Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déportés à Korhogo et Odienné : Des nouvelles de Gbagbo et de Simone

L'Afrique en mouvement - Source : Le Nouveau Courrier : Dernière Mise à jour : 10/08/ le Mercredi 10 Août 2011 à 13:32 | Lu 889 fois



Déportés à Korhogo et Odienné : Des nouvelles de Gbagbo et de Simone
Particulièrement affectés par le traitement humiliant dont le président Laurent Gbagbo, son épouse Simone et sa suite sont aujourd'hui victimes, de nombreux Ivoiriens « traquent » les informations à leur sujet. C'est la raison pour laquelle l'hebdomadaire Jeune Afrique, qui milite pourtant de manière ouverte pour Alassane Ouattara, leur a consacré sa dernière « Une», en se basant principalement sur les informations

données par l'avocat togolais Joseph Kokou Koffigoh, qui s'est rendu à Korhogo et à Odienné. Il y a un mois, le 7 juillet dernier. « Gbagbo était visiblement content de nous voir. J'ai eu du mal à contenir mes émotions », a confié Koffigoh.

Le camp Ouattara ne permet pas que Gbagbo et Simone reçoivent des vêtements de leurs proches

L'article de Jeune Afrique affirme que « les membres du camp Ouattara ont pioché dans leur garde-robe» pour fournir « des vêtements » au président renversé par la France. « Pour accueillir ses premiers visiteurs, l'ancien dirigeant revêtait une chemise en jean appartenant au commandant Issiaka Ouattara, dit «Wattao», écrit l'hebdomadaire. «[Simone Gbagbo] partage sa captivité avec son médecin personnel, le docteur Eugène Djédjé, mais n'a pu obtenir la présence de ses dames de compagnie. Restées à Abidjan, celles-ci voudraient lui faire passer des vêtements. Sa garde-robe, à la résidence présidentielle d'Abidjan, a été pillée. L'entourage de Ouattara lui a donné des robes et des pagnes ». Quand on sait que même les détenus « ordinaires » à la Maca bénéficient de leurs vêtements personnels, acheminés par leurs parents, on réalise le peu d'élégance de ceux qui règnent actuellement sur la Côte d'Ivoire.

Gbagbo se plaint de ne pas voir la lumière du jour

Craintifs à l'idée d'une opération d'exfiltration, les hommes de Fofié baladent le président renversé d'endroit en endroit, si l'on en croit Jeune Afrique. « Craignant une attaque, ses geôliers le changent régulièrement de domicile, même s'il donne toujours ses audiences à l'ancienne résidence d'Houphouët-Boigny. Ses conditions de détention sont assez spartiates, le mobilier sommaire (...) Gbagbo se plaint de ne pouvoir sortir pour se dégourdir les jambes et de ne pas voir la lumière du jour », peut-on lire. Inquiétant.

Gbagbo et Simone combatifs

La lecture de l'article de Jeune Afrique laisse entrevoir un couple combatif, que les humiliations et l'isolement n'ont pas fait faiblir. «Je n'ai pas été battu dans les urnes, mais par l'armée française », martèle Laurent Gbagbo. Il affirme « ne pas relever d'une juridiction ordinaire et oppose son statut d'exception, notamment en sa qualité d'ancien chef d'Etat, membre du Conseil constitutionnel ». De son côté, Simone « a refusé de répondre aux questions en remettant en cause la compétence du magistrat ». Elle a évoqué son immunité parlementaire, « qui n'a jamais été levée ».

Les vérités de Gbagbo à Kofi Annan et à Young Jin Choi

Entre blagues et vérités crues, Gbagbo - qui n'a reçu personne durant le mois de juin -, a gardé toute sa verve devant ses rares invités. Le 4 juillet, il a dit à Young Jin Choi : « Nous avons bien travaillé les trois premières années mais pas les derniers mois. Ne gardons que le souvenir de ces trois années ! ».


A Kofi Annan, il a dit très clairement : « C'est toi qui nous as mis dans ces problèmes ». Kofi Annan était en effet un des militants des élections sans désarmement de la rébellion.

La foi en Dieu, qui permet de tenir !

Dans sa prison de Korhogo, Gbagbo lit. Deux livres sur les guerres et le bonheur, offerts par l'avocat Joseph Kokou Koffigoh. Ou la biographie de Félix Houphouët-Boigny, par Frédéric Grah Mel. « [Il] a demandé des ouvrages contenant les discours célèbres des grands hommes politiques, ainsi qu'une Bible. Il prie et garde espoir », écrit Jeune Afrique. « A son arrivée, Simone Gbagbo a demandé plusieurs bibles, des ouvrages et des CD religieux, ainsi qu'une paire de lunettes. » Selon l'un de leurs avocats, «Simone et Laurent n'ont pas renoncé à leur combat. Animés d'une foi profonde, ils gardent l'espoir de sortir de leur prison et de reconquérir le pouvoir. » Pour conclure son article, Jeune Afrique évoque un extrait du livre Paroles d'honneur de Simone Gbagbo. « Seule la volonté de Dieu sera faite dans la crise ivoirienne et non la volonté exprimée dans les résolutions prises à l'ONU et ailleurs », croit-elle

Source : Le Nouveau Courrier : Dernière Mise à jour : 10/08/2011 (Auteur : Autre)

Source : Le Nouveau Courrier : Dernière Mise à jour : 10/08/
Mercredi 10 Août 2011
Vu (s) 889 fois



1.Posté par Marie le 11/08/2011 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est émouvant et triste; nous prions pour eux et c' sûr la Vérité Vaincra.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !