Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Dabou : « Affaire poissons intoxiqués » Les vendeuses de poissons crient famine

le Lundi 29 Juillet 2013 à 07:33 | Lu 275 fois

« Nous payons un très lourd tribut de cette mesure d’interdiction de vente de poissons en provenance de la lagune. Nos enfants souffrent parce que nous n’avons plus rien à manger. Il faut que le Gouvernement nous aide à supporter cette mesure».



Dabou : « Affaire poissons intoxiqués » Les vendeuses de poissons crient famine
Ces propos sont de Mme Niamkey Alloua Viviane, présidente de l’Association des vendeuses de poissons de Dabou (Avpd) que nous avons rencontrée, le vendredi 25 juillet 2013, à Layo, village lagunaire à 4 km de Dabou, suite à la décision du Gouvernement ivoirien, la veille, de maintenir la mesure d’interdiction de commercialiser et de consommer du poisson en provenance des lagunes de Dabou et de Jacqueville. « Cette mesure est très suicidaire. Elle ne nous arrange pas. Mais nous n’y pouvons rien », a-t-elle fait remarquer, avant de solliciter des mesures d’accompagnement de la part du Gouvernement.

Signalons qu’au mois de mai 2013, un phénomène survenu sur cette lagune a décimé au moins 20 mille poissons et autres fruits de mer. Les populations qui en ont mangé ont été hospitalisées pour intoxication alimentaire. Sur rapport du préfet de région M. Kouakou Assoman, le gouvernement ivoirien a pris, le 3 juin 2013, une mesure interdisant toute activité en provenance de la lagune jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, Mme Ebouho Akissi, directrice régionale des ressources animale et halieutiques que nous avons rencontrée a fait une révélation importante. « Ce sont les herbicides et autres pesticides que certains pêcheurs utilisent pour tuer les poissons qui intoxiquent les consommateurs », nous a confié la directrice régionale des ressources halieutiques qui a également approuvé le maintien de la mesure.

Norbert Nkaka (A Dabou)
Soir Info

Lundi 29 Juillet 2013
Vu (s) 275 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !