Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Démission de Mamadou Koulibaly du FPI: Le rôle joué par la France

le Vendredi 15 Juillet 2011 à 09:23 | Lu 733 fois



Mamadou Koulibaly, ex-président du FPI et président du LIDER.
Mamadou Koulibaly, ex-président du FPI et président du LIDER.
Publié le vendredi 15 juillet 2011 | Le Mandat - On continue de spéculer sur la démission de Mamadou Koulibaly du Front Populaire Ivoirien, FPI. Surtout que l’ex- numéro trois du parti de

Laurent Gbagbo n’a pas fait que claquer la porte. Il en a précipitamment ouvert une autre. La célérité de la démarche est, selon ses ex-compagnons, révélatrice d’une affaire murie et soutenue. Ils n’ont peut-être pas totalement tort.

Les motifs exposés par le désormais président de Liberté et Démocratie pour la République, LIDER, Mamadou Koulibaly, pour justifier son départ du FPI sont loin de convaincre ses camarades du parti qui croient fortement qu’il y a anguille sous roche. L’argument de sa mise en minorité dans le débat portant sur la restructuration du parti a vite été battu en brèche par le secrétaire général Miaka Ouéreto. Ce dernier soutient qu’il ne peut avoir débat sur l’avenir du FPI en dehors du congrès du parti. Or, la chute du pouvoir ayant occasionné la débandade générale des membres des instances, l’organisation d’un congrès s’avère impossible.

Et Mamadou Koulibaly le sait mieux que quiconque. Mais alors, quelles pourraient être les réelles motivations de sa démission et de la création de son parti ? De source bien introduite, la position adoptée par le président de l’Assemblée Nationale pendant la crise post-électorale aurait séduit l’Elysée. Ces initiatives pour concilier les positions afin d’éviter le chaos au pays, sa neutralité interprétée parfois par les militants du FPI comme une inconstance et surtout sa tentative de convaincre Laurent Gbagbo de céder le pouvoir après les conclusions du Panel des chefs d’Etats le 10 mars en Ethiopie ont été capitalisées à son profit.

Car, c’est pendant cette période éprouvante autant pour les Ivoiriens que pour la communauté internationale que Paris a véritablement découvert Koulibaly et vu en lui, le potentiel successeur du Président Alassane Ouattara. Relativement jeune, Professeur Agrégé en Sciences Economiques à 30 ans, natif d’Azaguié (Sud) et originaire du nord, il fédère les clivages politiques et ethniques. Il ne cultive aucun complexe ni dans ses propos ni dans son comportement. Le poste de Président de l’Assemblée Nationale qui faisait de lui la deuxième personnalité de l’Etat, Dauphin constitutionnel du Président de la République, n’a ajouté le moindre centimètre-cube au volume de sa tête.

Autant d’atouts qui auraient encore séduit Paris au point où une personnalité de la haute sphère politique française se serait exclamée en privée lors de l’investiture du Président de la République en ces termes : « Nous sommes venus installer Ouattara, nous avons découvert Koulibaly». Depuis lors, Paris aurait entrepris des démarches auprès du Président de l’Assemblée Nationale pour le motiver à se débarrasser du manteau du FPI, parti qui présente un cliché sombre et lugubre aux yeux de la communauté internationale.

C’est la condition pour avoir le soutien de l’Elysée avec à sa remorque la communauté internationale. Mais ce dernier ne pouvait s’affranchir aussi facilement de son parti sans éveiller les soupçons et provoquer le courroux des militants dont une importante majorité se reconnaît en lui. Alors, il échafaude un plan à deux niveaux. D’abord tenter de convaincre ses camarades de tuer le FPI et faire sortir de ses cendres un nouveau parti, auquel cas, il a toutes les chances d’en être le Président ou démissionner pour créer son propre parti au cas où il était mis en minorité sur cette question.

Comme l’on pouvait s’y attendre, Miaka Ouéreto et son secrétariat ne donne aucune chance au débat de s’officialiser. Ils le tuent dans l’œuf, en posant comme préalable, la libération des camarades détenus. C’est donc un refus catégorique qui est opposé au président par intérim. L’échec du premier plan lui a naturellement donné les arguments pour l’exécution du second. Mamadou Koulibaly ne serait donc pas parti du FPI, seulement parce que cette formation politique refuse de faire sa mue, mais parce qu’il a une ambition dont il a et le soutien.

E.M Koffi

Vendredi 15 Juillet 2011
Vu (s) 733 fois



1.Posté par kondo le 15/07/2011 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui ,c'est bien dit pour ceux qui suivent de très près ,quand l'on fait une synthèse des interviews acccordés aux journaux à l'international comme en cote d'ivoire on pouvait déduit que le monsieur dégage une ambition personnelle,ce qui en soi n'est pas mauvais mais le contexte a montré qu'il va vite en bésogne et qu'il va se casser la figure si ce n'est déjà fait .

2.Posté par aaa le 15/07/2011 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE BRESILIEN LULA AUX AFRICAINS : CESSEZ DE BAISSER VOTRE PANTALON DEVANT LES OCCIDENTAUX

http://www.alterinfo.net/Lula-aux-Africains-cessez-de-baisser-votre-pantalon-devant-les-occidentaux-_a60982.html

Et je peux vous dire que les américains du sud en savent quelques chose, car leur histoire ressemble étrangement à celle des africains et des arabes ... on installe un dictateur soumis complètement et travaillant avant tout pour les intérêts des occidentaux et s'il ne marche pas droit on le remplace et la dictature installée est tellement féroce, que la misère analphabétisme, les maladies, les meurtres les emprisonnements les tortures, etc ... tout cela devient le quotidien du peuple écraser et esclavager pour le bien être des occidentaux avide de richesses et de profits

L'occident est en train de devenir fou, il se jette sur tout ce qui peut ressemble de loin ou de près à du profit ... la Libye, la Syrie est en cours, l’Égypte et la Tunisie ne rêvez pas ils ne sont pas sortie d'affaire le gâteau est trop bon, l'Algérie est dans le viseur et pour l'Afrique noire c'est toute entière qu'elle est désirable pour l'occident, elle lui rapporte tant qu'il ne la lâcheront jamais et que les africains sachent que de se libérer leur coutera très chère mais se sera tellement bien de pouvoir profiter de ses bien, de pouvoir utiliser toutes ces richesses pour éduquer ses enfants, de construire des routes, des écoles, des hôpitaux, de belles maisons de travailler dignement pour un salaire digne et ainsi de suite ... mais ça ne sera pas facile ... mais pour vos enfants cela en vaut la chandelle ... Courage et fierté



3.Posté par LEGRE le 15/07/2011 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne nous en cachons pas. Les Français nous tiennent. Ils ne sont pas prêts à nous lâcher. Ils y ont intérêt. Ils y a une chose à faire: travaillons avec les français. Ne nous opposons pas à eux. Le vieux Houphouet a travaillé avec eux. Il a développé la Côte d'ivoire. Faisons de même. Acceptons de perdre quelque chose pour gagner ensuite. Mettons l'accent sur le travail au privé comme au public. Faisons ce que nous avons à faire. Allons nous rester là à pleurnicher? Laurent Gbagbo a commencé à travailler avec les Français. Il aurait pu accentuer sa coopération avec eux. Il a plutôt choisi à un moment donné de prendre ses distances avec eux sans vraiment les prendre. Il a été ni chaud ni froid. Alors il a été vomis. Il a tenté de s'opposer à la France sans avoir d'allié véritable à ses côtés. En tant qu'historien, il sait pourtant que les relations internationales reposent sur des intérêts farouchement défendus. Arrêtons donc de pleurer. Soyons réalistes et faisons comme Houphouet à l'égard de la France. Nous céderons certes des parts à la France mais nous y gagnerons beaucoup. Israël qui est le peuple choisi de Dieu et patrie terrestre du Christ, a bien un allié: il s'appelle les Etats Unis. Peut-être nous volerons plus tard de nos propres ailes mais ce n'est pas encore le moment. C'est encore tôt. Alors prenons courage et abandonnons les mauvais sentiments et la peur de voir notre pays entièrement pillé par la France. Nous exagérons parfois et cela a déjà malheureusement expédié prématurément plus de 3 000 de nos frères et surs dans l'au-delà.


































































.

4.Posté par kouame k. le 29/07/2011 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit LEGRE! Soyons réalistes, commençons une introspection vraie, le véritable problème qui se pose à l'Afrique , c'est le tribalisme, l'ethnocentrisme, le népotisme, le favoritisme, la corruption, la mauvaise gouvernance....le problème de l'impérialisme vient en second lieu.
Travaillons au rassemblement des fils et filles de ce pays, Faisons de la paix et du dialogue une quête permanente, oeuvrons à mettre en place la justice et la droiture comme un point d"encrage à tous nos choix, nos décisions politiques, administratives....alors s'en suivront le progrès, le développement et la prospérité pour notre nation.
Laissons de côté la France et consorts....Faisons du travail bien fait un culte,nous réussirons et c'est en ce moment que nous serons en mesure de négocier un partenariat gagnant-gagnant avec elle. La violence, la haine, le tribalisme ou encore ....ne pourront que nous plonger dans l'enlisement et la pauvreté!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !