Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Decrispation politique: Le FPI poursuit ses échanges avec le gouvernement

le Samedi 26 Janvier 2013 à 00:36 | Lu 583 fois

Le Front populaire ivoirien (FPI), ex-parti au pouvoir a rencontré le ministre d'Etat, ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs porte-parole du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).



Decrispation politique: Le FPI poursuit ses échanges avec le gouvernement
Au cabinet du ministre au Plateau où la rencontre a eu lieu hier mardi 22 janvier 2013, la délégation du FPI, conduite par son président intérimaire, Miaka Ouréto Sylvain a discuté des thèmes choisis par le gouvernement et son équipe qui doivent aboutir à leur participation aux élections locales à venir. Il s'agissait en fait pour le leader du FPI de présenter l'équipe qui doit ouvrir les réflexions avec le gouvernement sur des thèmes choisis de commun accord.

Quatre commissions ont même été mises sur pied sur plancher sur ces thèmes. Il s'agit de la commission sécurité, démocratique, Etat de droit et réconciliation. Le président du FPI, qui dirige ces commissions a relevé l'ambiance positive qui entoure les rencontres. « Il était important que la partie gouvernementale et le FPI mettent ensemble leur esprit pour que le travail démarre. C'est ce travail que nous venons de faire sous la direction du ministre d'Etat et demain à 15h nous nous retrouvons au ministère de l'Intérieur pour finaliser tout ça afin que les choses commencent véritablement », a soutenu Miaka Ouréto.



Y.D
L'Inter

Samedi 26 Janvier 2013
Vu (s) 583 fois



1.Posté par Hermann N'da le 26/01/2013 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAINTENIR LA PRESSION OU DISPARAITRE

Un nouveau découpage électoral et régional consensuel

La libération du Président GBAGBO et de tous les prisonniers politiques

Le retour des exilés politiques

La libération des domiciles et des biens des pro GBAGBO par les frci

La mise en place d'une CEI nouvelle excluant les représentants MPIGO, MPCI, MJP

Le financement des partis politiques

Le dégel des comptes bancaires des pro GBAGBO

Des garanties suffisantes de sécurisation des élections

Voilà quelques points à satisfaire pour que le FPI aille aux élections locales à venir.

Si ces conditions ne sont pas remplies et que malgré cela le FPI décide de légitimer le régime sanguinaire qui subit maintenant le chantage de ses maitres, alors, tant pis pour ce parti qui aura trahi la cause du Peuple Digne de Côte d'Ivoire et qui aura, de ce fait, signé son déclin irréversible dans l'abîme.

A bon entendeur salut !

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 26/01/2013 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci général. Plus rien à ajouter.....

3.Posté par Fatim le 27/01/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FPI, on echange pas avec le diable. Vous perdez votre temps.....

Coucou Hermann
Coucou Tchedjougou. Ouattara
Bon Dimanche a vous!

4.Posté par gossoh le 27/01/2013 11:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'invite les uns et les autres a la serenite car le pdt Gbagbo suit depuis sa position ce dossier. Le fpi est dans son domaine de definition c'est a dire les debats que ouattara voulait eviter a tout prix. la victoire se rapproche,les inities savent

5.Posté par Hermann N'da le 27/01/2013 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ gossoh

Merci de ton intervention. Je sais de quoi tu parles. Je sais que tu sais que je sais.
On se comprend...à demi mot.
L'Esprit de Dieu les guide dans l'intérêt du Peuple !

Salut à toi mon Colonel TCHEDJOUGOU

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !