Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d`Ivoire : le camp Gbagbo ignore la pression internationale

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Mardi 21 Décembre 2010 à 14:49 | Lu 434 fois



Sous pression de l'ONU, sanctionné par l'Union
européenne, menacé par les Etats-Unis, le régime de Laurent Gbagbo ignore plus
que jamais la communauté internationale qui reconnaît son rival Alassane
Ouattara comme le président ivoirien.

L'UE a décidé d'imposer des sanctions contre Laurent Gbagbo en personne,
ses deux épouses et 16 autres proches, interdits de séjour sur son territoire,
et les Etats-Unis s'apprêtent à en faire autant.

A ces sanctions, Emile Guiriéoulou, ministre de l'Intérieur du gouvernement
Gbagbo, répond par un haussement d'épaules. "Ca fait sourire", a-t-il dit
lundi. "C'est un chiffon rouge qu'on agite chaque fois aux yeux des dirigeants
africains, pensant nous faire peur".


"Quoique ça nous coûte, nous ne céderons pas", a-t-il martelé, affirmant
que l'avis de la France, ancienne puissance coloniale, de son président
Nicolas Sarkozy et de ses partenaires de l'UE ne compte pas. "C'est l'avis des
Ivoiriens qui compte".

Même attitude à l'égard de l'ONU qui a décidé lundi de prolonger de six
mois le mandat de sa mission en Côte d'Ivoire, l'Onuci, et envisage de la
renforcer, alors que le président sortant avait exigé samedi son retrait
"immédiat".

Les troupes de l'Onuci maintiendront pour l'instant le niveau de leurs
forces à 8.650 personnes parmi lesquelles 7.200 Casques bleus et 1.250
policiers, souligne la résolution adoptée par le Conseil de sécurité.
"Nous demandons le départ de l'Onuci, le reste n'est que diversion", avait
dit le ministre Guiriéoulou, avant que le Conseil de sécurité ne prolonge son
mandat.

La mission "n'a pas à se maintenir contre notre gré sur notre territoire",
et si elle "choisit d'avoir des interlocuteurs autres que les autorités
légales du pays, elle se met dans la rébellion et elle sera traitée comme
telle" a-t-il averti.


Afrik53 - Media Libre pour tous
Mardi 21 Décembre 2010
Vu (s) 434 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !