Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Des Frci lâchent Ouattara: La Lettre poignante à l’Onu «Notre pays va mal»

le Jeudi 8 Novembre 2012 à 09:17 | Lu 2825 fois



Des Frci lâchent Ouattara: La Lettre poignante à l’Onu «Notre pays va mal»
A Monsieur le responsable de la division des Droits de l’Homme de l’Onu

Monsieur,

Nous soldats Frci exerçant les fonctions d’agents de renseignement à l’état-major, avons l’honneur par votre truchement de porter à la connaissance de l’Onu, de la Communauté internationale, la France, des diplomates, du Nonce apostolique et de tous ceux qui suivent de près l’évolution de la situation sociopolitique, notamment de la dégradation inimaginable des Droits de l’Homme, des exécutions extrajudiciaires, l’épuration ethnique en Côte d’Ivoire sous le régime des tortionnaires, actuels gouvernants aux destinées de la Côte d’Ivoire, ce qui suit: En effet, depuis l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara, sous les pluies des bombes de l’armée française, la Côte d’Ivoire, notre pays va très mal.

Il ne se passe plus de jour sans que des fils et filles de ce pays subissent des exécutions extrajudiciaires, des arrestations et emprisonnements arbitraires aux seuls motifs qu’ils sont des partisans de Laurent Gbagbo. Ce système de gouvernement par la terreur n’augure pas d’un lendemain meilleur en ce sens qu’il a coutume de générer beaucoup trop de rancoeurs aux conséquences inimaginables.

Les risques imprévisibles d’un embrasement populaire sont déjà à nos portes. Ce que les tenants du pouvoir actuel ignorent au niveau des forces publiques de l’Etat (Armée nationales, Gendarmerie, Police, Douane et Eaux et Forêt) c’est que les professionnels et autres animateurs de ces secteurs qui n’étaient que constitués de nationaux sont officiellement en train d’être remplacés par des soldats et autres recrues de la sous-région devenus à ce jour l’armée de la Cedeao qui sont, pour la plupart, des analphabètes n’ayant aucune notion du respect des Droits de l’Homme et qui sont parachutés à des postes de responsabilité.

Il en est de même pour toute l’administration ivoirienne, même au niveau du gouvernement ivoirien où la plupart ne cessent d’étaler leurs insuffisances caractérisées. Plus de 5000 étudiants, nos propres enfants, d’authentiques Ivoiriens, sont exclus de nos universités au profit des enfants des soldats et autres chefs de guerre venus de la sous-région et ayant aidé à l’avènement d’Alassane Ouattara à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire dans l’optique d’un système dit de «rattrapage».

Des travailleurs ivoiriens sont renvoyés de leurs services, des secteurs d’activités sont détruits sans mesures d’accompagnement, réduisant ainsi l’Ivoirien à sa plus simple expression. Les moins chanceux sont pourchassés, arrêtés et détenus dans des camps de concentration où ils finissent par être exécutés aux vues et aux sus de tous, notamment des soldats de l’Onuci ayant en charge la surveillance et la protection des camps de refugiés où se trouvent entassés, comme des brebis dans une bergerie, des individus qui ne luttent que pour leurs survies. Des gens qui ont pratiquement tout perdu dans leur vie.

Monsieur le responsable des Droits de l’Homme, l’Ivoirien d’aujourd’hui traverse une véritable crise, voire une misère inimaginable. Il n’arrive plus à se nourrir et à se soigner. Nombreux sont nos enfants, frères, neveux et cousins qui, manifestement, ont arrêté d’aller à l’école faute de moyens, étant donné que tous jours leur situation va en s’aggravant. (…)

Pour tous ceux qui ne le savent peut-être pas, depuis sa condamnation, la vie du Général Dogbo Blé Brunot est davantage menacée. En ce sens que des dispositions ont été prises pour qu’il soit assassiné. Cela peut être fait par empoisonnement ou par d’autres moyens que seuls les ministres Paul Koffi Koffi, Hamed Bakayoko, le Commissaire du gouvernement Ange Bernard Kessi, le Chef d’état-major général Soumaïla Bakayoko, le Président de l’Assemblée nationale Soro Guillaume et le Premier ministre Ahoussou Kouadio Jeannot détiennent le secret.

Monsieur le chargé spécial de la division des Droits de l’Homme de l’Onuci, ne soyez surtout pas surpris de ce que notre pays deviendra demain, en aidant à l’installation d’Alassane Ouattara au pouvoir par la manière que vous avez décidé avec la France et les différents diplomates en poste en Côte d’Ivoire. L’objet fondamental de cette note est non seulement de prendre à témoin le monde entier de ce qui se prépare réellement en Côte d’Ivoire, mais aussi et surtout du vilain coup qui se prépare contre les ex-Fds emprisonnés sans raisons valables.

En effet, suite aux séries d’attaques de nos différentes positions par le commando invisible, attaques qui endeuillent énormément les Frci dont nous faisons partie intégrante en tant qu’officiers et soldats du renseignement de l’état-major général, les gouvernants, sur proposition des ministres Paul Koffi Koffi et Hamed Bakayoko, avec la complicité du chef d’état-major général, du Commissaire du gouvernement et du président l’Assemblée nationale, font planer des menaces sur tous les prisonniers ex-Fds détenus tant à la prison militaire que dans les prisons civiles. C’est dans cette optique que le Commandant Daouda Doumbia, commandant du Bcs, s’emploie nuitamment avec un groupe de soldats équipés d’armement à des heures tardives, à investir la prison militaire en simulant des perquisitions et cela déjà à deux reprises, les 5 et 14 septembre dernier, entre 21 h et 2 h du matin. Un groupe de soldats commis à ces expéditions punitives nous a discrètement approchés pour crier leur ras-le-bol, en dénonçant cette manoeuvre.



A tout sachant, c’est ici le lieu de dénoncer les pratiques de nos chefs, notamment celles d’Ange Bernard Kessi Kouamé, du chef d’état-major général et du commandant du Bcs, des risques qu’ils font peser sur nos frères d’arme. Sachez que ces ex-Fds embastillés demeurent, après tout, nos frères d’arme que nous ne devons pas abandonner, quel que soit ce qui leur est reproché.

Sachez également que s’ils continuent arbitrairement de croupir dans les prisons, c’est parce que les gouvernants l’on voulu ainsi, avec la complicité criarde des juges civils et militaires que nous invitons à être suffisamment courageux dans l’accomplissement de leur mission. Car nous sommes au courant du zèle dont ils ne cessent de faire preuve.

Nous voudrions, par la même occasion, monsieur le représentant spécial de l’Onu, les diplomates et tout sachant dire aux acteurs politiques du Rhdp et à leurs militants que leur souhait de voir exterminer une partie des Ivoiriens est avéré… Nous disons merci à la grande France dont l’objectif principal était d’aider à l’extermination de ceux qui ont choisi de conquérir leur indépendance.

Aussi, nos remerciements vont à l’endroit du Vatican dont le représentant, le Nonce apostolique, qui exigeait à corps et à cris la tenue des élections présidentielles de 2010 en Côte d’Ivoire, en violation des accords de Ouagadougou, sans le désarmement des rebelles. Le Vatican, de ce point de vue, (…) doit être heureux du rôle prépondérant qu’il a joué dans la destruction de la Côte d’Ivoire avec tout ce que l’on lui connait aujourd’hui comme pays des tortionnaires, des exécutions extrajudiciaires, de l’arbitraire, de toutes les violations des Droits de l’Homme.

Monsieur le représentant de l’Onu, nous voudrions, pour l’heure, nous arrêter là. Car, des pas d’individus suspectés se faisant entendre derrière notre bureau de réflexion, il s’avère nécessaire de préserver cette contribution pour les lecteurs. Nous vous prions d’agréer, monsieur le responsable de la division des Droits de l’Homme de l’Onuci, l’expression de nos respects.

Merci

Un groupe de soldats Frci

Source: LG-Info

Jeudi 8 Novembre 2012
Vu (s) 2825 fois



1.Posté par Fatim le 08/11/2012 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"DES frci lachent ouattara"
Vous voulez qu on fasse quoi avec ca. Si des buveurs de sang ont lache leur maitre mossi, nous en avons cure. Arretez de nous fatiguer la tete avec ces animaux feroces. Lacher ou pas, tous que nous leur demande c est de degager " right now"
Voulons notre pays" FREE"

2.Posté par Fatim le 08/11/2012 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous leur demandons (please)

3.Posté par Hermann N'da le 08/11/2012 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous êtes vraiment des soldats, laissez le "bavardage" à nous les civils. Passez aux actes. Un soldat, ça ne fait pas de discours. pas. ça agit.
Si vous ne pouvez agir, taisez-vous et regardez seulement. Regardez ce que je vois !

4.Posté par doriane le 08/11/2012 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un épiphénomène. Et puis messieurs, arrêtez de blablater. Qui a dit que l'onu, le vatican et les organisations des droit de l'homme ne sont pas au courant de ce qui se passe? C'est avec leur bénédiction que cette épuration est organisée! Nous, on n'a plus de larmes pour pleurer, on s'en remet à Dieu. Si vous êtes vraiment outrés, faites ce qu'Hermann N'da a dit: agissez ou alors fermez-la!
Coucou Fatim, coucou Hermann!
Signé: doriane, la vraie

5.Posté par Kolingba le 08/11/2012 12:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces genres d'information discrédite notre pays alors arreter et recherchons ensemble la réconciliation qui est le veux du PR ADO
Merci

6.Posté par Fatim le 08/11/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi tu viens d ou? Mr kolingba.

7.Posté par Hermann N'da le 08/11/2012 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kolingba

Réponds !
Tu sors de quelle broussaille?
Cite-nous quelques actes de réconciliation déjà posés par BOUCHE "NIKE" ou YEUX à GAUCHE, BOUCHE 0 DROITE.
Bientôt, nous allons vous obliger à vous affranchir. Vous souffrez d'un esclavagisme congénital.
Coucou Doriane, n'oublie pas ta boite.

8.Posté par PAUL CEDRIK le 08/11/2012 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi g sui pas sur que les frci lai écrit ce texte car ils st avec ado juska la mort,laissons tt ses bavardages inutile é observons la situationLles gens veulent ns distraire mais sa ne marchera pas qui vivra verra!!!!

9.Posté par Honney Ci le 08/11/2012 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
heeeeeee hermann donc tu ne voir pa ce que bouche tordu fai cme effort vous aussi je ne suis pa d accord avec vous il tue,vole,viol ses sa sa réconciliation

10.Posté par Hermann N'da le 08/11/2012 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Honney Ci
Tu as tout compris en utilisant cette belle image. On pourrait simplement conclure qu'avec Drame OUATTARAOGO, c'est vraiment l'enfer paradisiaque.

11.Posté par De kartarin le 08/11/2012 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KOLINGBA ,selon toi, Alassane Dramane Ouattara et sa fameuse Armée Republicaine qui pratiquent les arrestations arbitraires, les traitements inhumains et les exécutions extrajudiciaires, ne discréditent pas le PAYS Mais ce sont ceux qui en informent l'ONU,qui discréditent ton pays?Je crois que tu as perdu la tete,comme ton assassin de président.

12.Posté par Fati le 08/11/2012 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kolingba de mes fesses, Fatim, vous êtes posée la question de savoir d’où arrivez-vous ? Si vous n’avez pas de réponse à lui donner don dégager ici ou vous fermer vos boite et changer vos sale pas de dance sinon nous allons vous avoir.
Fils de pute si vos père ou grand mère sont burkinabé nous sur ce site ont se fiche. Quand vous regardez tout ce qui fait ce bf de mossi quel voyez vous de bien pour réconcilier ceux don il a tué leur parents ou a qu’ils fon du mal ? Je crois que vous ne pas de bienvenir ici.

13.Posté par Kami le 08/11/2012 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que le monde entier sache le role de l'ONU dans la crise ivoirienne. Ou est passe Yon JI CHOI pour rendre compte au conseil de securite.

14.Posté par Kolingba le 09/11/2012 07:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salu a tous je vous aime.

15.Posté par DJAFOUL le 09/11/2012 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu aimes qui?
Vas te faire voir sur abidjan.net
ici là ce sont les pro GBAGBO

16.Posté par Fatim le 09/11/2012 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu aimes qui? Nous! Nous refusons ton amour Cher, je ne sais quoi...
Va te faire voir ailleurs et laisses nous reflechir entre nous,freres et soeurs. Parler de notre pays qui nous coute beaucoup cher. Ok?
Go and mind your own business. Idiote!

17.Posté par Hermann N'da le 09/11/2012 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Kolingba

Tu vois, cher ami, tu es incapable de citer une seule, je dis bien une seule action de réconciliation posée par BOUCHE A GAUCHE, YEUX A DROITE depuis sa prise de pouvoir par les armes.
La vie n'est vraiment pas facile avec votre espèce. Mais nous sommes déterminés à résoudre votre problème.

18.Posté par puit perdu le 09/11/2012 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laisser ce bf kolingba avec sa mossicralogie ouattraniste de bete l'homme là! j'espère au moin ke vous mossi ,vous savez ce ke vous faites, parce ke sic gater eummmmmmmmm.....................................

19.Posté par fatim.1. le 09/11/2012 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KOLINGBA ,On te dit de citer une action de reconciliation posée par ADO L HOMME SANS TERRE ANCESTRALE;tu dis je vous aime,tu aime qui? depuis quand des personnes qui ont des batteries dans la poitrine eprouvent de l amour pour autrui?Quand tu regardes les personnes qui interviennent, est ce que tu as vu JOHN JAY parmis?Ici on ne fait pas du coq á l ane on raisonne de maniére reflechie,si tu es incapable de le faire alors vas sur le site des idiots et analphabetes abidjan.net lá bas les gens qui ont le meme type de serveau que toi sont versés waaaaa.
Merci HONNEY CI pour cette belle reponse.
cocou á vous FATIM;HERMANN NDA;FATI DORIANE LA VRAIE sans oublier ceux que je n ai pas pu citer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !