Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Crise à la CEI : Nouvelle réunion de la CEI aujourd’hui sur fond de crise

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 16 Septembre 2014 à 15:09 | Lu 639 fois



Après la réunion de travail du bureau central de la CEI, le 10 septembre dernier, c’est au tour de la CEI au grand complet de se réunir pour la première fois après le vote des membres du bureau de la commission centrale le vendredi 5 septembre et qui avait été boycotté par l’Alliance des forces démocratiques (AFD), le FPI y compris, l’église catholique, les ONG non confessionnels et le MFA. Au total cinq sur les 17 de la nouvelle CEI avaient décidé de suspendre leur participation à cette institution dénonçant une CEI « non consensuelle » comme l’avait promis le pouvoir en place.

Et alors que les négociations pour ramener tout le monde sur la table de la CEI se passent en coulisse, il n’est pas encore certain que ces 5 membres dissidents reviennent au siège de l’institution ce mardi 16 septembre où devrait se tenir une réunion de tous les membres de la nouvelle CEI.

« Tant que le MFA n'aura pas l'assurance que toutes les parties prenantes sont engagées à ce qu'il y ait un bureau consensuel, à savoir 2 représentants du camp présidentiel, 2 représentants de la société civile et 2 représentants de l'opposition politique, nous pensons que si le bureau reste en l'état , il est déséquilibré pour organiser des élections crédibles et démocratiques en 2015 (…) Croyez moi, nous n’allons pas siéger dans une CEI monocolore » a martelé, M. Fofana Yaya, porte parole du MFA (mouvement des forces d’avenir), parti politique dirigé par le président Anaki Kobena, membre du RHDP. Et de poursuivre : « On a demandé que les parties prenantes se concertent en vue de trouver une solution consensuelle, Gouvernement, AFD , société civile , église et Mfa.

On ne peut pas se passer de son opposition significative et espérer avoir des élections crédibles et démocratiques. D’ailleurs, la représentante de l'Onu a déjà rencontré le Ministre de l'Intérieur. Elle a décidé de rencontrer tous ceux qui ont claqué la porte, nous attendons qu'elle fasse une proposition de sortie de crise ».

Enfin s’agissant du retrait définitif du FPI de la CEI (décision prise lors de la dernière réunion du comité central de ce parti), le MFA, est clair : « Nous n'avons pas la même démarche avec le FPI, chaque entité sait pour quelle raison elle a claqué la porte, les raisons se ressemblent mais n'ont pas la même motivation, donc chacun traite ses préoccupations en tenant compte de sa ligne politique ».

Philippe Kouhon (AFRICA TV)

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 16 Septembre 2014
Vu (s) 639 fois



1.Posté par Hermann nda le 16/09/2014 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN DICTATEUR NOUS EST IMPOSÉ

Sonné par le retrait du FPI de la commission dite électorale taillée à sa mesure, , dramane OUATTARA , sans sourciller, affirme à Daoukro que lui dramane, n'a accordé qu'une "liberté provisoire" aux cadres du FPI.

En le disant, dramane se substitue ainsi donc à la Justice ivoirienne.

Il n'ya que dans les régimes dictatoriaux qu'une telle confusion peut s'opérer entre pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire.

Bravo mossi dramane! La dictature n'a plus de secret pour toi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !