Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cour Pénale Internationale: Gbagbo libéré le 30 octobre ?

le Samedi 20 Octobre 2012 à 00:57 | Lu 1707 fois

Le cas Laurent Gbagbo sera à nouveau sur la table des juges de la Cour pénale internationale (CPI). Dans une ordonnance prise hier vendredi 19 octobre par la Chambre Préliminaire I, la Juge Unique Silvia Fernandez de Gurmendi en charge du dossier ivoirien, a fixé une audience publique pour le mardi 30 octobre 2012, à partir de 14H30.



Cour Pénale Internationale: Gbagbo libéré le 30 octobre ?
Il s'agira pour la Cour de statuer sur le maintien en détention ou non de l'ex-président ivoirien. Au regard de la décision de la Chambre, l'audience mettra en confrontation la Procureure Fatou Bensouda, le Bureau du conseil public pour les victimes (BCPV), et la Défense. Laurent Gbagbo n'est pas tenu d'être présent à cette audience. Il sera représenté par son Conseil juridique, notamment les avocats Me Emmanuel Altit et Agathe Bahi Baroan, qui disposeront de 30 minutes pour plaider la relaxe à titre temporaire de l'ancien chef de l’État ivoirien.

L’accusation aura également une demie-heure, et le BCPV 20 minutes, pour faire leurs observations avant que la présidente de la Chambre ne clôture l'audience. Laurent Gbagbo a-t-il des chances d'être libéré à l'issue du « procès » du 30 octobre prochain ? Cette éventualité n'est pas à écarter, si l'on s'en tient aux explications fournies par Fadi El Abdallah, Porte-parole de la CPI et Chef du département des Affaires publiques, de l'Information et de la Documentation.

« Cette audience va examiner s'il y a eu un changement des circonstances qui justifie une mise en liberté provisoire ou conditionnelle de M. Gbagbo, ou bien si sa détention au quartier pénitentiaire est nécessaire et doit continuer. L'audience ne portera que sur cette question, et non sur le fond de l'affaire à son encontre », a précisé ce fonctionnaire international que nous avons contacté hier par e-mail. M. Fadi a aussi indiqué que cette ordonnance est rendue en vertu d'une règle appliquée par la CPI, et qui impose aux juges de réexaminer la question de la détention de chaque détenu au moins une fois tous les 120 jours.

Faut-il le souligner, ce nouveau « procès » est annoncé pendant que la CPI n'a pas encore rendu son verdict suite à l'audience à huis clos relative à la santé de Gbagbo, qui s'est déroulée les 24 et 25 septembre derniers. De plus, la Cour a déjà rejeté le 13 juillet dernier, une première demande de mise en liberté formulée par la Défense. Cette fois sera-t-elle la bonne ? Un juriste qui suit de très près le dossier Gbagbo, veut y croire. « Si la Cour examine à nouveau cette question alors qu'elle n'a pas encore vidé son délibéré à l'issue de l'audience à huis clos de la fin septembre portant sur la santé du chef de l’État (ex), c'est qu'il y a des raisons d'espérer une décision favorable au soir du 30 octobre », a commenté ce spécialiste des questions judiciaires.



ANASSE ANASSE
L'Inter

Samedi 20 Octobre 2012
Vu (s) 1707 fois



1.Posté par traore le 20/10/2012 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL EST ET DEMEURE CHEF DE L'ETAT IVOIRIEN .L'EXPRIENCE FAITE DANS LES AUTRE PAYS NE PASSERA PAS EN COTE D'IVOIRE.L'IMPOSTURE D’OÙ QU'ELLE VIENNE PRENDRA FIN UN JOUR .DITES A VOS MAITRE QUE LEURS SYSTÈME MAFIEUX EST NU DONC C"EST LA FIN CAR ILS NE SAVENT NI LE JOUR NI L'HEURE MAIS LE MAITRE ARRIVE SOYEZ EN CERTAIN .

2.Posté par Steven Dekouassy le 20/10/2012 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'il en soit ainsi afin la démocratie puisse continuer à vivre en côte d'ivoire !!!

3.Posté par Anna le 23/10/2013 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'espère qu'il s'en sortira. il est important qu'il participe à la réconciliation prônée par le pouvoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !