signe d’agacement à l’égard de son premier ministre, le président Ouattara a ordonné, dans la foulée, au Directeur général du Trésor public, Adama Koné, de débloquer un décaissement d’un milliard de Fcfa destiné à la primature. Cette somme représente la dernière tranche du budget de souveraineté pour l’année 2011… » Révèle La Lettre du Continent. Autant le dire tout net, Ouattara ne fait plus confiance à Soro. «Je ne suis plus convaincu de pouvoir le maintenir» aurait confié à ses proches Alassane Dramane Ouattara qui détient, pour le moment, la manette des nominations aux plus hautes fonctions de l’Administration. Du coup, les jours de Guillaume Soro sont comptés à la primature, insinue le journal. Tout ne serait pas pour autant fini pour l’actuel premier ministre. Il bénéficie d’un sursi.

En attendant qu’il atteigne 40 ans – il en a 39 – et qu’il prenne la présidence de l’Assemblée nationale, le président Ouattara pourrait le maintenir. Cette fois pas pour une question de confiance. Mais parce que sans débouché politique, Soro deviendrait l’ennemi numéro 1 de celui qui fut son mentor. Le dos au mur, le secrétaire général des Forces nouvelles – qui restent à être dissoutes officiellement -, pourraît être un poison pour le régime Ouattara.

Encore qu’il est l’objet de dissension entre Américains et Français. Les premiers veulent le voir comparaître devant la Cour pénale internationale (Cpi) au même titre que Laurent Gbagbo, ne serait-ce qu’à titre de «témoin». Quant aux seconds, les Français, ils « s’opposent … jugeant les effets dangereux pour Alassane Ouattara », écrit La Lettre du Continent. Il y a aussi le fait que l’actuel premier ministre qui cumule le poste de la Défense devra régler l’autre question sous-jacente, la discipline qui plombe la bonne marche de la nouvelle armée ivoirienne, les Frci.

La semaine dernière, plusieurs nominations ont eu lieu et d’anciens éléments des ex-Forces nouvelles sont passés à des grades supérieurs. Les uns lieutenants ou colonels, les autres adjudants ou adjudant-chefs. La gronde est venue des éléments dirigés par Chérif Ousmane. Le jeudi 5 janvier, le journal Le Temps a été approché par un élément proche du Commandant de la Garde Républicaine Cherif Ousmane. «Je faisais partie des éléments qui ont livré la bataille d’Abidjan.

Je conduisais les combattants qui ont pris la Garde républicaine de Treichville. Depuis la semaine dernière il y a des nouvelles nominations à des grades supérieurs et j’ai été omis. Mes éléments sont très mécontents et n’apprécient pas cette ingratitude en notre endroit. Des éléments de Touré Hervé Vétcho qui sont restés en base arrière au nord pendant l’offensive d’Abidjan, passent aux grades de lieutenant et de colonel et nous, ceux de Cherif Ousmane, devenons de simples adjudants. Moi qui vous parle, je n’ai même pas eu le grade d’Adjudant-chef. Les chefs m’ont donné le grade d’Adjudant.

Je mérite mieux que cela après tout le travail que moi mes éléments avons effectué. Il faut le dire, honnêtement nous ne sommes pas contents et il faut que le président Ouattara le sache à travers votre journal : Le Temps». Telles sont les confidences recueillies jeudi 5 janvier dernier, auprès d’un «adjudant» des Frci ancien combattant des Forces nouvelles dans la section de Chérif Ousmane. Une autre sortie qui dénote de l’indiscipline qui caractérise l’armée ivoirienne dans sa nouvelle mouture. Le ministre de la Défense Guillaume Soro pourrait-il tirer les marrons du feu et contenter ces combattants boudeurs ? Que se passera-t-il si le président Ouattara reste sourd à ces appels du pied des gradés mécontents ? L’avenir nous réserve des surprises.



Simplice Allard

al08062317@yahoo.fr

Source: Le Temps

Jeudi 12 Janvier 2012
Vu (s) 1409 fois



1.Posté par Mèh le 12/01/2012 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Temps! Pourquoi faut-il chaque fois que vous présentez ces genres d'articles comme un feuilleton à suspens? Le fait de repéter cette dernière phrase "Le temps nous dira ou l'avenir nous réserve des surprises"; sincèrement, ces phrases m'enlèvent chaque fois ce goût de sérieux que je savourais au cours de ma lecture jusqu'à ce niveau. Je crois que beaucoup d'autres personnes sont de mon avis.
Alors s'il vous plaît, trouvez une autre formule. Merci

2.Posté par Labi le 13/01/2012 03:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attendons pour voir. Seul Dieu a le dernier mot dans tout n' est-ce pas? Ceux qui sont morts ou sont détenus ne le seront pas en vain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !