Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

De nouvelles inculpations contre Aké N’Gbo, Alcide Djédjé, Désiré Dallo

le Mercredi 27 Juin 2012 à 01:04 | Lu 1052 fois

L'horizon continue de s'assombrir pour les prisonniers politiques du nord. Trois des détenus pro-Gbagbo de la prison de Boundiali ont en effet été inculpés lundi 25 juin 2012 de « crimes de sang, meurtres, assassinats, incendies volontaires d’immeubles et génocide », par la justice ivoirienne.



De nouvelles inculpations contre Aké N’Gbo, Alcide Djédjé, Désiré Dallo
Il s'agit du dernier Premier ministre de Laurent Gbagbo, l'universitaire Gilbert-Marie Aké N'gbo, de son ministre des Affaires étrangères, Alcide Djédjé Illahiri et de son ministre de l'Economie et des finances, Désiré Dallo. Ces nouvelles inculpations se greffent à celles d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de crimes économiques formulées en août 2011 par les autorités judiciaires ivoiriennes. Ces trois personnalités de l'ancien régime ne sont pas les seules à être poursuivies pour « génocide ». L'ancienne première dame de Côte d'Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, avait été inculpée de génocide en février 2012. Idem pour le président du Front populaire ivoirien (FPI, le principal parti d'opposition), Pascal Affi N'guessan, qui lui, avait été inculpé la veille de son audition qui a eu lieu le 31 mai 2012.

D’autres proches de l'ex-président ivoirien, civils et militaires, pourraient être aussi poursuivis, selon RFI, pour génocide. Cette radio française révèle en outre, qu'un juge d’instruction et des représentants du procureur se rendront à Korhogo, la semaine prochaine, pour entendre l’ex-commandant de la Garde républicaine, le général de brigade Dogbo Blé. Celui-ci est emprisonné avec plusieurs autres militaires restés fidèles à Laurent Gbagbo pendant la crise post-électorale, dans les geôles de la Compagnie territoriale de Korhogo (CTK), un camp militaire tenu par le commandant Martin Fofié Kouakou.

Le général Bruno Dogbo Blé et plusieurs de ses hommes pourraient être inculpés de génocide. Ce terme, faut-il le souligner, avait fait l’objet en 2011 d’intenses débats au sein de la Commission d’enquête internationale sur les violations des droits de l’homme en Côte d’Ivoire. Mais dans un rapport qu'elle a publié, ladite commission avait préféré l’expression « crimes contre l’humanité » à « génocide », pour justement qualifier les actes les plus graves commis lors de la crise post-électorale dans le pays. En tout état de cause, les auditions sur le fond se poursuivent pour les proches de Laurent Gbagbo, qui est lui-même incarcéré à la prison de Scheveningen à la Haye, où il attend l'audience de confirmation ou d'infirmation des charges qui pèsent contre lui.

Pour rappel, les auditions des pro-Gbagbo détenus au nord ont commencé le 31 mai 2012 et doivent se terminer, selon RFI, à la mi-juillet au lieu du mois d’octobre, comme prévu initialement

Mercredi 27 Juin 2012
Vu (s) 1052 fois



1.Posté par Kingze Dignefils le 27/06/2012 05:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment prétendre aime la CI et supporter un imposteur comme Dramane. Depuis l’intrusion de ce hâbleur sur la scène politique de notre très cher pays, les Ivoiriens ont perdue tout espoir et tout sens de vie paisible. La Démocratie ce n’est pas mettre en prison tous ses opposants, ce n’est pas mettre des militaires aux aguets de tout ce qui sent Gbagbo. Au contraire c’est faire preuve de grandeur et de compassion en appelant ses opposants pour réunir le pays et bâtir ensemble une vraie CI pour demain. C’est vraiment écœurant de voir ceux-là même qui doivent servir de modèle aux populations jouer la sale besogne de justice de vainqueurs. Pourquoi n’arrêtez-vous pas Soro Guillaume ? Il était le premier ministre du Gouvernement Gbagbo. Pourquoi ne l’investiguez-vous pas comme les autre si vous voulez parlez de vraie justice ? C’est honteux la justice Ivoirienne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !