Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Dano Djédjé, vice président du Fpi : «On ne reniera jamais Gbagbo»

le Vendredi 14 Février 2014 à 01:37 | Lu 874 fois



Dano Djédjé, vice président du Fpi : «On ne reniera jamais Gbagbo»
L’ex-ministre Sébastien Dano Djédjé était présent, samedi dernier à Yopohué, à la cérémonie de purification de Maurice Lohourignon. Il en a profité pour donner des nouvelles du
président Laurent Gbagbo.

La chose sonne comme une mise au point, au regard des spéculations que font certaines officines mal informées. L’ex-ministre, le professeur Sébastien Dano Djédjé, a souligné, samedi dernier, de la cérémonie de purification de Maurice Lohourignon, à Yopohué, que Laurent Gbagbo ne sera jamais renié par le Fpi. «On ne reniera jamais Laurent Gbagbo», a-t-il lancé fermement. Le vice-président du Fpi a tenu à rassurer les militants sur les « fausses rumeurs » faisant état de ce que le Fpi voudrait tourner la page Laurent Gbagbo. Dano Djédjé a demandé aux populations de prier pour que le président Gbagbo soit libéré. Parce que, soutient-il, dans la procédure de la Cpi contre Laurent Gbagbo, au plan du droit, l’accusation n’a pas de preuves. «Désormais, c’est la politique qui maintient le président Gbagbo en prison», insiste-t-il.

C’est pourquoi il a exhorté à la mobilisation et à la prière.
Avant de rendre compte de la mission du Fpi auprès des exilés politiques dans la sous-région (Ghana, Togo, Bénin), Dano Djédjé a rendu hommage à Maurice Lohourignon qui revient du « sous-sol de la République ». Lui-même ayant séjourné à la Nouvelle Pergola, il a déploré les conditions dans lesquelles Lohourignon et d’autres prisonniers politiques du régime Ouattara ont été déportés dans le nord du pays.

Dans son intervention, l’ancien ministre de la réconciliation s’est aussi souvenu des évènements survenus aux premières heures de la crise postélectorale. Puis, il a évoqué Yopohué, «village martyr ». Il a indiqué, en prenant en témoin Mme Makré Gisèle, alors sous-préfet de Ouragahio, que c’est à Yopohué que tout a commencé. Puis, il a salué les populations pour ce qu’elles ont subi.

Rendant compte de sa mission au Ghana, Togo et au Bénin, l’émissaire du Fpi dit avoir rencontré tout le monde, particulièrement la famille du président Laurent Gbagbo. « La maman de Gbagbo, et sa sœur, Jeannette Koudou, vont très bien ». Il a aussi donné des nouvelles de la première dame, Mme Simone Ehivet Gbagbo ainsi que de Blé Goudé Charles. « Simone Gbagbo va bien », a indiqué l’ancien ministre.
Il a lancé un appel au régime Ouattara afin que les choses redeviennent normales. Pour la paix, il a exhorté le pouvoir à libérer Laurent Gbagbo et tous les prisonniers politiques et à faire en sorte que les exilés rentrent. « Je demande à Ouattara d’être courageux pour prendre les décisions de libérer Laurent Gbagbo et tous les prisonniers et d’organiser un retour sécurisé pour tous les exilés ». En saluant les libérations déjà intervenues, il estime que le pouvoir peut mieux faire.

Il a insisté pour que Gbagbo, acteur incontournable de la crise soit libéré afin qu’il participe à l’œuvre de réconciliation nationale. A en croire l’orateur, la libération de Gbagbo sera salutaire aussi bien pour le pays que pour le régime Ouattara. « Car Gbagbo à la Haye, c’est le pouvoir actuel qui a des problèmes », a-t-il précisé.

Par ailleurs, pour Dano Djédjé, il reste encore à discuter, pour que la Côte d’Ivoire se réconcilie. Pour cela, a-t-il répété, le Fpi propose une approche en deux étapes : la première, pour effacer les effets de la guerre et la seconde, pour débattre des causes. Se félicitant de ce que le Fpi est debout, il a demandé aux militants d’occuper le terrain dans la perspective de probables batailles électorales.


Armand Bohui Envoyé spécial à Bayota

Vendredi 14 Février 2014
Vu (s) 874 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !