Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Crise post-électorale: Sur les traces de l’horreur de Duekoué

le Vendredi 12 Octobre 2012 à 04:16 | Lu 1148 fois

Découverte macabre hier jeudi 11 octobre à Duekoué, précisément au quartier guéré. Six (6) corps, dans un état de décomposition avancé, ont été sortis hier d’un puits de ce quartier, en présence de l’adjoint du procureur de la République près le tribunal de Man, du commissaire de police de Duekoué, M. Dosso Olivier, de l’ONUCI, des FRCI et de certains membres de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).



Crise post-électorale: Sur les traces de l’horreur de Duekoué
Ces corps n’ont pu être identifiés à cause de leur état. Il s’agirait, selon plusieurs sources sur place à Duekoué, de victimes du massacre du camp de réfugiés de Nahibly en juillet dernier, et qui a fait officiellement plus d’une dizaine de morts. Des enquêtes ont été ouvertes et sont en cours pour déterminer les responsables et les circonstances de la mort de ces six individus, et si possible, leur identité.

Selon des témoins oculaires, c’est suite à des soupçons sur des sites où seraient enterrées des personnes tuées, que des visites de terrain et des fouilles ont été initiées depuis le mercredi 10 octobre dernier. Ces visites se sont poursuivies hier aux environs de 9 h et ont débouché sur la découverte de ces six corps dans un puits.

Faut-il le rappeler, le vendredi 20 juillet dernier, suite à une attaque armée au quartier Kôkôma qui a fait deux morts, les populations de ce quartier, accompagnées des chasseurs traditionnels communément appelés Dozos, ont entrepris de se venger. Cap est alors mis sur le camp de réfugiés de Nahibly, d’où seraient partis les agresseurs. Ce camp est pillé, et ses pensionnaires massacrés. Bilan, une dizaine de morts et de nombreux blessés. Cette vengeance meurtrière continue de faire parler d’elle. A en croire une source militaire, la découverte d’hier n’est qu’une étape. « Nous allons poursuivre les recherches et les enquêtes pour situer les responsabilités », a dit notre source. D’autres découvertes pourraient être faites.



Hamadou ZIAO
L'Inter

Vendredi 12 Octobre 2012
Vu (s) 1148 fois



1.Posté par Halin Bebel le 12/10/2012 10:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand "L'inter" affirme des choses pareilles,ça fait honte.Quand direz-vous que lors de cette attaque du camp de réfugiés de Nahibly,il y a eu une centaine de morts au lieu de dix? Et tt l'monde sait qui sont les auteurs.Alors,arrêtez de distraire les gens avec vos histoires d'enquêtes car elle n'aboutiront JAMAIS.

2.Posté par Abeille le 12/10/2012 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec des écris de genre je me vois mal acheter ce torchon de journal. il écrivent du n'importe quoi. Alors que leur parents meurent chaque jour dans ce pays. Qu'il sache que le jour n'est plus loin. En ce moment là il n'auront plus de langue ni de mains pour écrire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !