Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déclaration de la jeunesse du PDCI-RDA

le Mardi 6 Décembre 2011 à 15:14 | Lu 2105 fois



A la mort du père fondateur, mission a été donnée au Président Henri KONAN BEDIE, conformément à la Constitution ivoirienne, de gérer le pouvoir d’Etat. Aussi les militants du PDCI-RDA dans leur grande majorité lui ont confié leur avenir. Malheureusement à la suite du coup d’Etat de décembre 1999, le Président Henri KONAN BEDIE perd le pouvoir d’Etat.
Le plus grand parti de Côte d’Ivoire venait ainsi de basculer dans l’opposition. Malgré ce premier échec, le parti fait fi de toutes velléités internes de candidature pour confier encore au Président Henri KONAN BEDIE la mission ultime de récupération du pouvoir d’Etat, par la voie des urnes.

Les militants du PDCI-RDA et les jeunes en particulier ont mis beaucoup d’espoir en cette mission que le président BEDIE lui-même a qualifié de dernier combat, censé ramener notre parti au pouvoir et remettre la Côte d’Ivoire sur le chemin du développement. Mais grande a été notre déception de constater que notre parti le PDCI-RDA venait en troisième position lors de la proclamation des résultats du premier tour de l’élection présidentielle. BEDIE venait ainsi de perdre son dernier combat. La noble et dernière mission à lui confier par le parti lors du dernier congrès, venait de connaitre encore un échec cuisant.

L’appel du Président Bédié à voter pour le candidat Alassane Dramane Ouattara a divisé les militants du PDCI-RDA et la population ivoirienne. Le refus du RHDP d’accepter les résultats du second tour proclamés par le Conseil constitutionnel, seule institution qualifiée en la matière et l’installation par la force de monsieur Alassane Dramane Ouattara au pouvoir ont considérablement dégradé l’unité nationale chère aux ivoiriens. Depuis le 11avril 2011 le Président GBAGBO Laurent et plusieurs de ses proches kidnappés sont détenus dans des conditions inhumaines dans les prisons du nord du pays.

Au moment ou monsieur Charles Konan Banny , Président de la commission dialogue vérité et réconciliation se bat pour que les filles et fils de Côte d’Ivoire se parlent et se donnent la mains pour ensemble construire une nation forte et prospère, au moment ou le pouvoir Ouattara appelle les ivoiriens à aller voter le 11décembre 2011 pour élire un nouveau parlement dans l’optique de mettre en place le deuxième piler de la république (l’assemblée nationale) c’est là que le 29 novembre 2011 , soit deux semaines avant ses élections, le Président Laurent Gbagbo est déporté de façon clandestine à la Cour Pénale Internationale (CPI).

Face à cette situation très grave, même si la liberté d’expression a perdu la langue sous l’ère Ouattara, la jeunesse du PDCI-RDA, parti de paix, parti bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne ne peut évidemment rester sans mot dire.
Selon l’acte d’accusation :Laurent Gbagbo aurait engagé sa responsabilité pénale individuelle , en tant que coauteur indirect , pour quatre chefs de crimes contre l’humanité à raison de meurtres , de viols et d’autres violences sexuelles , d’actes de persécution et d’autres actes inhumains , qui auraient été perpétrés dans le contexte des violences post électorales survenues sur le territoire de la Côte d’Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.Le même acte indique que les forces pro-Gbagbo ont attaqué la population civile à Abidjan et dans l’ouest du pays , à partir du 28 novembre 2010 ,prenant pour cible des civils qu’elles pensaient être des partisans du candidat de l’opposition , Alassane Ouattara.

Ivoiriens, ivoiriennes, peuple de Côte d’Ivoire l’on veut encore travestir notre histoire sous nos yeux. Ceux qui ont commis les crimes et les pires atrocités en Côte d’Ivoire depuis le coup d’Etat de 1999, la rébellion armée et pendant la crise postélectorale sont connus de tous. Ils ont été épinglés par les organisations de défense des droits de l’homme. En revanche les preuves abondent concernant les tueries, les pillages économiques et exactions perpétrées par la rébellion depuis 2002 et par les FRCI créées par Alassane Ouattara depuis le 17 mars 2010 (cf rapports d’Amnesty international, Human Right Watch, la Croix rouge internationale, de l’ONU et de l’ONUCI).

Les vrais crimes économiques ont été perpétrés par Ouattara, ses rebelles et l’Union Européenne lors de l’embargo sur le port d’Abidjan ayant privé de nombreux malades de médicaments et de la fermeture sans préavis des banques pendant la période de la crise postélectorale. Qui ne se souvient pas du génocide Wè à Duékoué , du massacre des jeunes non armés à la résidence du Président Laurent Gbagbo et à Yopougon , des
pillages, tueries massives, persécutions et chasse aux sorcières, insécurité chronique pour la majorité des ivoiriens organisés par le pouvoir ethnique et génocidaire de M. Ouattara et son armée ? En vérité le Président Laurent Gbagbo est victime d’un complot international orchestré par la France au profit d’Alassane Ouattara. Sa place n’est pas en prison parce que c’est le bâtisseur de la démocratie ivoirienne, sa place n’est pas en prison parce que c’est lui le vrai vainqueur de l’élection de novembre 2010, sa place n’est pas en prison parce que ce n’est pas un criminel.

En outre, le nouveau découpage électoral a été fait par Ouattara de façon unilatérale. L’objectif recherché, est de réaliser une écrasante majorité parlementaire par la multiplication des élus dans les zones favorables à M. Ouattara puis en écartant l’opposition et enfin en affaiblissant notre parti le PDCI-RDA dans son bastion du centre du pays. Dans sa curieuse conception de la démocratie M. Ouattara veut un parlement monocolore avec un PDCI à peine visible pour faire passer en force la vente aux enchères publiques de notre citoyenneté, de nos terres et de notre économie.

Jeunes du PDCI, l’heure est grave, pour cela tu dois :

• dire non à l’organisation de la marginalisation de notre grand parti, le PDCI-RDA
• demander la démission systématique de M. Charles Konan Banny, haut cadre du PDCI de la présidence de la commission dialogue vérité et réconciliation qui n’accouche déjà que d’une souris car malgré tout, le PDCI-RDA devra garder sa notoriété de parti de paix et de sagesse

• t’adresser à tous les militants, à tous les ivoiriens, et leur dire de ne participer à aucune élection tant que M .Ouattara continuera d’occuper de façon illégale et illégitime le pouvoir d’Etat dans notre cher pays.
• Lancer un appel vibrant à tous les démocrates d’Afrique et du monde entier à se joindre au peuple de Côte d’Ivoire pour exiger la libération sans condition du Président Laurent Gbagbo
• réitérer ton appel pour une discussion sincère, incluant le Président Gbagbo, en vue d’une solution politique susceptible de ramener la paix et la réconciliation vraie en Côte d’Ivoire.

• Lancer un appelle à la CEDEAO, à l’Union Africaine, à l’ONU et à la communauté internationale, pour arrêter les dérives du pourvoir Ouattara, qui pourraient conduire à une explosion sociale et politique irrémédiable en Côte d’Ivoire.
Jeunes du PDCI-RDA, le président Félix Houphouët Boigny nous a légué un grand parti, nous n’avons aucunement pas le droit de le laisser mourir. Levons-nous et agissons maintenant car demain nous appartient.

Que DIEU garde la Côte d’Ivoire !
Vive le PDCI-RDA !
Fait à Abidjan le lundi 05 décembre 2011
Pour la jeunesse du PDCI-RDA
Le Président YAO KOUAME Patrick
dealer1er@yahoo.fr
02 00 28 37







Mardi 6 Décembre 2011
Vu (s) 2105 fois



1.Posté par dealer le 06/12/2011 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'afrique digne arrive maintenant...

2.Posté par jo de jo le 07/12/2011 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TES RI....DI.....CULE. VIVE LE PDCI-RDA

3.Posté par kouassi le 07/12/2011 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et cela ne fait que commencé, ouattara hummmmmmmmmmmmmmmm

4.Posté par shaggy cote divoire! le 07/12/2011 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci pour cette declaration! pour ton courage et ta bravoure! la jeunesse ivoirienne peut etre fiere de tw! vive la ci

5.Posté par GOULISSIA Kôfla le 07/12/2011 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JOINGNEZ L'ACTE A LA PAROLE CHERS FRERES CAR IL EST TEMPS QUE NOTRE PAYS SOIT LIBERE DU JOUG DU COLON.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !