Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Crimes de sang et crimes économiques en Côte d’Ivoire: De qui se moque Ouattara ?

le Jeudi 15 Septembre 2011 à 09:48 | Lu 896 fois



Crimes de sang et crimes économiques en Côte d’Ivoire: De qui se moque Ouattara ?
Alassane Dramane Ouattara continue de se faire entendre et persiste dans la culpabilisation du président Laurent Gbagbo dans les crimes qui ont été commis en Côte d’Ivoire. Interrogé récemment sur Tf1, une chaîne française, il a déclaré comme à son habitude que Gbagbo doit répondre devant la justice ivoirienne pour des crimes économiques et devant la Cour pénale internationale (Cpi) pour des crimes contre l’humanité. « Laurent sera jugé pour les crimes économiques », a-t-il annoncé.

Avant de souligner que c’est à sa demande que la Cpi jugera Laurent Gbagbo. Pour se donner une image « polie », il déclare en toute démagogie qu’avec lui, l’impunité est finie en Côte d’Ivoire. De quel pays parle Ouattara ? Assurément pas de la Côte d’Ivoire où les forces pro-Ouattara des Frci continuent, depuis mars dernier, de perpétrer, en toute impunité, des exactions sur les populations civiles. Ouattara est-il crédible pour parler de lutte contre l’impunité ? Lui qui n’a pas ouvert d’enquête sur les événements de septembre 2002 alors que, pendant la campagne électorale, il avait promis, qu’une fois au pouvoir, une enquête serait ouverte sur la rébellion armée pour que les Ivoiriens sachent la vérité. Le pouvait-il en réalité ? Puisque c’est lui, le patron de la rébellion armée.

Mal placé pour parler de crimes et d’impunité

Ceux qui ont pris les armes pour attaquer et tuer les Ivoiriens, ont avoué qu’ils l’ont fait pour porter Ouattara au pouvoir. Précisant qu’il en était le bailleur de fonds. La preuve, Koné Zakaria, alors com’zone, a soutenu que c’est Ouattara qui les entretenait dans leur base-arrière du Burkina Faso. Ouattara n’a jamais démenti cette grave accusation. Si la rébellion armée est l’élément déclencheur des crimes de sang et des crimes économiques, il est tout à fait normal que le véritable cerveau de la rébellion réponde desdits crimes. A ce niveau de responsabilité, Ouattara doit être, lui aussi poursuivi, afin de convaincre l’opinion qu’il est contre l’impunité. Peut-on véritablement juger Gbagbo, la victime de cette rébellion armée et épargner le coupable?

A cet effet, Les casses et pillages des agences de Bceao à Bouaké, Man et Korhogo doivent être mis au compte de Ouattara. Aussi, doit-il répondre de toutes les tueries massives des combattants qui ont animé la rébellion armée et qui l’ont porté au pouvoir par la force des armes. S’il ne peut pas le faire parce qu’il est fonction, au moins, il peut engager des poursuites contre ses combattants. On attend donc que Ouattara engage des poursuites contre Issiaka Ouattara dit Wattao, Morou Ouattara, Koné Zakaria, Chérif Ousmane, Djagao, Vétcho… Ce n’est un secret pour personne. Alassane Dramane Ouattara a été installé au palais présidentiel en enjambant les corps des Ivoiriens.

A Duékoué, Bloléquin, Toulépleu, ses combattants ont fait un carnage et commis des crimes contre l’humanité. Des populations ont été exterminées sans une autre forme de procès pour leur appartenance ethnique et leur choix électoral porté sur Gbagbo. Les organisations de défense de droits de l’homme ont des éléments de preuve des crimes commis par les Frci. A Tabou, des femmes et vieillards ont été assassinés par les forces pro-Ouattara.

A Méagui, Soubré, Sassandra, Gagnoa, Lakota, Hiré, N’Douci, Anyama, Yopougon, Abobo, les crimes de sang des Frci n’ont pas encore connu un début de poursuites judiciaires. Les parents des victimes sont là. Des témoins sont vivants. Malheureusement, Ouattara feint d’ignorer ces crimes et couvre leurs auteurs parce qu’ils lui sont proches. Il crie chaque jour que l’impunité prendra fin sous son règne, mais ceux qui ont massivement tué dans son camp sont célébrés et promus. Il grand temps que Ouattara arrête de se moquer des Ivoiriens et de la communauté internationale.

Benjamin Koré benjaminkore@yahoo.fr

Source : Notre voie : Dernière Mise à jour : 15/09/2011 (Auteur : Benjamain kore)

Jeudi 15 Septembre 2011
Vu (s) 896 fois



1.Posté par Zousseli le 15/09/2011 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La mémoire de de Dramane Ouattara lui fait oublier que la roue de la vie tourne et qu'un jour ou l'autre,il rendra compte à la nation de tous ses crimes.Sarkozy ne restera pas eternellement à la tete de la France et alors on verra.Le printemps de la révolution ouest-africaine n'est pas loin.

2.Posté par Halin Bebel le 15/09/2011 12:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laissez mossi dramane.La folie,lorqu'elle vient,ne prévient pas. Celui qui défèque dans du gravier,oublie toujours.Mais celui qui ramasse ces déchets,n'oublie jamais.Il comprendra le au moment opportun.

3.Posté par qquartar le 15/09/2011 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Dramane Ouattara sait très bien qu'il exerce en COTE D'IVOIRE , un pouvoir d'ETAT illégal . C'est pourquoi qu'il essaie de se légitimer , en servant les contrevérités aux nations du monde , toutes les fois que ces chaines de télévision qui soutiennent sans précaution aucune , les crimes internationaux de leur chef d'ETAT, on ne sait pour quelle morale . Que Alassane prenne GBAGBO pour aller le faire juger sur la planete rouge ou qu'il le tue ; qu'il sache qu'il y a déjà des milliers de gbagbo en C I et en Afrique . Car l'esprit de la lutte pour la souveraineté de l'Afrique demeure à jamais .

4.Posté par bogosse le 15/09/2011 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laissons ce mouton de parnuge de ouattara a la solde de ce drogue de sarkozy raconter sa vie, un jour, il fera jour

5.Posté par pratrick lumumba le 15/09/2011 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE PRESIDENT GBAGBO NOUS A OUVERT LES YEUX ET NOUS A ENSEIGNE AUJOURD HUI AVEC LE DEVELOPPEMENT DE LA TECHNOLOGIE LE MONDE EST UN VILLAGE PLANETAIRE TOUS CE QUI C EST PASSE EN COTE D IVOIRE LE MONDE ENTIER A ETE AU COURANT AVEC L INTERVENTION DE LA FORCE LICORNE BOMBARDANT LA RESIDENCE DE GBAGBO IMAGE ET PHOTO A L APPUI. ALASSANE EST ILLEGITIME VOILA POURQUOI IL PEUT SEULEMENT ALLER DANS LES PAYS OU LES PRESIDENT SONT DE LA FRANCEAFRIQUE. C EST A DIRE MALI BURKINA SENEGAL GABON NIGERIA LIBERIA FRANCE. POUR SE FAIRE ENTENDRE ET DIRE DU N IMPORTE QUOI SANS REFLECHIR PARCE QUE TOUS CE QU IL DIT EST DICTE PAR SARKOZY.

6.Posté par KOUAKOU K. le 15/09/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le cynisme de Dramane me laisse pantois. Mais, je suis de ceux qui croient que les ivoiriens ne méritent pas ce qu'ils vivent en ce moment. Et ce n'est qu'une question de temps. Car le temps est un autre nom de Dieu !

7.Posté par pinhou le 15/09/2011 23:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
s'il est vrai que c'est Dieu qui donne le pouvoir alors de quoi parlent les uns et les autres?C'est Dieu qui a permis tout ce qui est arrivé à ce pays,parce que rien ne se fait sans son accord.Alors arrêtez le rêve parce qu'Alassane est là jusqu'à ce que Dieu l'enlève de même que la rébellion n'a pas pu enlever gbagbo en 2002 parce que Dieu n'a pas voulu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !