Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déplacements à l'extérieur : Bédié engage la grande offensive

le Jeudi 7 Novembre 2013 à 07:35 | Lu 645 fois

Parce que Henri Konan Bédié a montré une propension à la sédentarité, ces dernières années- ses sorties à l'étranger se comptent sur les doigts d'une main- le fait, pour l'ancien chef d'Etat, de s'être rendu, en l'espace de quatre jours (entre le 31 Octobre et le 4 novembre 2013), dans deux capitales africaines n'a pu que susciter curiosités et interrogations.



Henri Konan Bédié a-t-il voulu aborder quelques délicats sujets de politique intérieure avec des « amis » de la Côte d'Ivoire ? Le « sphinx » de Daoukro, fraîchement reconduit à la tête du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, serait-il à la recherche d'appui pour financer sa formation politique ? Ou bien, encore, aurait-il en perspective une candidature- sa propre candidature- à l'élection présidentielle de 2015 ? « C'est faire fausse route que dire cela ! », clame un très proche de Henri Konan Bédié.

Sous le sceau de la confidentialité, ce cadre, parfaitement connu du sérail, fustige des « spéculations sans solide fondement » et défend une « visite privée » comme cela se produit, souvent, entre dirigeants issus de pays distincts. « Vous remarquerez l'absence dans la délégation du président, de hautes personnalités du parti. Même pas le chargé du protocole, non plus l'aide de camp. Il aurait pu se faire accompagner, ne serait-ce que d'un membre du secrétariat exécutif ou précisément du responsable financier, si comme certains s'échinent à le faire croire, c'étaient des voyages sur fond de demande d'appui financier », fait valoir le proche de Bédié.

Il milite pour que la visite de son chef aux deux dirigeants africains, Theodoro Obiang Nguema et Ali Bongo, soit restituée dans son contexte originel : renouveler son amitié aux deux personnalités et réchauffer des relations entre formations politiques liées par l'histoire. C'est que le 12e Congrès du Pdci avait ouvert la voie à un rapprochement davantage fort entre les formations africaines qui s'étaient retrouvées dans un large creuset du temps des « Indépendances ».

Bédié a, d'ailleurs, fait cette déclaration explicite, à sa sortie d'audience, avec Obiang : « nous avons profité de cette visite pour souhaiter développer, intensifier, élargir et diversifier les relations qui existent depuis entre le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire et le Parti Démocratique de la Guinée Equatoriale ». Le discours est resté sensiblement le même, après la rencontre avec le numéro 1 gabonais, Ali Bongo : « nous pensons qu'il est nécessaire de rallumer cette flamme, l'intensifier et d'élargir cette coopération » entre le Parti démocratique gabonais et le Parti démocratique de Côte d'Ivoire.

Un aspect de la mini-tournée de Bédié sur lequel s'appesantit, volontiers, son proche collaborateur : la présence de Henriette, l'épouse du président du Pdci, à la tête de l'Organisation non gouvernementale, Servir. La visite auprès des chefs d'Etat aurait été l'occasion de promouvoir les activités de l'Ong qui a fait son gala, fin Octobre à Abidjan, avec comme objectif de lever des fonds pour la construction d’un centre d’hémodialyse en Côte d'Ivoire. Y a-t-il eu, de la part du couple Bédié, une demande de fonds, dans ce sens ? Le proche collaborateur de Bédié ne se hasarde pas dans cette voie et fulmine contre la « fébrilité » qui entoure les déplacements de Bédié : « quand il ne voyage pas, on taxe le président d'immobilisme, quand il voyage, on trouve à redire. Toute cette polémique vient de ce que Bédié ait voyagé ».

Au-delà du renforcement des relations entre partis « frères » et la promotion de Servir, les dirigeants qui se sont rencontrés ont parlé de questions qui touchent leurs pays respectifs. Les informations qui sont rapportées par le service communication de Henri Konan Bédié, à l'issue de la visite chez Ali Bongo, laissent entrevoir la profondeur des discussions : « l'audience (…) a duré plus d'une heure ponctuée de deux séquences. Une première ouverte et une seconde, à huis clos, qui a réuni le président Ali Bongo et le couple Bédié » (In Le Nouveau Réveil du mercredi 06 novembre 2013). Henri Konan Bédié a admis, s'être entretenu, avec son hôte sur « toutes les questions d'actualité ». Le générique recouvre, souvent, des sujets très sérieux.

Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Jeudi 7 Novembre 2013
Vu (s) 645 fois



1.Posté par Hermann nda le 07/11/2013 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme nous ne sommes plus dans un État de droit, BEDIE qui est forclos par l'age limite depuis 2009, va certainement vouloir se présenter aux prochaines présidentielles. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a récemment tripatouillé les textes qui régissent le PDCI pour se maintenir à la tête de cette formation politique .

Quand BEDIE, à la sortie de son audience avec SEM le Président OBIANG, dit: " nous avons profité de cette visite pour souhaiter développer, intensifier, élargir et diversifier nos relations..." cela veut clairement signifier que le principal objet de la visite de BEDIE est ailleurs. Les déclarations qu'il livre ne renferment que les objectifs secondaires de son déplacement . Bref.

Le tout est maintenant de s'interroger sur les véritables intentions d'un homme au passé politique émaillé de malversations, d'incompétence, de détournement et de gabegie au sommet de l'Etat, sanctionnés par un coup d'Etat unanimement salué par une population en liesse un 23 décembre de l'année 1999?

BEDIE, me semble-t-il, n'a jamais tiré les leçons de cette époque.

2.Posté par Kahlil le 07/11/2013 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEDIE est traumatisé . Il est toujours sous le choc...Prions pour N'ZUEBA. Kiakiakaikaiakaikaiakaika

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !