Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déclaration des FDS(Forces de défenses et de sécurité) de Côte d’Ivoire Un message des forces pro-ivoirien

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Actu Africaine & Internationale le Lundi 16 Mai 2011 à 18:14 | Lu 2104 fois



Déclaration des FDS(Forces de défenses et de sécurité) de Côte d’Ivoire Un message des forces pro-ivoirien
à l’attention de la population e t au-delà.

La déclaration des FDS non ralliés, qui a été relayée intégralement par téléphone sur un numéro masqué au quotidien l’inter, depuis leur base se veut une mise en garde sérieuse contre le régime Ouattara.

Ces militaires restés fidèles à la constitution ivoirienne, exigent la libération immédiate et sans conditions de Laurent Gbagbo et ses proches.

Demande à Mr Ouattara de renoncer à l’investiture qu’il compte organiser le samedi 21 mai prochain.

Demande au chefs d’état voulant se rendre à cette mascarade d’événement, d’y renoncer.

Attendent le mot d`ordre du Général, avant d`entrer en action .

Demandent aux populations ivoiriennes de quitter le territoire ivoirien situé dans les potentielles zones de combats avant le 21 mai 2011.

Déterminés à renverser la situation, ils dénoncent, au passage, des exactions et exécutions sommaires sur des partisans du chef de l`Etat, son excellence Laurent Gbagbo, dans la commune de Yopougon et en interpellent le Gal Philippe Mangou. «Les partisans et sympathisants du président Laurent Gbagbo ne peuvent plus vivre en paix, ils sont pourchassés et tués.

Nous interpellons toute la communauté nationale et internationale de demander à Alassane Ouattara d`arrêter les épurations, car nos hommes sont sur le terrain avec toutes les preuves. (…). Nous interpellons et demandons au Gal Mangou, s`il est encore le chef d`Etat-major, de demander aux forces rebelles de Côte d`Ivoire de quitter Yopougon. Car à l`heure où nous parlons, ces forces continuent d`y perpétrer des exécutions sommaires et des arrestations arbitraires, et le général Mangou sera tenu pour responsable de tous ces faits, s`il ne réagit pas à temps. Nous lui demandons de leur dire de libérer les jeunes innocents emprisonnés dans un magasin de la station Lubafrique de Niangon au terminus 27, sous-prétexte qu`ils seraient des miliciens et à qui ils réclament la somme de 10.000 francs CFA pour les libérer».

Ces soldats pro-Côte d’Ivoire, qui demandent à la population de commencer déjà à sécher ses larmes, ne cachent pas leur connexion avec leurs camarades, qui ont créé un base à l`Ouest. « Nous remercions et encourageons nos amis qui se battent contre les forces rebelles à l`Ouest et sur toute l`étendue du territoire national», concluent-ils dans ce message, qui achève de convaincre quant à aux lendemains toujours incertains en Côte d`Ivoire.

Affaire à suivre…

Afrik53 - Actu Africaine & Internationale
Lundi 16 Mai 2011
Vu (s) 2104 fois



1.Posté par koudougnon le 17/05/2011 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CESSEZ D'INTOXIQUEZ LES IVOIRIENS. NOU SOMMES PRETS A ALLER A LA RECONCILIATION. CES RAGOS MESSAGES DE HAINE VIENNENT DE VOUS.
ILS N'YA PLUS UN GARCON D'EX-FDS ICI.
S'ILS N'ONT PAS PU GAGNER AVE GBAGBO ET LES MERCENAIRES LIBERIENS A YOPOUGON, CE N'EST PAS AU JOUR D'AUJOUIRD'HUI.

2.Posté par wachagne le 17/05/2011 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ON PEUT PAS ALLER A LA RÉCONCILIATION ALORS QU'IL Y A DES EXACTIONS QUI SONT COMMISES PAR LE CAMP OUATTARA..LES FRCI RACKETTENT , VOLENT LA POPULATION CIVILE. IL FAUDRAIT QU'IL RETOURNENT D’Où ILS VIENNENT POUR QUE LA RÉCONCILIATION PUISSE SE FAIRE

3.Posté par yoro patrickchoco le 17/05/2011 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon les dits venants des probables FDS,nous devons prendre garde et les precautions necessaires a sa.Ils ne faudraient rien negliger et tous considerer surtout en ces moments de torpeur.Apres cette crise nous demandons tous la paix et a n'importe quel prix.Mais et surtout que les FRCI retournent d'ou elles viennent ou qu'elles soient mises en casernes parce qu'elles continuent de traumatiser les populations malgre le mot d'ordre de paix du president Alassane Dramane Ouattara.

4.Posté par bolou luc_omer le 18/05/2011 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous parlez de réconciliation c'est bien facile de dire les mots quand nous ne se trouve pas dans la situation .Ceux qui nous parlent aujourd'hui de réconciliation étais où lorsque on leur demandait de venir négocier , discuter? IL on préférer faire la guerre parce qu'ils savaient qui allaient gagner. en 2002 ils ont commis les mêmes choses on est arrivé à leur pardonner cela .Mais ce n'est pas parce que le serpent ne mord pas que tu vas le prendre pour faire collier . qu'ils nous laisse pleurer d'abord nos morts de DUEKOUE et ensuite on verra.

5.Posté par Misack le 18/05/2011 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment on en a assez de ces bêtises! Que ce qui va arriver arrive et on finit avec. Quelle est cette histoire de trac qui ne finit pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !