Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d`Ivoire : 26 exécutions sommaires en un mois, des militaires accusés (ONU)

le Vendredi 12 Août 2011 à 08:04 | Lu 785 fois



Côte d`Ivoire : 26 exécutions sommaires en un mois, des militaires accusés (ONU)
Vingt-six exécutions sommaires ont eu lieu en un mois en Côte d`Ivoire, a affirmé jeudi l`ONU, soulignant que les nombreuses exactions commises ont impliqué "principalement" des éléments identifiés comme membres de la nouvelle armée créée par le président Alassane Ouattara.

Du 11 juillet au 10 août, "26 cas d`exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires" et "85 cas d`arrestations arbitraires et de détentions illégales" ont été relevés, a annoncé lors d`un point presse Guillaume Ngefa, en charge des droits de l`Homme au sein de la mission de l`ONU (Onuci).

Les "nombreuses violations des droits de l`Homme" ont impliqué "principalement" des éléments identifiés par des habitants et victimes comme appartenant aux Forces républicaines (FRCI), a-t-il poursuivi.

Les 26 personnes exécutées, parmi lesquelles un enfant de 17 mois, ont été tuées notamment dans des villages proches d`Abidjan, de Duékoué (ouest, théâtre de tueries en mars) et de Daloa (centre-ouest), des régions peuplées de nombreux partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo.

Ces exécutions ont été attribuées "aux éléments des FRCI, aux membres de la confrérie des Dozos (chasseurs traditionnels)" qui les appuient et "aux miliciens gueré" pro-Gbagbo, a précisé M. Ngefa.

"Huit fosses communes ont été découvertes aux alentours de trois établissements scolaires" à Abidjan dans le quartier de Yopougon (ouest, fief de M. Gbagbo), a-t-il encore déclaré, sans pouvoir préciser le nombre de corps enterrés.

Composées alors essentiellement d`ex-rebelles nordistes, les FRCI ont, avec l`aide de la France, arrêté Laurent Gbagbo le 11 avril après quatre mois de crise post-électorale et deux semaines de guerre. Les Forces républicaines sont désormais le nom de la nouvelle armée où les ex-belligérants sont en cours d`unification.

La situation sécuritaire s`est nettement améliorée ces derniers mois, en particulier dans la capitale économique Abidjan, mais les FRCI sont régulièrement accusées d`exactions, exécutions, violences ou pillages.

Source : AFP : Dernière Mise à jour : 11/08/2011 (Auteur : AFP)

Vendredi 12 Août 2011
Vu (s) 785 fois



1.Posté par karim ouattara le 12/08/2011 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pitié pour les Ivoiriens. Qui viendra les sauver des fauves et sanguinaires des Ouattara. Le temps viendra où tous ceux qui sont massacrés sauront qu'ensemble aucune arme ne peut les détruire. Braves peuples refuser de mourir en lachété. N'ayez pas peur de ceux qui détruisent le corps mais pas l'âme. ensemble, nous vaincrons le mal.

2.Posté par mass72 le 14/08/2011 03:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On dit souvent " ceux qui sont morts ne sont morts , ils sont à nos côtés , ils sont dans le vent , ils sont dans les rivières , dans les fleuves , dans les champs , sur les routes , ils sont partout et nul part ,ces dignes ivoiriens qui sont tombés sur les champs d'honneur pour sauver LA MERE PATRIE , LA COTE D' IVOIRE , CE PAYS qui leur était cher , oui ,ils sont partis pour une cause juste et noble : L'AMOUR de leur terre natale car toute personne sur cette planète a une et unique terre de naissance , La COTE D'IVOIRE . Vous l'avez défendue ,soyez-en fiers dans l'au déla ,nous ne vous oublierons jamais . La lutte continue et continuera pour LA LIBERTE TOTALE pour laquelle vous êtes partis . reposez vous en PAIX . Que DIEU bénisse la COTE D'IVOIRE ...




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !