L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Daloa : Venue déposer plainte, une dame fait de graves aveux à la police

News en temps réel - Info en temps réel & Utile 7J/7 le Mercredi 26 Avril 2017 à 07:41 | Lu 1708 fois

Une affaire rocambolesque s’est produite à Daloa. Une affaire d'arroseur arrosé. L'image colle bien à dame Koffi Carole. Elle qui, venue déposer plainte à la police, s'est fait arrêter. Mais quelle est cette histoire délirante ?



A en croire nos sources, le jeudi 6 avril 2017, Koffi Carole se présente au poste du commissariat de police du 2ème arrondissement. Puis, elle raconte ce qui lui arrivé. A l'en croire, elle est vendeuse de viande de brousse et réside à Béttié. Mais dans le cadre de son activité commerciale, elle est le plus souvent à Adjamé-Mirador. C'est à partir de là qu'elle ravitaille ses nombreux clients, un peu partout, même jusqu'à l'intérieur du pays. C'est là également qu'une dame qu'elle dit se prénommer Mariam, la contacte, pour lui demander de venir lui livrer de la viande de brousse, à Daloa. Ainsi, au regard de la commande de cette cliente, elle fait un grand colis de sept sacs, contenant tous évidemment, de la viande de brousse.

La voilà qui, en provenance de Béttié, le mercredi 5 avril, débarque nuitamment, à Daloa. Et comme il fait très tard, elle se prend une chambre d'hôtel pour la nuit. C'est donc le matin qu'elle joint Mariam, sa cliente. Cette dernière qui décroche le téléphone, lui répond qu'elle part de ce pas, dans une agence de transfert d'argent, en vue de faire un retrait de sous. Puis, de lui signifier de faire appel à un charretier, pour charger la viande et la retrouver ensuite, devant les locaux de la Poste. Mais sur place, la cliente n'est pas encore présente au lieu du rendez-vous. Toutefois, pour transporter à nouveau la marchandise jusqu'à elle, Mariam lui fait venir un chauffeur de taxi, le nommé Doumbia Matié. Mais, poursuit la jeune dame, le taximan, à la vue de l'énorme quantité des bagages, indique qu'il ne peut pas les embarquer tous, dans son véhicule. Ainsi, à son tour, il fait appel à son collègue du nom de Coulibaly Yacouba. Et tous deux, chargent les sacs de viande de brousse, dans leurs taxis.

Mais selon Koffi Carole, les deux chauffeurs de taxis, par des stratagèmes, réussissent à la rouler dans la farine, en disparaissant dans la nature avec les bagages destinés à sa cliente Mariam. Elle est donc présente dans les locaux de la police, pour déposer plainte, contre les deux chauffeurs de taxi, pour abus de confiance. Et grâce à tous les renseignements qu'elle fournit sur ces deux-là, la police ne tarde pas à mettre la main sur les mis en cause. Interrogés dans les locaux du commissariat de police du 2ème arrondissement, les deux chauffeurs de taxi s'étonnent des accusations portées contre eux. Ils jurent la main sur le cœur, n'avoir même pas eu contact avec Koffi Carole, pour prétendre passer avec elle, un marché présumé de transport de viande boucanée.

Et là, coup de théâtre. En effet, à la suite d'une rude confrontation, avec ceux qu'elle met en cause, Koffi Carole baisse pavillon et avoue avoir menti. Elle explique qu'à la vérité, le vol de sa viande de brousse s'est plutôt déroulé à Bouaké, où elle a même déposé un plainte régulière à la police. Mais pourquoi avoir raconté des mensonges ? Elle explique qu'en fait, elle voulait récupérer d'une façon ou d'une autre, ce qu'elle avait perdu à Bouaké. Et de plus, elle voulait se venger du taximan Coulibaly Yacouba, qui l'aurait violée. Un taximan, ajoute-t-elle, qu'elle a déjà conduit pour cette histoire de viol, au commissariat de police du 1er arrondissement, toujours à Daloa. Et c'était en 2016. C'est donc pour tous ces éléments sus-indiqués qu'elle a monté tout ce scénario.

Mais voilà que la vérité triomphe du mensonge. Écœuré par cette commerçante, à l'esprit inspiré par des mensonges à haut débit, Daplé Germain, chef de service du commissariat de police du 2ème arrondissement, arrête sur place, Koffi Carole. Puis le lendemain vendredi 7 avril, il la met à la disposition du parquet, à la session du Tribunal de première instance de Daloa. Cette véreuse femme qui, de peu, roulait tout son commissariat,dans la farine. En tout cas, Carole, c'est du haut standing dans le mensonge.



Julien LENOIR (Correspondant régional)
source : cliquez ici

Info en temps réel & Utile 7J/7
Mercredi 26 Avril 2017
Vu (s) 1708 fois


C.I - Politique | C.I - Société | C.I - Economie | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements







Sport... !

Bien Vivre en Bonne Santé


Les Articles les plus lus

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Le stealthing, pratique sexuelle risquée qui se multiplie

0 Commentaire - 30/04/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Si vous avez du wifi à la maison ou au travail, lisez ceci !

0 Commentaire - 13/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !