Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d`Ivoire : le médecin de Gbagbo libéré après plusieurs jours d`attente

le Vendredi 6 Janvier 2012 à 12:28 | Lu 502 fois



Le médecin personnel de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, détenu dans le nord du pays, a été libéré jeudi, près d`une semaine après avoir obtenu sa mise en liberté provisoire, a annoncé l`un de ses avocats, accusant un chef militaire pour ce retard.
"Le docteur Christophe Blé a été libéré. Au tribunal de Korhogo (nord) le juge lui a signifié son ordonnance (de mise en liberté provisoire) et la levée du mandat de dépôt", a déclaré à l`AFP Me Toussaint Zahui Dako.

"Ca coinçait par le fait d`un individu qui fait exactement ce qu`il veut au mépris de la loi et des autorités judiciaires: le commandant Fofié", chef de la Compagnie territoriale de Korhogo, a accusé l`avocat.
Une source judiciaire avait indiqué à l`AFP la semaine dernière que toutes les procédures avaient été effectuées pour que la libération soit effective.

Aucune réaction n`avait pu être obtenue par l`AFP auprès du commandant Martin Kouakou Fofié, qui fut le chef rebelle de Korhogo après la prise du nord du pays en 2002 par une rébellion anti-Gbagbo et qui est désormais un pilier de la nouvelle armée.
La justice ivoirienne avait accordé le 30 décembre la liberté provisoire au docteur Blé ainsi qu`au journaliste Hermann Aboa et à Franck Anderson Kouassi, ancien président du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA).

Le médecin avait été placé en détention avec l`ex-chef de l`Etat à Korhogo après l`arrestation de ce dernier le 11 avril, au terme d`une crise postélectorale de quatre mois qui a fait quelque 3.000 morts.
Laurent Gbagbo a été transféré le 30 novembre à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, qui le soupçonne de crimes contre l`humanité.
Les avocats du camp Gbagbo réclament la libération de 17 autres personnalités, dont l`ex-Première dame Simone Gbagbo, inculpées d`atteinte à la sûreté de l`Etat ou d`infractions économiques.


Vendredi 6 Janvier 2012
Vu (s) 502 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !