Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cour pénale internationale ( Cpi) , Pour une liberté conditionnelle: Gbagbo choisit de vivre en exil

le Jeudi 11 Juillet 2013 à 16:14 | Lu 3188 fois

« Liberté conditionnelle et exil » pour Laurent Gbagbo. Voilà la nouvelle ligne de défense de Me Altit Emmanuel, le conseil principal de l’ancien chef de l’Etat ivoirien, développée dans la requête du 3 juillet 2013, déposée auprès de la chambre préliminaire 1.



Cour pénale internationale ( Cpi) , Pour une liberté conditionnelle: Gbagbo choisit de vivre en exil
Entre s’ennuyer à périr dans sa cellule de la prison de Schewinnigen à la Haye (Pays-Bas) et être placé en « résidence protégée », en exil, dans un pays d’accueil, loin de l’arène politique ivoirienne, le choix de Laurent Gbagbo a été fait, à la vitesse de la lumière. L’ancien chef de l’Etat, s’il venait à bénéficier d’une liberté provisoire ou conditionnelle, de la Chambre préliminaire 1, que préside Mme Silvia Fernandez de Gurmendi, qui avait déjà opposé, une réponse absolument négative, à la requête, devrait prendre, directement la route d’un pays d’accueil. Il a fait le choix, à la demande de son avocat, de vivre en exil.

Exit donc l’idée d’un retour du « Woody de Mama » en Côte d’Ivoire… Dans une nouvelle demande de mise en liberté provisoire et ou conditionnelle qu’il a adressée, le 3 juillet 2013, à la Chambre préliminaire 1, le conseil principal de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit, relève d’abord, qu’à partir du moment où « il n’y a pas de raison plausible de soupçonner Gbagbo, puisque « la chambre a estimé qu’il n’existait pas d’élément probant au soutien de l’argumentation du Procureur, qu’il n’existe pas de motif raisonnable », la chambre devrait en tirer les conséquences pour mettre fin aux poursuites contre son client, sinon, à lui accorder une liberté provisoire. Me Altit réclame un réexamen des conditions de l’article 58 (1) « en se fondant sur les éléments dont elle dispose au jour où la question du maintien en détention ou de la mise en liberté de l’intéressé se pose ».

A défaut d’une liberté provisoire, le conseil de Laurent Gbagbo demande à la chambre préliminaire « d’étudier d’autres mesures préventives ». Au nombre de ces mesures préventives, la liberté « conditionnelle ». « Il convient donc, dès aujourd’hui, plus que jamais, que la chambre préliminaire 1 examine la possibilité d’une liberté conditionnelle, dans l’hypothèse où les conditions de l’article 58 (1) (b) sont remplies.

En effet, la chambre, en vertu de la règle 119, dispose d’un pouvoir discrétionnaire pour décider de passer outre-sous certaines conditions-aux risques énumérés à l’article 58 (1) », écrit Me Emmanuel Altit. Pour tranquilliser, la chambre 1 sur le fait que Gbagbo dispose toujours de réseaux qu’il pourrait actionner une fois en liberté, mais aussi sur l’éventualité de sa fuite, Me Emmanuel Altit révèle que le pays disposé à lui accorder l’exil, a apporté de solides garanties.

« La défense soutient que le maintien en détention du président Gbagbo n’apparait pas nécessaire. Parce que le président Gbagbo présente des garanties de représentation, les autorités du pays d’accueil se portant garantes dans le cadre des dispositions combinées des articles 58 (1) (b) et 60 (2). Les garanties et engagements réitérés du gouvernement et des autorités chargées de la question sont claires et sans ambigüités », poursuit Me Altit dans sa requête. « Les garanties proposées ont été exposées et réitérées dans cinq documents écrits. Elles sont détaillées notamment dans la requête de la défense du 7 décembre 2012…

Au regard des changements de circonstances exposées dans la présence requête, il appartient à la chambre de vérifier l’existence et la portée des garanties offertes par l’Etat d’accueil qu’elle doit mettre en balance avec les risques éventuels qu’elle aura déterminés. Si, et seulement si, la chambre préliminaire considérait que l’offre, pourtant très claire et détaillée du gouvernement du pays d’accueil, devait être précisée, il conviendrait alors qu’elle s’enquerre auprès de ce pays, en application de la jurisprudence de la chambre d’Appel dans l’affaire Bemba, d’informations supplémentaires afin de se prononcer de manière éclairée. Il est primordial de régler les questions qui seraient encore pendantes concernant les garanties offertes par l’Etat d’accueil afin que la chambre toute entière puisse se prononcer sur la faisabilité d’une liberté conditionnelle » ajoute-t-il. On le voit. Laurent Gbagbo, s’il venait à bénéficier d’une liberté conditionnelle, a choisi, de vivre en exil dans un pays dont son avocat principal n’évoque pas le nom.



Armand B. DEPEYLA
Soir Info

Jeudi 11 Juillet 2013
Vu (s) 3188 fois



1.Posté par Moussa diakite le 11/07/2013 17:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c\'est deja bon a prendre let\'s go step by step

2.Posté par bervy2005@yahoo.fr le 11/07/2013 18:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent site dans la mesure où nous avons les informations quotidiennements

3.Posté par kone cote divoire* le 11/07/2013 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE CE SOIT EN COTE D'IVOIRE OU DANS UN PAYS D'EXILE LE PRESIDENT GBAGBO REVIENDRA AU POUVOIR....A BON ENTENDEUR SALUT...PAROLE!

4.Posté par OUATTARA ABOU le 11/07/2013 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE PAYS QUI LE RECEVRA DIENDRA IL LIEU DE PELERINAGE POUR LES PRESIDENTS AFRICAINS ET TOUS LES AFRICAINS DIGNES DE CE NOM/

5.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 11/07/2013 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ON PEUT CHOISIER DE VIVRE EN EXIL ET APRES LE RESTE VIENT COMME UN OURAGAN

6.Posté par Sily Camara le 11/07/2013 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce qu'on a tous bien lu le document de Maître. Arrêtons l'intoxication, messieurs de Soir Info. Vous attendez sans doute encore un démenti formel, les prochains jours.

7.Posté par paul le 12/07/2013 01:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Apres le nettoyage du pays des frci et dozos,LG pourra entrer en paix.

8.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 12/07/2013 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez, saisir le sens, la portée d'un acte juridique, assaisonné de citations de textes de loi ne relève pas de la seule démarche intellectuelle. Cela relève d'une spécialité.

M. DEPEYLA, militant de l'UDPCI, auteur de ce papier ne sait même pas à quoi renvoie les dispositions de l'article 58 du Traité de Rome sur la CPI auquel fait allusion Me Alttit. Mais bon. On comprend.

Seulement, et à supposer que cela soit vrai, que chacun devrait s'interroger : " Est-il avantageux pour la Côte d'Ivoire qu'il soit fait défense, sans aucun motif éminemment sérieux, à l'un de ses dignes fils, d'y mettre pieds, surtout par la volonté d'un fils d'immigré ?

Tout est permis, mais tout n'est pas utile. Tout m'est permis, mais je ne me laisserai pas asservir par quoi que ce soit....

L'avenir situera sur le reste....

9.Posté par kouassi brou sylvain le 12/07/2013 10:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande à tous ceux qui croient en la renaissance de la côte d''Ivoire de garder patience.Car l''artiste met du temps pour realiser un" chef d''oeuvre". Ainsi, Dieu prendra le temps qu''il faudra pour parfaire son oeuvre en terre d''Eburnie.

10.Posté par zoumana alassane le 12/07/2013 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais rendre hommage à tous les amis de cette page pour la joie que me procurent leurs points de vue. Ayons fois . ne doutons pas t nous verrons l'accomplissement de nos prières. Dieu est au contrôle.

11.Posté par Marie Claire le 12/07/2013 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu est fidèle. Du moment qu'il ne croupit pas entre quatre murs, c'est bon à prendre. Tous les IVOIRIENS iront en pèlerinage dans ce pays-là.

12.Posté par WALACE le 12/07/2013 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des mensonges , rien que des mensonges
continuez vous mentir en article dans vos differents journaux , cela fait combien d'année vous mentez à vos partisans de cette histoire d'exil
d'autres nous disaient que GBAGBO était dans l'avion pour ANGOLA ou OUGANDA des menteurs que vous êtes
prenez vos rêves pour de la réalité ,
la carrière politque de SATAN GBAGBO EST FINIE LES GARS
vous serez surpris pour sa condamnation ferme dans les mois à venir ,

13.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 12/07/2013 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mister ABOU, " la carrière politique de SATAN GBAGBO EST FINIE LES GARS..". Et après ? "La carrière politique" de la Côte d'Ivoire est-elle aussi finie avec celle de ton SATAN tout trouvé GBAGBO ?

Si tu étais un homme réfléchi, c'est à ce niveau que tu devrais t'interroger : A supposer que la "carrière politique de SATANT GBAGBO finisse à la Haye " comme tu t'en réjouis, es-tu sûr que la vie de la C.I prend ainsi fin ? Que ladite C.I y gagne à jamais ?

Mais de telles réflexions ne sont menées que par des gens dotées de capacités à discerner;

Mister ABOU, es-tu vraiment sûr que si GBAGBO reste à la Haye, nous gens du Nord allons continuer de prospérer dans tous les campements, dans tous les villages, dans toutes les villes du Sud comme auparavant ?

As-tu pensé à l'impossibilité de réparer les dégâts de ce que tu sembles célébrer ?
Visiblement, non. Car, tu n'en as pas les aptitudes.

C'est comme un bébé qui rit au dos de sa mère, alors que celle-ci est en pleurs devant le corps de sa propre mère.

Tu es inconscient. Si on pouvait faire quelque chose pour toi, je l'aurais personnellement fait.

Car, l'angle que tu apportes avec légèreté suffit pour qu'on célèbre tes obsèques. Tu ne fais partie des vivants ....

Car, les vivants sont toujours inquiets du lendemain dont ils ne détiennent pas les clés....

Quelqu'un comme toi qui n'est pas soucieux de son " DEMAIN" n'est plus parmi les vivants...

On doit l'ignorer. Et je salue tous ceux qui passent sur cette page et qui t'ignorent. Tous ont compris que c'en est fini pour toi, plus que pour le SATAN à la HAYE..

14.Posté par WALACE le 13/07/2013 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TCHEDJOUGOU
Pourquoi me soucier de mon demain comme si la côte d'ivoire était une propriété privée de l'ethnie Bété obligeant tous ceux qui ne sont pas bété doivent se soumettre à leur dictat
est ce que c'est GBAGBO qui a donné l’indépendance à la côte d'ivoire ou alors c'est lui qui détient la clé d'entrée de mon pays, pourquoi m’inquiète , alors que je suis chez moi dans mon pays , tu te fais passer pour homme du nord , mon cher , aucun ivoirien du nord ne ce soucis de DEMAIN d'après GBAGBO , mon frère cela existe que dans tes pensées , une manière pour toi de te faire le moral , sinon , nous ressortissants du nORD sommes peinard dans nos têtes

15.Posté par Hermann N'da le 13/07/2013 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le frère Col Major et intrépide combattant TCHEDJOUGOU OUATTARA, l'enfant de FRONAN, tu as parlé. Je te salue.

L'image de l'enfant qui rit au dos de sa mère qui, elle-même, pleure devant la dépouille mortelle de sa propre mère, devrait achever de convaincre les êtres dotés de toutes leurs facultés du danger qui guette en permanence la CI sous ce régime des apatrides.

Les sensés ont compris le fond de ta pensée. Mais ceux que la mère -patrie appelle désespérément au secours dans l'ancien SOUDAN et qui continuent de faire la sourde oreille à Bouake, ceux que le pays natal, rejeté et vomi pour sa pauvreté appelle au BURKINA FASO pour le soustraire de la dictature d'un sanguinaire sans égal, ceux que la GUINEE de Sekou Toure appelle pour sa reconstruction et qui préfèrent se faire passer pour des ivoiriens dans ABOBO etc... ne sauront JAMAIS de quoi tu parles.
Dieu te protège cher frère. Salut à tous les patriotes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !