Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déstabilisation de la Côte d’Ivoire pour imposer Ouattara : Voici le nouveau plan de Sarkozy, Compaoré, Wade et l’Onu

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Vendredi 21 Janvier 2011 à 18:35 | Lu 398 fois



“Tout est en train d’être mis en place. L’intervention militaire est déjà prévue, organisée. Elle sera programmée. J’ai parlé avec le président nigérian Goodluck Jonathan, dimanche 16 janvier, il m’a assuré de sa détermination. C’est pour cela que les chefs d’état-major des pays de la Cedeao se sont réunis mardi dernier à Bamako. Des arrangements sont en cours pour qu’ils aillent faire des reconnaissances à Bouaké, qui sera peut-être le centre de regroupement des soldats.

La Côte d’Ivoire ne peut pas continuer comme ça, avec ce monsieur qui se prend pour un président. C’est un clown, et c’est tragique pour notre pays (…) Je préfère la voie de la Cedeao qui est en réalité de proposer une exfiltration. Il s’agit de venir chercher Laurent Gbagbo, comme cela a été fait pour d’autres chefs d’État en Afrique ou ailleurs. S’il y a des fidèles (les partisans du Président Gbagbo, ndlr) qui s’accrochent, ils en feront les frais”.

Au-delà de leur caractère irrévérencieux et pas dignes de quelqu’un qui prétend vouloir diriger le peuple ivoirien, ces propos d’Alassane Dramane Ouattara, président du RDR et mauvais perdant à l’élection présidentielle du 28 novembre dernier, tirés de l’interview qu’il a accordée au quotidien français La Croix du jeudi 20 janvier 2011, corroborent les informations en notre possession qui dévoilent le nouveau plan de déstabilisation de la Côte d’Ivoire.

Un plan concocté par la France de Nicolas Sarkozy en accord avec l’ONU de Ban Ki-Moon et certains pays de la CEDEAO dont le Burkina Faso et le Sénégal. L’ex-médiateur de l’UA dans la crise ivoirienne post-électorale, le Premier ministre kenyan, Raïla Odinga (récusé par la Côte d’Ivoire, mercredi dernier, pour partialité), en était largement informé avant de fouler le sol ivoirien, lundi dernier.

C’est d’ailleurs ce qui explique, a-t-on appris, que sa déclaration pré-rédigée qu’il a lue devant la presse, mercredi dernier, à l’aéroport, à son départ d’Abidjan, était totalement aux antipodes des échanges qu’il a eus avec le Président Laurent Gbagbo, lundi à son arrivée dans la capitale économique ivoirienne.

En effet, selon des sources proches de la CEDEAO, le nouveau plan de déstabilisation de la Côte d’Ivoire visant à installer Alassane Ouattara au pouvoir par la force s’articule autour de six (6) résolutions que la France envisage de rédiger et de faire adopter par le Conseil de sécurité de l’ONU sur la Côte d’Ivoire. La première résolution de cette série de six est passée, le mercredi 19 janvier dernier, à l’ONU. Elle autorise l’envoi de 2000 casques bleus supplémentaires en Côte d’Ivoire jusqu’au 30 juin 2011 pour officiellement “protéger les populations civiles”.

Officieusement, ces casques bleus ont pour mission de récupérer, par la force, les institutions de la République de Côte d’Ivoire et structures d’Etat (ministères, sièges d’institutions, directions de régies financières etc.) dirigées par des personnalités et des fonctionnaires nommés par le Président Laurent Gbagbo. Les 2000 casques bleus seront déployés par groupes de 50 sur le terrain. La deuxième résolution de l’ONU portera sur l’intégration de la force française Licorne au sein des casques bleus. Il s’agira d’un précédent inédit.

Puisque ce sera la première fois qu’un contingent d’une armée d’une puissance (membre du Conseil de sécurité avec droit de véto) n’interviendra plus comme force d’appui mais casques bleus. C’est dire que la France cache beaucoup de choses concernant la situation en Côte d’Ivoire. La 3ème résolution projetée par la France à l’ONU autorisera la mise en place de l’ECOMOG (force africaine d’intervention). La pression de Sarkozy sur certains chefs d’Etat de la CEDEAO a payé. Nigeria, Togo, Sénégal, Burkina Faso sont partants. Seul le Ghana dit niet.

Le Mali, la Guinée, le Bénin hésitent encore. Nicolas Sarkozy envisage même de se rendre au sommet de l’UA à Addis Abeba (Ethiopie) à la fin janvier 2011 pour “convaincre les Africains anglophones et lusophones qui n’approuvent pas que l’extérieur veuille contraindre des Africains à tuer d’autres Africains”.

La 4ème résolution de l’ONU sera, au dire de ces sources diplomatiques proches de la CEDEAO, une autorisation urgente à la “communauté internationale” de défendre la Côte d’Ivoire contre Laurent Gbagbo et ses partisans à la demande du Président élu ( ?) Alassane Ouattara. Suivront les 5ème et 6ème résolutions, toujours introduites par la France, qui porteront sur la mise en place d’une commission d’enquête sur les violations des droits de l’homme (prétendument) commises par le camp Gbagbo et la saisine de la cour pénale internationale (CPI) contre le Président Laurent Gbagbo et certains de ses partisans.

Suite à la 4ème résolution que la France espère faire adopter par l’ONU, le plan de déstabilisation de la Côte d’Ivoire prévoit le schéma suivant : prise du siège de la télévision et de la radio nationales (RTI) par la Licorne ; contrôle de Yamoussoukro, capitale politique, par l’ONUCI ; occupation de l’aéroport d’Abidjan par Licorne et l’ONUCI ; contrôle des bâtiments administratifs et des institutions par l’ECOMOG et blocus de la Présidence de la République et de la résidence du chef de l’Etat par Licorne, ONUCI et ECOMOG. Ce plan souligne des affrontements uniquement avec les forces de défense et de sécurité (FDS) sans évoquer le peuple ivoirien.

Là se trouve la grande désillusion de Sarkozy et ses affidés puisque le peuple ivoirien qui a élu Laurent Gbagbo et non Alassane Dramane Ouattara ne laissera pas la Françafrique et sa rébellion armée anéantir les institutions et la Constitution de la Côte d’Ivoire. Parce que Sarkozy et ses amis veulent faire main basse sur les richesses du pays en imposant leur pion, Ouattara.

Didier Depry (ddepry@hotmail.com)

Afrik53 - News
Vendredi 21 Janvier 2011
Vu (s) 398 fois



1.Posté par Noche le 21/01/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont déjà à Bouaké comme l'a dit le porte parole de l'armée.On les a bien identifié eux ce sont les burkinabés et les sénégalais.3 millions et 1 million.nous savons où ils sont.A treichville pour le sénégal et dans nos forêts à l'ouest et au sud ouest pour les burkinabés et ils vont mourir ça c'est sûr parce qu'on viendra pas nous tuer cadeau.
Nous mourrons mais eux avec nous.

2.Posté par erick cote d'ivoire le 21/01/2011 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui Noche
ivoiriens ivoiriennes le temps sera bientot donné ce n'est pas une question de GBAGBO ni de ouattara mais notre pays les balles ne vont pas trier les partisant de ouattara ou de gbagbo on aime notre pays et on peut pas se laissé tuer GBAGBO s'il n'est pas bon c'est notre frère c'est notre parent on dois pas laisser un ivoiriens tuer pars un étrange alors soyez prêts le combat de notre vie nos enfants sinon quelle honte que dirons nous a nos enfants il est temps que les ivoiriennes prennes leurs pays en mains cher ivoiriens le pays nous appelle alors ramenons notre dignité comme le dit notre hime nationale si ton voisin veut venir te frappé chez toi et frappé tes enfants prepare toi et mes devant ton dieu tans que tu es dans le droit chemin dieu ne t'abandonnera pas alors levons et batons nous contre se voisins

3.Posté par anne le 22/01/2011 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je trouve que c'est de la folie car en le faisant ils trouveront Dieu sur leur chemin. voyez vous Dieu fais tout bien! car il a fallu que cette situation se présente pour que la Cote d'Ivoire voie ses vraies ennemis, les jaloux et les aigris. cette crise le peuple ivoirien n'aura pas à intervenir car c'est la plus puissante armée au monde qui combattra pour nous! celle du tout puissant ! je répète une fois de plus: ILS TROUVERONT DIEU SUR LE CHEMIN car SI VOUS VOULEZ VOIR DIEU VENEZ ICI SUR LA TERRE D'EBURNIE, LA COTE D'IVOIRE !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !