Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d`Ivoire : Vœux 2012 d’Alassane Ouattara aux ivoiriens

le Dimanche 1 Janvier 2012 à 14:42 | Lu 480 fois



Côte d`Ivoire : Vœux 2012 d’Alassane Ouattara aux ivoiriens
Publié le dimanche 01 Janvier 2011 | IVOIREBUSINESS - Alassane Ouattara a présenté ses vœux 2012 à la nation hier 31 décembre dans un message en direct de la RTI première chaîne.

Il s`est engagé à renforcer la sécurité en 2012, qui a été son gros talon d’Achille en 2011, avec les FRCI force mortelle, multipliant les exactions contre les populations civiles.
Les exactions des FRCI à Vavoua et à Sikensi ayant fait respectivement 6 et 5 morts, sont encore fraîches dans les mémoires.
Alassane Ouattara s’est donc engagé à en réformer l`armée, les FRCI.

Il a annoncé que "chaque Ivoirien peut vaquer tranquillement à ses
occupations, en dépit de quelques dérapages de certains éléments des FRCI (Forces républicaines, nouvelle armée, ndlr). (...) Nous avons pris des mesures énergiques à cet égard, notamment la création dune police militaire, pour y remédier".

Il a poursuivi en disant que "Les policiers et les gendarmes sont redéployés, pour veiller à la sécurité des personnes et des biens. Près de 10.000 hommes (ex-combattants, ndlr) ont été désarmés. Nous mettons tout en œuvre pour assurer leur réinsertion économique et sociale", a-t-il poursuivi.

"Il nous reste beaucoup à faire", a-t-il toutefois reconnu, promettant de "déployer plus de moyens encore, afin de rétablir la sécurité partout dans notre pays"

"Cela passera notamment par le renforcement de la restructuration de l`armée et la réhabilitation des casernes et des camps militaires", a précisé M. Ouattara.

Les exactions d`ex-rebelles pro-Ouattara intégrés dans les FRCI et leurs affrontements meurtriers avec des habitants dans certaines localités ont montré récemment l`urgence d`une réforme de l`armée après la crise post-électorale de décembre 2010-avril 2011.

Née du refus de Alassane Ouattara de reconnaître sa défaite à la suite de l’élection présidentielle de novembre 2010, défaite pourtant reconnue par le Conseil constitutionnel, la crise postélectorale, conclue par deux semaines de guerre entre forces pro-Ouattara et pro-Gbagbo, a fait environ 3.000 morts.

Faisant le bilan de l`action de son gouvernement formé après son accession au pouvoir en avril, M. Ouattara a assuré que le pays était "sur la bonne voie", "au travail" et "en chantier".

Tous les analystes s’accordent pourtant à dire que le redémarrage de l’administration n’est pas encore effectif sur toute l’étendue du territoire national, notamment dans les zones encore sous contrôle des rebelles des Forces nouvelles, devenues FRCI.
Eric Lassale

Dimanche 1 Janvier 2012
Vu (s) 480 fois



1.Posté par Marie d le 01/01/2012 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Burkinabe est totalement malade. Il est venue detruire notre pays qui a nourit ses parents Mossi et lui, aujourd'hui il tue nos vaillants citoyens. Si Houphouet est mort, je ne pense pas qu'un homme peut rester immortel sur cette terre.
Qu'il distribue la nationalite Ivoirienne a tous ces gansgter mais la Cote d'Ivoire reviendra aux Ivoiriens. Regardez l'Afrique du Sud aujourd'hui.
Laissez tous ces arrivistes manger a leur faim, nous reviendrons c'est sur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !