Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déstabilisation de la Côte d’Ivoire : L’armée française s’apprête à entrer en scène depuis le Burkina

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Dimanche 19 Décembre 2010 à 09:59 | Lu 1326 fois



Déstabilisation de la Côte d’Ivoire : L’armée française s’apprête à entrer en scène depuis le Burkina
Profitant des relations «sournoises» qui le lient à Blaise Compaoré, le président Nicolas Sarkozy s’apprête à entrer en scène dans quelques heures pour obtenir le départ de Laurent Gbagbo par la force. Selon une source aéroportuaire au Burkina Faso, trois cargos militaires français ont atterri dans la soirée du jeudi 16 décembre sur le tarmac à Ouagadougou. Le «package de Sarkozy», composé de soldats français et de logistiques militaires, poursuit notre source, sera acheminé vers la Côte d’Ivoire par sa frontière nord.

Les Forces françaises auraient été reçues par le général Emmanuel Beth, ancien patron de la Force licorne, nommé récemment ambassadeur de France au Burkina Faso. Avant même la prise officielle de service de l’ambassadeur de France au pays des Hommes intègres, sa nomination avait fait des gorges chaudes sur les bords de la lagune Ebrié. Les supputations allaient déjà bon train du côté de la Côte d’Ivoire, pays où ce dernier a commandé de 2002 à 2003 la force française d’interposition, la Licorne.

Le général Beth à l’œuvre Les analystes des enjeux politico-diplomatiques avaient vu dans cette nomination une crainte de la métropole d’une déflagration en Côte d’Ivoire au cas où le scrutin présidentiel ne se tiendrait pas comme elle le souhaitait. Emmanuel Beth, non loin de là, pouvait bien coordonner une éventuelle intervention militaire. Les prévisions des autorités françaises anti-Gbagbo semblent se confirmer, au point de vouloir convoyer du renfort en zone rebelle.

Ce renfort à la rébellion, révèle notre source, en marge à l’ultimatum de Sarkozy à son homologue ivoirien, à qui il « demande de céder le pouvoir dans les 72h» confirme une volonté de la France d’intervenir militairement en Côte d’Ivoire. Ainsi, après que son filleul ait enregistré un échec patent dans la prise de la Rti et la Primature, jeudi et vendredi, mais surtout l’avènement de la guerre civile qu’il appelait de tous ses vœux en Côte d’Ivoire, Nicolas Sarkozy a décidé lui-même d’entrer en scène pour imposer un individu qu’il contrôle aux Ivoiriens.

Les cargos français, nous a-t-on confié, ont été mis en route dans la nuit d’hier en direction de la zone nord de la Côte d’Ivoire. Et ses hommes appuieront la rébellion ivoirienne au cas où l’armée régulière engageait une offensive de libération des territoires occupés par les hommes d’Alassane Ouattara. On se rappelle que sur ordre du prédécesseur de Nicolas Sarkozy, une partie de la flotte militaire ivoirienne avait été anéantie, le 6 novembre 2004.

La France avait là un prétexte tout trouvé pour freiner l’offensive de «l’opération Dignité». Les avions bombardiers ivoiriens « Sukhoï 25 » sont détruits. Mais une réaction entraînant une autre, les patriotes sont descendus dans la rue dénonçant «l’occupation de leur pays et la tentative de renverser le président Laurent Gbagbo, orchestrée par la France». C’est par millier qu’ils avaient convergé vers l’aéroport d’Abidjan pour «le libérer». Cette fois, ce sera certainement un autre match.

Source Nouveau Courrier d'Abidjan


Afrik53 - Media Libre pour tous
Dimanche 19 Décembre 2010
Vu (s) 1326 fois



1.Posté par Jean Luc le 20/12/2010 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ça confirme l'idée ou la thèse que la france et les usa sont politiquement en matière de politique étrangère, des PAYS BARBARES.
Mais la barbarie tue le barbare, parce que l'humanité triomphe de la bestialité toute nue.

2.Posté par Vianney Tohogui le 20/12/2010 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Analyse logique d'une situation et d'une attitude toujours décriée des relents coloniaux et impérialistes de la France.
Certains diront, "De quoi je me mele" (pro-Gbagbo) et les autres "il était temps". Cependant, je me trouve un peu partagé quant à l'action de la France en RCI.
En bon africain, luttant pour une vraie independance (au sens large du terme), certaines prises de position de Gbagbo, telles: son refus de faire defiler ses hommes en France, sa hargne anti-francais, etc, sont des aspects pour lesquels j'ai pu avoir du respect pour cet "president de la rue".
Le second aspect, contraire au precedent, fait de moi un grand militant des causes populaires, donc democratiques. Et pour cela, Gbagbo se doit d'ecouter la voix de la majorite et, humblement, ceder la place à celui que les Ivoiriens ont choisi, ADO.
Le drame qui se joue en ce moment au regard du durcissement des positions des uns et des autres, c'est que ce sont les ivoiriens qui paieront le grand prix aussi bien avec ou sans l'intervention des imperialistes francais. Cependant, la france devrait se mettre en tete que son intervention fera exacerber les rancoeurs des ivoiriens et partant, des africains de tous bords, contre ses ressortissants.

3.Posté par DOGBATA le 23/12/2010 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST DE L'INCONSCIENCE DE LA PART DE GBAGBO DE VOULOIR
COMBATRE LES¨PUISSANCES INTERNATIONALES ET SACRIFIER SES PROPRES PATRIIOTES ?PAUVRE JEUNESSE GASPILLEE§ ?AU MOINS 4 ARMEES DES PLUS GRANDES PUISSANCES MONDIALES ONT CARTES BLANCHES DE TOUS LES PAYS DU MONDE POUR DEBARQUER PAR AIR MER ET TERRE!une des plus grosse operation depuis le vietnam!10000 hommes specialistes forces speciales paras legionminimum!(ne tenant pas a se ridiculiser)(GBAGBO A CHERCHE IL A TROUVE!en 12 heure l'operation sera bouclée en un minimum de casse!

4.Posté par ... le 26/12/2010 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En toute humilité et depuis un monde occidental où le peuple est maintenu dans ses préoccupations matérialistes de consommateur qui existe grâce à sa carte Visa .
Je généralise mais ne nous y trompons pas! Ici plus on consomme, moins on pense et mieux c'est...

Je me demande alors: si j'étais née en côte d'ivoire, et si j'avais à choisir un "camps" comment est-ce que je me positionnerais? Définitivement, je choisirais l'Afrique unie, l'Afrique indépendante, l'Afrique forte.
Une belle illusion n'est-ce pas?



5.Posté par guy le 04/04/2011 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voulez vous envoyer l'armée francaise a port bouet il y a des gens en danger et ils n'ont plus de quoi se nourrir ils sont pas très loin de l'endroit ou vos militaire sont situer et c'est maintenant en ce moment ou je vous écrit ce n'est pas des paroles en l'air je suis du québec et c'est mon amie de femme qui est prit la bas et elle n'est pas de ce pays elle est prit la bas par une histoire de coeur qui a mal tournée et elle n'a pas d'argent pour retourner dans son pays pouvez vous l'aider elle est prise dans cette guerre qui n'est pas pour elle elle travaille la bas dans un salon de coiffure a petit prix pas assez pour sortir de ce pays dangeureux [

6.Posté par guy le 04/04/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'oubliai c'est la ville le burkina ou ils sont pris mais près de l'aéroport maintenant ils sont peu etre rendu mais je sais qu'ils ne sont pas loin meme coller a votre armée ce sont tous des civils non combatant ils sont très affrayer une peur bleu des armes a feu le nom de mon amie est yolande todet et elle n'a plus d'argent pour manger et je suis très inqueit a son sujet ca fait seulement 30 minute qu'elle m'A CONTACTER PAR L'INTERNET

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !