Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

De retour, hier d’Israël, Alassane Ouattara : « Koné Katinan réside au Cameroun...il est recherché »

le Mardi 26 Juin 2012 à 08:23 | Lu 1322 fois

Retour au bercail pour Alassane Ouattara. Le chef de l’Etat est rentré, hier après-midi, d’Israël où il était en visite officielle, et après un détour parisien. Il a été accueilli à sa descente d’avion par Birahima Ouattara, ministre en charge des Affaires présidentielles, lequel a été rejoint après par le ministre d’Etat, chargé des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan.



De retour, hier d’Israël, Alassane Ouattara : « Koné Katinan réside au Cameroun...il est recherché »
Dans le salon d’honneur de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara s’est prêté aux questions de la presse qui ont touché aussi bien à sa visite en Israël qu’à l’actualité politique nationale. Sur le dernier volet, Ouattara a été invité à se prononcer sur l’extradition en Côte d’Ivoire de 41 présumés miliciens en provenance du Liberia ainsi que sur l’affaire « Koné Katinan », du nom du porte-parole de l’ex-président Laurent Gbagbo que certains médias ont dit « arrêté au Cameroun ».

Le chef de l’Etat a répondu sans fard : « Madame la Présidente Ellen Johnson et moi-même étions en contact. Ces personnes (extradées, Ndlr) seront présentées devant la justice. La justice décidera. En ce qui concerne mon frère Koné Katinan, effectivement, il réside au Cameroun. Il a fait des déclarations et des prises de position qui sont contraires au statut de réfugié qu’il semblait avoir, selon les renseignements qui m’ont été communiqués par les autorités camerounaises. Il est donc actuellement recherché par les autorités. Le Président Biya et moi-même sommes en contact pour régler cette question. Je préfère ne pas en dire plus. Les suites seront connues assez rapidement ».

Alors qu’il répondait aux questions des journalistes, avaient pris place, dans le salon et à la droite du président, le ministre d’Etat Kablan Duncan, le ministre Birahima Ouattara et son directeur de cabinet, l’ancien ministre Marcel Amon Tanoh. Ouattara a qualifié sa visite en Israël de « très fructueuse » et a annoncé qu’une délégation d’hommes d’affaires de ce pays séjournerait à Abidjan du 8 au 10 juillet 2012.

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, annoncé qu’une commission mixte Israël-Côte d’Ivoire serait mise en place à l’effet de réactiver des accords de coopération bilatéraux. Plusieurs domaines d’activités seront pris en compte : l’agriculture, l’énergie, la construction, les transports, la défense et la sécurité… « La coopération entre nos deux Etats va se renforcer », a affirmé un Alassane Ouattara plutôt détendu. Il a relevé que quinze (15) accords avaient été signés par le passé sans que tous aient été mis en œuvre.

Le chef de l’Etat, dans le bilan de sa mission officielle, s’était appesanti sur le plaidoyer qu’il a pu faire pour l’Afrique : « Nous avons droit à un siège au niveau du Conseil de sécurité de l’Onu car c’est là-bas que les décisions se prennent ». A Jérusalem lors de son séjour, Ouattara avait donné une conférence au forum « Facing Tomorrow 2012 ». Hier, il a expliqué qu’il a pu donner sa vision de l’Afrique de demain. « J’ai eu l’occasion de défendre la place de l’Afrique dans le monde », a fait valoir Alassane Ouattara, évoquant les atouts économiques du continent et son potentiel humain. Le séjour officiel du chef de l’Etat avait duré cinq (5) jours, du 16 au 20 juin 2012.



Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Mardi 26 Juin 2012
Vu (s) 1322 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 26/06/2012 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque Ouattara est interpellé sur la mollesse quant aux poursuites contre ses partisans qui ont mis le pays à feu et à sang depuis la nuit du 18 septembre 2002, il répond invariablement : " On n'arrête pas les gens comme comme ça. Il faut une enquête préalablement...".

Les pro-Gbagbo n'étant pas des hommes, des humains bénéficiant de la présomption d'innoncence, Ouattara peut les arrêter à tout vent.

Il y a un Dieu qu rend toujours justice à ceux à qui on la refuse. Il n'y a de Dieu que Dieu. Ouattara sent lui-même au-dedans de son tréfons l'injustice criante qu'il a érigée en règle de gouvernement.

Et avec ça, il rêve de la réconciliation. D'une paix durable. Ouattara oublie que 2012 n'est pas 1912.

Dieu ne permet même pas à Ouattara de s'interroger : " Jusque où pourrais-je arriver avec ces arrestations des pro-Gbagbo et ce pays sera très très très tranquille...?" .

Lorsque l'Eternel voulait perdre Pharaon, il avait endurci son coeur au moment même où il avait instrumentalisé Moïse pour aller lui dire : " Libère mon peuple...". Cet ordre de l'Eternel s'était vainement repété 10 fois.

M. Ouattara : " Libère le peuple de Dieu. Libère la Côte d'Ivoire...". M. Ouattara, les hommes et toi-même êtes convaincus que ce pays n'est pas le tien. Libère-le. Sinon ta fin imminente sera très atroce. Vanité, tout est vanité. Tu n'es qu'un temporel. Et à force de persécuter mon peuple, ma main s'apesantira sur toi..."

Lorsque M. Ouattara est ainsi averti, il se gosse....

L'Eternel des armées reste Dieu...

2.Posté par kofi le 26/06/2012 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DRAMANE, arrête de te promener partout, pour salir la Côte d'Ivoire.
Tu voulais être président, tu l'es alors maintenant PARDON faut t'assoir à la maison tu vas diriger pays là on va voir.
Depuis ton arrivée si tu n'es pas en balade c'est que tu es entrain d'arrêter les partisans de S.E.M. LAURENT GBAGBO... Donc c'est cela ton projet de gouvernement? OH HONTE !!!!
Laisse Mr KONE KATINAN tranquille, ce n'est pas lui qui a l'argent du pays. Même si tu l'attrapes il n'a pas les solutions pour toi.
Où sont les pluies de milliards dont tu parlais?
Voila qu'aujourd'hui tu cours derrière PPTE. Un projet que tu trouvais indigne pour la Côte d'Ivoire.
Tu fais pitié et surtout HONTE à la Côte d'Ivoire.
"ADO solution, ADO solution..." moi je dis ADO POLLUTION.... MOSSI !!!!

3.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 26/06/2012 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement " ADO", pardon " A(...)O, POLLUTION MORTELLE.
KATINAN n'est point au Cameroun, Ouattara enfoiré là. Kofi l'a dit : Tu as fantasmé sur la Côte d'Ivoire à l'idée de voir un fils d'immigré burkinabè commander les dignes filles et fils de C.I. Te voilà aujourd'hui. Sarkozy a versé la Côte d'Ivoire là, vouuuuuuuuuuh devant toi. Tu en fais quoi ? Voyage par-ci. Lieu d'hébergement à truver à Assinie par là. Un oeil fermé pendant les nuits passées en C.I. A.O ou ADO, mets tous les ivoiriens en prison. On est d'accord. Mais, et après ? Où sont les solutions ? Pendant la campagne, tu critiquais le budget de souveraineté de GBAGBO qui ne s'élevait guère qu'à 67 milliards en raion de la crise qui l'assujetissait à plus de contraintes.

Tu as proclamé à la tribune de l'ONU que "ton" pays a retrouvé toute la sécurité. Tout baigne. Malheureusement, tu as multiplié par 5 le même budget de souveraineté dorénavant à 300 milliards et du as déposé le coffrer devant ton petit frère nommé, lisez et écoutez-moi bien cette consonnance, BIRAHIMA Ouattara. Il y a un Dieu ooh.

Mais Ouattara, tu ne vois pas que vous ne pouvez rien changer à votre origine burkinabè ? Toi, tu ne t'appelle plus Dramane. Pourquoi ? Parce que tu sais que les musulmans qui s'appellent Dramane en C.I n'ont pas plus de 2 noms. Or, à voir et entendre les tiens, tels Alassane Dramane OUATTARA, on sait que tu ne viens de nulle part en Côte d'Ivoire.

Concernant ton petit frère " Photocopie" à qui ton père a donné le nom de chez lui, à Sindou, S/P de Banfora. Tu dis quoi. Ton père a écrit qu'il s'appelle Birahima et non Brahima. Nous te demandons pardon. Toi, tu as pu devenir de Alassane Dramane Ouattara, Alassane Ouattara. De grâce, que ton petit-frère ne devienne pas la semaine prochaine de Birahima, Brahima. Laisse son om tranquille. Ca renvoie à ses vraies origines. Toi-même, c'était Derrrrrmane. Mais progressivement, tu as pu avoir Dramane. Mais finalement, tu n'en veux pas car ça fait bien une carte d'identité pour toi. Tu as rénié au nom que ton père a transcrit dans ton acte de naissance. Tu t'es mis toi-même au monde. En tant qu'un petit dieu, quoi !

Je dis tout cela pour dire que Ouattara aura beau tuer les dignes fils comme KONE Katinan dont le village est bien connu à Katiola, il n'échappera point à la malédiction.

4.Posté par De kartarin le 26/06/2012 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALASSANE DRAMANE OUATTARA,l'imposteur de tous les temps,est-ce en faisant de la traque, des partisans du PRESIDENT GBAGBO,ta principale politique de développement,que la COTE d'IVOIRE émergera en 2012,comme tu l'avais promis pendant la campagne présidentielle de 2010? En tous cas,si c'est cela que tu appelles faire émerger un pays,tu es tout simplement un imbécile.D'ailleurs un chef de gang comme toi ne peut faire émerger la CI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !