Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Des centaines de militaires rentrés d'exil ménacent : Leur ultimatum au pouvoir

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 17 Avril 2015 à 07:10 | Lu 1651 fois



Paul Koffi Koffi : « Ils ne seront pas intégrés, ce sont des miliciens »

Quelque 602 militaires, notamment des « appelés de 2010 », rentrés d’exil pour répondre à l’appel du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, se disant aujourd’hui « floués » par le gouvernement, sont en rogne contre le pouvoir d’Abidjan.

Et l’ultimatum qu’ils lancent « au chef suprême des armées » se veut un indicateur clair de leur détermination à faire aboutir leur cause. « Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Nous demandons au président de la République, Alassane Ouattara, qui est en même temps le ministre de la défense de nous dire la vérité. Nous lui demandons de nous situer sur notre sort avant les élections présidentielles.

Si d’ici les élections présidentielles, nous n’avons pas de réponse claire venant du chef de l’Etat, alors nous allons considérer que notre cause est perdue, et que nous avons été roulés dans la farine… Et nous aviserons ». Ce sont les propos que nous a tenus, le dimanche 12 avril 2015, à Yopougon, une des têtes fortes des militaires rentrés d’exil, qui est aussi et surtout proche collaborateur du caporal Horo Arthur Donald, porte-parole et représentant de ces militaires rentrés d’exil.

Ces « appelés de 2010 », selon notre interlocuteur, ont été formés, pour certains « à Zambakro, à la Garde Républicaine de Yamoussoukro (G.R- Yakro), au centre Technique d’Akakro. Bien que n’ayant pas, pour certains, de matricules et de mecano, leur déploiement était en cours dans les différents sous-groupements du Centre d’opération du Com-Théâtre (C.O de Yamoussoukro), quand la crise post-électorale a éclaté. Les 602 soldats ont pris la fuite dans les pays de la sous-région, dont le Ghana, le Liberia, le Burkina-Faso, le Togo, le Benin … « Nous avons répondu à l’appel du chef de l’Etat sur la base d’un accord », souligne-t-il. Cet accord stipule, notamment, que les militaires rentrés d’exil « ne seront pas poursuivis, percevront leurs soldes à partir du mois de janvier 2014, bénéficieront d’une sécurité et seront réintégrés ».

Courriers sans suite

Mais, sur les 602 qu’ils sont, seulement 28 éléments ont été réintégrés. « Aujourd’hui, nous sommes dans un épais brouillard… Les termes de l’accord n’ont pas été respectés. On nous dit que l’armée est pleine, que l’effectif est atteint. On nous oriente vers l’Addr…Nous refusons d’aller à l’Addr parce que nous ne sommes pas des miliciens, nous sommes des militaires formés par l’Etat de Côte d’Ivoire », s’emporte notre interlocuteur. « Nous ne pouvons plus contenir la colère et l’amertume de nos camarades. Chaque jour, ils nous appellent pour savoir la conduite à tenir… Nous n’avons reçu, en tout et pour tout, depuis notre retour, que la somme de 16.500 Fcfa de la part du ministère de la défense », se plaint-t-il, révélant « leur difficile condition de vie ».

Selon notre interlocuteur, « ce sont au moins 21 courriers dont deux au chef de l’Etat, le 24 décembre 2014 et le 26 janvier 2015, qui ont été adressés aux autorités ivoiriennes, notamment « politiques et religieuses ». « Compte tenu de l’objet de votre correspondance, celle-ci a été transmise à Monsieur Marcel Amon Tanoh, ministre, Directeur de Cabinet, qui vous informera de la suite qu’il donnera à votre requête » répond le chef de l’Etat, par l’entremise de M. Sidi Touré, son chef de cabinet, en date du 05 février 2015 sous la référence PR-chefCab/STT/MAA/007.

Le lundi 02 février 2015, un autre courrier, à la teneur pathétique, a été adressé au cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan. « Toutes les démarches que nous avons menées sont restées sans suite », déclare notre interlocuteur. « Nous avons écrit à l’Onuci, à la grande chancelière, au Premier ministre, Kablan Duncan, au ministre de la défense, à Alain Donwahi. Tous ces courriers sont restés sans suite. Nous avons fait des propositions d’entrer dans les corps paramilitaires, comme la Douane, les Eaux et Forêts, les gardes pénitentiaires, les Sapeurs pompiers, mais aucune de nos propositions n’a rencontré leur assentiment. L’horizon semble aujourd’hui bouché pour nous… Malgré les démarches de l’Onuci et du clergé ivoirien, les autorités refusent de tenir leurs promesses », s’indigne encore ce proche du porte-parole.

Ce que dit le ministre chargé de la défense

A défaut de les réintégrer, parce que, selon le ministre Paul Koffi Koffi « le stock de l’armée est atteint », ces militaires rentrés d’exil proposent maintenant « l’octroi à chaque élément, d’un fonds de réinsertion social ». Là encore, selon eux, la proposition s’est heurtée au « refus des autorités », souligne notre interlocuteur. Las d’attendre, certains d’entre eux, « ont commencé à reprendre le chemin de l’exil ». « Nous n’accusons pas le ministre Paul Koffi Koffi qui a dit que nous ne sommes pas mêlés aux récentes attaques perpétrées contre les Frci. Mais, nous demandons au chef de l’Etat de nous situer sur notre sort, afin que chacun de nous prenne la route qui lui semble la bonne », a-t-il demandé.

Le ministre auprès du président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi que nous avons joint par téléphone, hier mercredi 15 avril 2015, en milieu de journée, nous a renvoyé à sa déclaration au « Rendez-vous du Cicg » le 25 mars 2015, sous le thème : « le Défi de la Reconstruction d’une Armée Républicaine en Côte d’Ivoire : Bilan et Perspectives »

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 17 Avril 2015
Vu (s) 1651 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !